Planter à la bonne profondeur

Plantation d'un laurier rose en plein terre
Plantation d'un laurier rose en plein terre

La plantation est une opération cruciale qui déterminera la bonne reprise d'une plante. Qu'il s'agisse d'arbres, d'arbustes ou de plantes herbacées, il existe quelques règles à respecter, notamment concernant la profondeur de plantation.

Déterminer les diverses parties d'un végétal

Pour avoir une idée de la bonne profondeur de plantation, rien de tel que de savoir reconnaître les parties qui composent la plante. Si on arrive aisément à déterminer les racines et les parties aériennes, d'autres éléments importants sont à prendre en compte :

- Le collet est situé entre la partie aérienne et les racines, il existe sur tous les végétaux et se présente de manière plus ou moins marquée par une différence de texture, de structure et de couleur. Jonction entre terre et air, le collet est généralement affleurant du sol.

- Le point de greffe, n'existe que sur les végétaux greffés. Il s'agit de l'emplacement où le porte-greffe a été uni au greffon. Il est reconnaissable au renflement qu'il forme sur la tige ou le tronc. Selon les sujets, il peut être situé très bas sur la tige, à quelques centimètres du collet (rosiers) ou bien plus haut, notamment sur les arbres fruitiers.

Plantez à la bonne profondeur

Concrètement pour planter à la bonne profondeur, il ne faut ni enterrer le collet ni le point de greffe.  Pour ne pas vous tromper, placez le manche d'un outil en travers de votre trou de plantation sur le sol : il servira de niveau. Ajoutez autant de terre qu'il le faut dans le trou de plantation pour que le collet ou le point de greffe de votre plante se situe au niveau ou juste au dessus du manche.

Ceci constitue une règle générale, seuls quelques végétaux tolèrent et apprécient un collet enterré qui leur permettra de former un système racinaire important et de bien s'ancrer dans le sol. Les poivrons, les tomates, le fenouil bulbeux ou les choux en font partie tout comme certains légumes qui ne craignent pas d'être enterrés comme les asperges par exemple.

Problèmes causés par une mauvaise profondeur de plantation

Une plante dont le collet est planté au dessus de la surface du sol, va avoir une prise au vent importante et sera déstabilisée par le moindre souffle d'air. Les racines auront du mal à s'ancrer et ne seront pas assez protégées en cas de coup de froid. Les grands iris font exception puisque le bulbe doit rester apparent pour assurer une belle floraison. Au potager, les laitues et les fraisiers seront plantés 'collet flottant', c'est à dire que le collet doit être situé au dessus du niveau du sol pour éviter son pourrissement.

Les plantes herbacées plantées trop en profondeur risquent de subir le pourrissement de leurs tiges surtout si la terre est lourde et retient l'eau en excès. Le collet trop enterré ne peut plus assurer son rôle d'échange entre les parties aériennes et souterraines, la mort de la plante est alors imminente. Ceci ne veut pas dire que la motte ne doive pas être enterrée car si les racines affleurent trop du sol, elles risquent de sécher ou de geler. Les couvrir de 2 ou 3 centimètres de terre constitue la meilleure solution pour à la fois préserver les racines des éléments et le collet du pourrissement. Si la plante est vraiment fragile, il sera toujours temps d'ajouter un bon paillage à son pied en cas de coup de froid annoncé.

Un point de greffe trop aérien, pose moins de souci que le contraire bien qu'il soit ainsi plus exposé aux intempéries et au froid, mais il sera toujours possible de le protéger le cas échéant.

Un point de greffe trop enterré aura tendance à être plus sensible à la pourriture voire à l’affranchissement. Comme nous l'avons vu, un sujet greffé comprend un porte-greffe et un greffon. Le premier est choisi pour sa vigueur et sa robustesse, le second pour son attrait visuel, l'abondance ou la beauté de sa floraison ou de sa fructification. Si le point de greffe est enterré, il arrive que le greffon s'affranchisse et fasse ses propres racines. Privée de la vigueur du porte-greffe, la plante sera le plus souvent chétive.

Lire aussi
Planter les bulbes à la bonne profondeur Planter les bulbes à la bonne profondeur

Les plantes bulbeuses ont ceci de spécial, qu'elles présentent un organe de stockage souterrain qui doit être planté à la bonne profondeur selon l'espèce mais aussi selon d'autres critères que nous...

Pourquoi planter à la Sainte Catherine ? Pourquoi planter à la Sainte Catherine ?

Célèbre est le dicton : « à la Sainte Catherine, tout bois prend racine » ! Fêtée le 25 novembre cette journée devrait permettre au jardinier n'importe quelle plantation sans risque et avec...

Planter des bulbes de printemps Planter des bulbes de printemps

L'hiver approche mais vous pouvez encore profiter de quelques semaines pour jardiner et planter des bulbes à floraison printanière comme les crocus, les muscaris, les fritillaires... Les bulbes de...

Planter un arbre au jardin Planter un arbre au jardin

Planter un arbre nous réapprend le rythme de la nature : celui des saisons avec la floraison, les couleurs d’automne, la chute de ses feuilles ; celui des années car il prend son temps pour...

Vos commentairesAjouter un commentaire