A LA UNE »
Céleri rémoulade

Le papillon

Paon du jour (Aglais io)
Paon du jour (Aglais io)

Le papillon avec ses ailes graciles et colorées est un insecte bien connu des jardiniers et des promeneurs. Tout d'abord chenille, il se transforme et se transforme encore pour finalement s'envoler, se reproduire et mourir.

Les papillons sont des insectes passionnants à plus d'un titre. On les reconnaît à leur thorax massif, d'un seul tenant, à leurs ailes plus ou moins colorées couvertes d'écailles, et à leur appareil buccal muni d'une trompe rétractable capable de sucer le nectar des fleurs.

Ces animaux qui ont vu le jour il y a environ 150 millions d'années se sont adaptés pour accompagner la nature dans son besoin de pollinisation des plantes à fleurs.

Le règne des papillons compte environ 160 000 espèces à travers le monde. Deux grands familles de papillons sont distinguées : les papillons de jour (rhopalocères) et les papillons de nuit (hétérocères). Les premiers sont reconnaissables à leurs antennes en forme de massue. Les seconds sont quant à eux reconnaissables par leurs antennes en forme de « râteaux » avec de nombreuses ramifications.

En France, 257 espèces de papillons de jour sont aujourd'hui répertoriées et 5 200 espèces de papillons de nuit. La vie d'un papillon débute par un œuf. Selon les espèces, une ponte compte de quelques dizaines à quelques milliers d'œufs. La ponte se fait toujours par affinité sur une plante hôte. Cette plante est choisie en fonction de sa capacité à être dévorée par la chenille qui sortira bientôt de l'œuf.

La chenille de MachaonMachaon
La chenille du machaon (Papilio machaon)

La chenille est le stade basique du papillon. Comme elle grossit très vite et que sa peau n'est pas extensible, elle connait plusieurs mues successives. Lorsque la chenille atteint un poids déterminé par son espèce, elle débute son ultime transformation. Dans un endroit tranquille, la chenille fabrique de la soie et s'enrubanne ainsi dans un cocon, ou une chrysalide. C'est dans ce paquetage de soie qu'elle devient un papillon adulte aussi appelé imago. Lorsque sa transformation est terminée; elle s'extirpe doucement de son cocon pour déployer ses ailes.

Voletant de fleur en fleur pour en sucer le nectar, le papillon assure la pollinisation des plantes. Chaque papillon émet des odeurs particulières appelées phéromones pour attirer un partenaire du sexe opposé. Le mâle ne survivra que quelques heures après l'accouplement. La femelle elle attendra d'avoir pondu ses œufs avant de s'éteindre.

A tous les stades de sa croissance et au gré de ses transformations, la chenille puis le papillon est menacé par de nombreux ennemis (araignées, oiseaux, chauve-souris, grenouilles...). L'usage intensif de pesticides, la pratique de la monoculture et le réchauffement climatiques ont aussi des effets dramatiques sur les populations de papillons.

Le papillon est devenu un indicateur de l'état de notre environnement...

Lire aussi
Phalaenopsis, Orchidée papillon Orchidée papillon, Phalaenopsis

Certainement une des orchidées les plus courantes et des plus florifères, en fait les Phalaenopsis sont les champions des orchidées, jusqu'à 8 mois ininterrompus de floraison. Le phalaenopsis est...

Lavande papillon, Lavande stéchade, lavande à toupet, Lavandula stoechas Lavande papillon, Lavande stéchade, lavande à toupet, Lavandula stoechas

La lavande papillon, Lavandula stoechas, est une plante originaire du bassin méditerranéen. C’est un arbrisseau aux feuilles persistantes, qui fleurit au printemps sur les coteaux siliceux....

Papillon du palmier, Paysandisia archon Papillon du palmier, Paysandisia archon

Le papillon du palmier (Paysandisia archon) est un insecte de fort belle envergure (10 cm), faisant partie de la famille des Lépidoptères. Ce papillon est très coloré. Les ailes antérieures sont...

Iris papillon, Iris Nada, Iris 'Nada' Iris papillon, Iris Nada, Iris 'Nada'

Iris ‘Nada’, l’iris papillon, est une plante rhizomateuse de la famille des Iridacées. L’iris papillon est un croisement entre Iris japonica et Iris confusa, des iris...

Vos commentairesAjouter un commentaire