Euphorbe tête de méduse

Euphorbe tête de méduse, Euphorbia caput-medusae

Euphorbia caput-medusae, l’euphorbe tête de méduse est une plante succulente cactiforme dont il faut ajuster les bonnes conditions de culture pour obtenir une plante trapue, jolie et régulière. C’est certainement l’espèce d’euphorbe à caudex la plus facile à cultiver en pot.

Botanique

Nom latin Euphorbia caput-medusae
Synonymes Euphorbia tesselata, Euphorbia commelinii
Famille Euphorbiacées
Origine Afrique du Sud
Floraison juillet, août
Fleurs blanc,jaune
Typeplante succulente
Végétationvivace
Feuillage presque inexistant
Hauteur5 à 15 cm

Planter et cultiver

Rusticité non rustique, 2 °C minimum
Exposition ensoleillée, mi-ombre
Soldrainant, assez minéral
Acidité moyennement acide à moyennement basique
Humidité moyennement sec à sec
Utilisationpot, serre, véranda
Plantationprintemps, été
Multiplicationbouture, semis
Euphorbe tête de méduse, Euphorbia caput-medusae
» Proposer une photo

Euphorbia caput medusae, l’euphorbe tête de méduse est une plante succulente appartenant à la famille des Euphorbiacées. Elle est originaire d’Afrique du Sud, où elle croît sur les bords sablonneux ou rocheux des côtes près du Cap. Bien qu’autrefois très commune, elle est aujourd’hui en forte régression, en danger pour cause de disparition de son habitat, auquel s’ajoutent d’autres déséquilibres environnementaux. L’euphorbe tête de méduse fait partie des euphorbes cactiformes à caudex, commune dans le commerce puisqu’elle est une des Euphorbes caudiciformes les plus faciles à cultiver et à conserver.

Plusieurs espèces d’euphorbes dites ‘tête de méduse’ c’est-à-dire du groupe MEDUSAE, et qui ressemblent à Euphorbia caput-medusae sont disponibles en culture : branches plus pu moins trapues ou effilées, plantes plus ou moins imposantes... Elles sont cependant parfois difficiles à différencier, car ces critères sont aussi influencés par les conditions de culture. Ces différentes têtes de méduse (Euphorbia flanaganii, gatbergensis, crassipes, marlothiana ..) sont donc déterminées aussi avec la couleur de leurs inflorescences.

Description d’Euphorbia caput-medusae

Euphorbia caput-medusae est une euphorbe cactiforme rampante, à caudex. Elle développe une épaisse racine napiforme et deux types de tiges bien différenciées. Une tige centrale courte surmonte la racine épaissie : dressée, elle montre un apex aplati et déprimé, large de 5 cm environ. À partir de chaque bourgeon latéral de cette tige principale, se développent des branches cylindriques secondaires, longues jusqu’à 40 cm, effilées. Les plus courtes, au centre sont dressées vers le haut, tandis que les plus anciennes en périphérie, deviennent rampantes en grandissant. Elles sont donc nombreuses et rayonnent autour de la tête de méduse. Les minuscules feuilles présentes sur les jeunes tiges sont rapidement caduques.

En été, les tiges secondaires dressées vers le haut fleurissent. Elles développent des inflorescences appelées cyathes ou cyanthiums. Les fleurs sont sans périanthes, sexuées : une fleur femelle entourée de plusieurs fleurs mâles dans chaque cyathe. Ce dernier est entouré de bractées glandulaires, comme une couronne colorée, blanches et légèrement odorantees chez Euphorbia caput-medusae, rosissant après la fécondation des fleurs.

Les fleurs femelles centrales, fécondées produisent une petite capsule ronde renfermant 3 graines de 2/3 mm.

Comment cultiver Euphorbia caput-medusae ?

La vraie euphorbe tête de méduse, Euphrobia caput medusae est facile à cultiver. Elle accepte presque n’importe quel type de terre, du moment qu’elle soit un minimum drainante, et supporte grâce à son origine océanique, des arrosages intempestifs durant la saison de croissance, bien plus que les autres espèces.  

Elle préférera cependant un sol assez minéral et graveleux. En effet, une terre trop riche en matière organique, ainsi que des apports d’engrais trop riches en azote vont la faire gonfler artificiellement et la rendre plus fragile (déformation, pourriture hivernale).

De même, le facteur lumière joue un rôle primordial dans la forme que prendra la plante : il lui faut une luminosité importante pour que ses branches secondaires ne filent pas. Elle peut se colorer légèrement au soleil, mais sans excès. Elle préfère donc une ombre très claire ou du soleil seulement le matin ou le soir. Un manque de lumière provoque la formation de branches trop fines, trop longues et désordonnées : l’euphorbe tête de méduse devient laide, mais cela peut se remédier avec le temps en corrigeant le problème.

