Géranium herbe-à-Robert, Bec de grue, Herbe rouge

Géranium herbe-à-Robert, Bec de grue, Herbe rouge, Geranium robertianum

Le géranium sauvage herbe à Robert, Geranium robertianum oscille entre le statut d’adventice et celui de plante compagne utile et décorative. Cette petite plante annuelle indigène se ressème en abondance, c’est une excellente plante de remplissage pour jardin biologique ou informel.

Botanique

Nom latin  : Geranium robertianum
Famille  : Géraniacées
Origine  : Europe, Asie
Période de floraison : mai à septembre
Couleur des fleurs  : rose
Type de plante : ornementale, médicinale, plante de remplissage, couvre-sol, plante indigène
Type de végétation : annuelle à vivace de vie brève
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 10 à 50 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, jusqu'à -26 °C
Exposition  : ombre à mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : légèrement acide à basique
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massif, potager, espace sauvageon, permaculture
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis

Généralités

Geranium robertianum, le géranium herbe à Robert, est une plante annuelle à bisannuelle appartenant à la famille des Géraniacées. Le géranium herbe à Robert est indigène, commun presque partout en France, sa distribution s’élargit de l’Europe à l’Asie. Si son milieu de vie naturel est la lisière ou la clairière forestière, très cosmopolite, il s’est parfaitement adapté au paysage transformé par l’homme, avec un rôle de plante pionnière, très à son aise en zone ruralisée. Au jardin, l’herbe-à-Robert, jolie, remplit l’espace d’un feuillage délicat : en la laissant compléter les trous, il s’installe une forme de foisonnement luxuriant un peu sauvageon, mais très agréable à l’œil.

Description du géranium herbe à Robert

Geranium robertianum est une petite plante (10 à 50 cm en tout sens) aux tiges fines et fragiles, facilement écrasées, velues et rougeoyantes. Ses feuilles au long pétiole disposent d’un limbe divisé profondément en lobes arrondis, qui s’inscrit dans un contour polygonal. Les racines sont fines et superficielles. Toute la plante est glandulaire et aromatique. L’odeur qu’elle dégage au moindre froissement est forte, parfois considérée comme désagréable par certaines personnes. 

Le feuillage tend à rougir davantage en situation un peu ensoleillée et à l’automne.

Les fleurs à 5 pétales arrondis sont rose plus ou moins soutenu, et larges de 2 cm. Ces fleurs simples, à 5 pétales, sont fécondées par les insectes. Chaque pédoncule floral porte 2 fleurs. Les sépales persistent après corolle, autour du bec de grue (fruit) qui se développe. Ce dernier est explosif et propulse les graines alentour.

Variétés 

Geranium robertianum ‘Alba’ est une herbe-à-Robert aux fleurs blanches, tandis que la variété nommée Geranium robertianum ‘Celtic White’ en plus de ses fleurs blanches, reste plus compacte : 30 cm maximum.

Les conditions de vie de Geranium robertiannum

Le géranium herbe à Robert croît dans les stations dont l’atmosphère est humide. C’est une espèce d’ombre ou de mi-ombre, qui tolère différents types de sol (argile, limon, sable, graviers…), dont le ph est légèrement acide à basique, qui se maintien dans une certaine fraîcheur.

Geranium robertianum est une plante annuelle ou une bisannuelle. Lorsqu’il germe au printemps, sa croissance est rapide, il fleurit et produit ses graines dès l’été. En germant avant l’hiver, la jeune plante passe l’hiver sous forme de bourgeons souterrains et fleurit plus tôt au printemps.

Comment utiliser le géranium herbe à Robert dans son jardin ?

Geranium robertianum profite du moindre espace libre pour germer, c’est pourquo, les amateurs de jardin formel ne l’apprécient pas ; à l’inverse, dans les jardins informels, il trouve sa place tout naturellement en couvre-sol ou en remplissage, puisque la nature déteste le vide. En espace naturel, l’herbe-à-Robert s’est d’ailleurs particulièrement spécialisée dans les milieux perturbés et enrichis artificiellement par l’homme.

L’intérêt écologique du géranium, en dehors du fait d’être indigène et de nourrir les insectes, est qu’il va protéger la terre artificiellement nue : protéger de la croûte de battance et de l’ensoleillement en maintenant une atmosphère plus humide près du sol (éviter l’évaporation excessive et le dessèchement de la terre). En massif d’ombre, il entoure assez joliment les plantes plus hautes ou les vivaces pas encore assez couvrantes qu’il ne gêne pas. Il peut être aussi utilisé dans les jardins à petits fruits (groseilliers, fraisiers) comme couvre-sol, ou éventuellement dans les potagers modernes et écologiques, simplement en utilisant place tant que celle-ci n’est pas utilisée. Les plantes de Geranium robertianum s’arrachent très facilement, et c’est vite fait de planter les légumes à leur place ou de les enlever si elles gênent. En attendant, tant que ce géranium est présent (même en hiver sous terre), le sol est drainé par ses racines et la rhizosphère est entretenue.

Le géranium herbe à Robert en tant que plante médicinale

Geranium robertianum est une plante médicinale contenant une huile essentielle.

Toute la plante peut être utilisée sèche ou fraîche. Elle est tonique, antihémorragique, diurétique. Les tisanes, au goût un peu fruité, peuvent être utilisées pour les maux de ventre et pour lutter contre le diabète.

Espèces et variétés de Geranium

300 espèces souvent originaires de zones tempérées et donc rustiques.

  • Geranium pyrenaicum, Granium de Pyrénées
  • Geranium sylvaticum, géranium des bois
  • Geranium pratense, géranium des près
  • Geranium sanguineum,  géranium sanguin
  • Geranium hymalayense, aux grandes fleurs bleues
  • Geranium psilostemon, excellente vivace aux fleurs rose vif
  • Geranium macrorrhizum, un géranium rhizomateux extra pour végétaliser le bas des haies
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La faucille, du blé à l'herbe La faucille, du blé à l'herbe

La faucille, un outil qui rend encore de bons services au jardin L'apparition de la faucille remonte au néolithique. Les premiers agriculteurs inventent un instrument composé de plusieurs lames de...

L'herbe à sucre, Stevia rebaudiana L'herbe à sucre, Stevia rebaudiana

Laurent BOURGEOIS de la pépinière AROM'ANTIQUE nous parle de l'herbe à sucre L'herbe à sucre ou Stevia rebaudiana est originaire du Paraguay. Elle a un très fort pouvoir sucrant qui est même...

Le géranium rosat Le géranium rosat

Laurent BOURGEOIS de la pépinière AROM'ANTIQUE nous présente le géranium rosat (Pelargonium graveolens) Le géranium rosat est un géranium très odorant, son parfum est très puissant qui rappelle...

L'herbe à chat L'herbe à chat

Le terme « herbe à chat » regroupe plusieurs plantes n'ayant pas toutes les mêmes effets sur nos chats. Elles offrent un alternative aux plantes vertes pour les chats d'appartement trop souvent...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Régine (Nord)
    J'ai ce géranium venu fortuitement dans le jardin à l'arrière, il y a quelques années et ces deux ou trois dernières j'en étais envahi, je les laisse vivre tout en contenant a certains endroits, sinon c'est la jungle, c'est assez facile à enlever avec la main ou si plus implanté avec une spatule, pas de danger de l'ignorer surtout avec son odeur, mais on s'y fait ! Probablement que le sol est bon.
    Répondre à Régine
    Le 06/07/2019 à 15:25