La pollinisation

La pollinisation
La pollinisation

La nature est bien faite : pour se reproduire, les plantes ont mis au point des techniques incroyables de pollinisations. La pollinisation est une opération très importante car, quel que soit son mode de mise en œuvre, elle induit un meilleur brassage génétique qui permet de créer des plantes plus fortes, moins dégénératives et accroît la diversité naturelle des végétaux.

Qu'est-ce que la pollinisation ?

La pollinisation définit le processus de transfert d'un grain de pollen depuis l'organe mâle d'une plante (étamine) vers l' organe femelle (stigmate). Ce processus peut se produire soit par auto fécondation comme c'est le cas chez les graminées par exemple, soit par fécondation croisée dans la majorité des cas. D'où l'importance des pollinisateurs qui influent sur la bonne santé de nos jardins. Un jardin cultivé de manière raisonnée, sans emploi de produits phytosanitaires chimiques verra son nombre et sa variété de pollinisateurs croître fortement et influer sur la biodiversité végétale.

Les divers mode de pollinisation

La pollinisation peut être effectuée par les éléments naturels :

  • L'eau (Hydrogamie) : elle concerne quelques plantes aquatiquesqui dispersent leur pollen dans l'eau ;
  • le vent (anémogamie) : méthode aléatoire, c'est la plus simple mais aussi la moins efficace car les quantités de pollens doivent être énormes et rencontrer l'espèce qui leur corresponde. Les pins, les chênes, les saules et les graminées utilisent cette méthode. Ce sont ces pollens qui sont à l'origine de la plupart des fameuses rhinites allergiques.

Toutefois, dans la majorité des cas (80%), le processus de pollinisation est effectué par des animaux, il s'agit de la zoogamie :

  • Les insectes (entomogamie) pollinisent un bon nombre de plantes angiospermes. Les abeilles, certains coléoptères, les diptères et les papillonsattirés par les coloris très vifs ou les senteurs suaves de ces fleurs, propagent le pollen en passant d'une plante à l'autre ;
  • Les oiseaux à long becs effilés comme le célèbre oiseau-mouche, qui puisent au fond des corolles le nectar pour s'en nourrir et propagent ainsi le pollen qui au passage s'est collé à leur plumage ;
  • Les chauves-souris pollinisent quant à elles les fleurs blanches nocturnes et très odorantes de certains cactus ;

Autre possibilité, la pollinisation peut être de type autogame, c'est à dire qu'une plante se féconde elle-même. Ce processus est cependant souvent évité de façon très naturelle par les plantes car il donne des résultats hasardeux et des plantes plus faibles qui auront une faculté d'adaptation moindre.

La pollinisation est une opération essentielle à la pérennité des espèces végétales ; ménagez des espaces dédiés aux animaux pollinisateurs et pratiquez une culture raisonnée à base de traitements biologiques qui favoriseront leur installation à long terme dans votre jardin.

Lire aussi
La pollinisation des arbres fruitiers La pollinisation des arbres fruitiers

La majorité des arbres fruitiers nécessitent une pollinisation croisée pour produire des fruits. La plupart d'entre-eux possèdent bien des organes mâles et femelles dans leurs fleurs mais tous ne...

La pollinisation manuelle des cucurbitacées La pollinisation manuelle des cucurbitacées

Souvent le jardinier s'impatiente devant les plants de cucurbitacées qui ne semblent produire que des fleurs ou au mieux des fruits avortés. Pourquoi ne pas donner un petit coup de pouce à Dame...

La pollinisation manuelle La pollinisation manuelle

La pollinisation manuelle se substitue parfois à la nature dans les vergers, au potager ou au jardin d'ornement et ce, pour diverses raisons plus ou moins inquiétantes selon les régions du globe....

Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Vos commentairesAjouter un commentaire