Les arrosages sont réguliers et abondants d’avril à septembre, peu importe les surplus d’arrosages en extérieur (bien aéré), en intérieur, il vaudra mieux laisser le pot sécher en bonne partie entre chaque arrosage. Une fois au printemps, puis une fois en été, un peu d’engrais NPK équilibré peut être ajouté à l’eau si la terre du pot est usée, mais un rempotage printanier tous les 2 ans est plus souhaitable, même avec la terre du jardin.

L’hiver est une période plus délicate. Euphorbia caput-medusae doit être installée dans une pièce fraîche, entre 2 et 10 °C, et avec un maximum de lumière. L’hiver doit être une saison sèche où la plante se met au repos. Elle ne sera quasiment pas arrosée, à peine humectée une fois par mois pour éviter qu’elle ne perde trop de branches latérales (qui maigrissent et jaunissent), mais pas assez pour déclencher un démarrage de croissance.

Euphorbia caput-medusae est encore plus belle lorsqu’elle est sortie dehors l’été, où l’air vif et une bonne luminosité la rends épaisse et bien formée, très régulière. Il faut juste lui éviter le soleil brûlant et les gros excès de chaleur, donc l’ombrager en milieu de journée.

Comment multiplier Euphorbia caput-medusae ?

Les boutures de branches latérales conservent leur différenciation ‘allongée’ pendant des années et ne donnent pas de jolies formes. Pour obtenir de belles boutures des euphorbes du groupe MEDUSAE, il faut faire un double bouturage, qui s’étale sur 1 à 2 années : 1ere année, une branche est bouturées entre mai et juillet. Une fois bien enracinée, on attend le printemps suivant pour l’étêter, assez bas. Les bourgeons nouveaux formés sur la coupe reprendront eux la forme de la tige principale, et pourront à leur tour être bouturés, pour donner la plante typique.

Le semis est plus simple et peut-être aussi rapide. Les graines d’euphorbe tête de méduse, stockée jusqu’au printemps suivant, germent r dans un sol drainant mouillé et maintenu à 20 °C. Elles donnent rapidement d’assez grosses plantules, mais sont malheureusement assez sensibles :

Le rythme d’arrosage doit être précis : arroser à chaque fois que la terre est quasiment sèche.

Les jeunes Euphorbia caput-medusae ne doivent pas être trop ensoleillée.

Le semis est fait de préférence tôt au printemps pour qu’elle profite d’une longue 1ere saison et soient les plus grandes possible avant leur premier hiver.

Pour obtenir plus de graines, n’hésitez pas à recourir à la pollinisation au pinceau : prendre un peu de pollen sur les fleurs mâles du tour du cyathe, et le déposer sur le minuscule pistil de la fleur centrale.

Espèces et variétés de Euphorbia

Plus de 2000 espèces dans ce genre très hétérogène

  • Euphorbe amygdaloïdes, jolie vivace rustique
  • Euphorbia ingens, un arbre succulent
  • Euphorbia horrida une espèce cactiforme
  • Euphorbia stellata, extraordinaire plante à caudex
  • Euphorbia obesa, une jolie petite boule toute lisse
  • Euphorbia caput-medusae, autre euphorbe médusoïdes
  • Euphorbia crassipes, du groupe medusae mais plus trapue
  • Euphorbia esculenta, remarquable Euphorbe médusoïde avec des bras très réguliers
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
L'euphorbe de mrs Robb, Euphorbia robbiae L'euphorbe de mrs Robb, Euphorbia robbiae

Thierry DENIS du JARDIN DU MORVAN nous présente l'euphorbe de Mrs Robb L'euphorbe de Mrs Robb est une vivace increvable qui pousse dans toutes les conditions et qui conserve son feuillage toute...

2017/05 Concours "Clématites, la tête au soleil" 2017/05 Concours "Clématites, la tête au soleil"

Galerie des photos des participants à notre concours de mai 2017 sur le thème "Clématites, la tête au soleil" et résultats Résultats du concours GPR Cosmos, Enibas, Nouss, Toad Commentaires du jury...

Bouturer l'Euphorbe arborescente Bouturer l'Euphorbe arborescente

L'euphorbe arborescente est une belle plante grasse de forme érigée, très graphique. Il est tout à fait possible de la bouturer mais pour cela, quelques précautions sont nécessaires. Les diverses...

Cèpe à tête noire, Cèpe bronzé, Tête-de-nègre, Boletus aereus Cèpe à tête noire, Cèpe bronzé, Tête-de-nègre, Boletus aereus

convexe à plat, épaisSobre, dense,  sans éclat ni de taille ni de couleur, le Cèpe à tête noire, Boletus aereus porte les teintes brunes, ocres, blanche, de la terre et de la forêt méditérranéenne....

Vos commentairesAjouter un commentaire