Pas de figues sans guêpes

Figue ouverte, akènes ou fruits visibles dans la pulpe
Figue ouverte, akènes ou fruits visibles dans la pulpe

La nouvelle peut sembler étonnante et pourtant, sans le concours de certaines espèces de minuscules guêpes nous n’aurions pas le plaisir de déguster des figues. Histoire d'un mutualisme qui perdure depuis des millions d'années.

Une pollinisation hors norme

Dans la majorité des cas, les angiospermes (plantes produisant des fleurs puis des fruits) sont pollinisés par les insectes ou le vent. Jusque là, rien de bien nouveau mais cela se complique lorsque une plante produit un réceptacle floral clos inaccessible à la plupart des insectes et ne s'ouvrant pas non plus pour lâcher le pollen dans l'air ambiant. C'est le cas chez la figue qui entretient une relation étroite avec les guêpes Agaonides, seules capables de polliniser ce fruit si introverti.

Levons le voile sur la figue

Et non les délicieuses figues que vous adorez déguster ne sont pas des fruits au sens strict du terme ! Chaque figue est au départ un réceptacle floral fermé contenant des fleurs mâles et femelles dans le cas des espèces monoïques et femelles ou mâles pour les espèce monoïques. Chaque fleur, après fécondation, va produire un fruit. Les nombreuses fleurs sont donc transformées en akènes contenant chacune une graine. Il s'agit là des véritables fruits du figuier, que nous distinguons parsemés dans la pulpe sous la forme de ces akènes.

La figue n'est pas un fruit mais une infrutescence, un syconium arrivé à maturité et contenant les fruits.

Et la guêpe dans tout çà ?

Mesurant entre 1 et 2 mm, les guêpes agaonides sont des insectes à la fois phytophages (qui mangent des tissus végétaux) et pollinisateurs. Contrairement à beaucoup d'autres insectes que les figues repoussent, ils sont attirés et même dépendants de ces 'fruits', comme ces derniers le sont d'eux. C'est une relation de mutualisme remontant à des millénaires à laquelle nous assistons là, qui plus est, ultra-spécialisée puisque chaque espèce de guêpe agaonides dépend d'une seule, voire de deux d'espèce de ficus (figuier). Sachant qu'il existe environ 800 espèces de figuiers et seulement 356 espèces d'agaonides répertoriées, les bestioles ont du pain sur la planche !

Mutualisme entre figuier et guêpes agaonides

Ces minuscules guêpes ont trouvé un terrain bien protégé pour abriter leurs œufs et le développement de leurs larves : la fleur inversée des figuiers, boudée par les autres insectes et quasi-impénétrable excepté par ces petites guêpes à la morphologie adaptée.

Une tête aplatie, des antennes crochues, un segment collecteur de pollen, de belles griffes, un tégument très lisse et des ailes amovibles : telle est la panoplie de la guêpe femelle.

Le mâle, quant à lui, passera le plus clair de son temps dans la figue, il ne présente donc ni yeux, ni ailes et ne servira que de reproducteur potentiel à la guêpe femelle née dans la même figue que lui.

Cycle de la guêpe et interactivité dans la pollinisation du figuier

Tout débute lorsqu'une guêpe femelle prête à pondre entre dans la figue, elle force alors le passage par l'ostiole (le petit orifice fermé par les bractées présent en bas de la figue) grâce à ses griffes, ses mandibules, sa tête plate et la propulsion de ses pattes arrières, y perd les ailes et sera donc condamnée à demeurer et mourir dans le fruit qui, par la production d'une enzyme, la ficine, va la faire disparaître. Mais avant, notre guêpe aura pris soin de déposer du pollen sur les fleurs femelles et de pondre son œuf dans un ovaire, grâce à son organe oviposteur.

La larve issue de l’œuf, va se développer bien protégée en ayant accès à toute la nourriture nécessaire à sa croissance durant 3 à 4 semaines.

Les mâles se transforment en adultes avant les femelles afin de les féconder au moment opportun, toujours dans la figue. Par miracle de la Nature, la figue est en pleine émission de pollen à ce moment là et comme par magie, la femelle fécondée et couverte de pollen va partir à la recherche d'une zone propice au dépôt de ses œufs, c'est à dire une nouvelle figue compatible avec son espèce dans laquelle elle terminera sa courte vie après avoir pondu.

Le mutualisme est une relation favorable aux deux acteurs que sont la guêpe agaonides qui ne pourrait pas se reproduire sans le fruit et au figuier qui ne pourrait pas être pollinisé sans la guêpe.

Qu'en pense la communauté végétarienne ?

De nombreux végans, apprenant avec stupeur cette relation de mutualisme entre guêpe et figue décident de ne plus en manger. Certes, des guêpes ont bien été présentes dans la figue mais certaines en sont ressorties, d'autres y ont été transformées par une enzyme bien avant que la figue n'arrive à maturité. Une figue cueillie bien mûre ne contient à priori aucune guêpe, mais tout reste une question de sensibilité et d'opinion de chacun.

Toujours est-il que ce type de mutualisme constitue une source d'inspiration dans l'étude des mécanismes de l'évolution et de la biologie de l'adaptation. Les êtres-vivants et les écosystèmes présents sur la planète sont en constante interactivité, il ne faut jamais l'oublier et les respecter pour que perdure ce bel équilibre .

Lire aussi
Jardiner sans pesticides Jardiner sans pesticides

Jardiner sans pesticides, les bonnes pratiques du jardinage pour favoriser la biodiversité. A l'horizon 2022, les particuliers n'auront plus le droit d'utiliser de pesticides chimiques dans le...

Les hyménoptères : abeilles, bourdons, fourmis, guêpes Les hyménoptères : abeilles, bourdons, fourmis, guêpes

Abeilles, bourdons, fourmis, guêpes font tous partie du vaste ordre des Hyménoptères. Très diversifiée cette grande famille d'insectes se divise en des milliers d'espèces ailés aux comportements...

Jardiner sans pesticides Jardiner sans pesticides

Il est possible de jardiner en étant plus respectueux de l'environnement sans utiliser de pesticides. Quelques conseils ... Privilégiez les plantes résistantes aux ravageurs et aux maladies...

Créer un bouquet original sans extravagance Créer un bouquet original sans extravagance

Un bouquet original rehausse la beauté de l’endroit dans lequel il est placé. Un bouquet passe rarement inaperçu. La grande règle est de mélanger les végétaux. Si vous allez cueillir...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Mamiea (Cantal)
    Toutes les figues doivent recevoir la visite d'une guêpe pour se former. Mon département, le Cantal n'est pas une région à figues et j'ai planté un figuier, est-ce qu'il y aura des guêpes dans mon secteur pour effectuer la pollinisation ?
    Répondre à Mamiea
    Le 02/03/2020 à 22:09