Asperge

Asperge, Asparagus officinalis

Botanique

Nom latin  : Asparagus officinalis
Famille  : Liliacées
Origine  : Bassin méditerranéen
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : légume
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 120 cm
Toxicité : consommer avec précaution, peut-être irritante pour le système urinaire

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique
Exposition  : soleil, mi-ombre
Type de sol : léger, sableux, profond
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : potager
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : division du rhizome ou griffe
Maladies et ravageurs : rhizoctone violet, rouille, criocère et la mouche de l'asperge

L'asperge est une plante potagère vivace par son épaisse souche rhizomateuse et vigoureuse, que l'on nomme, couramment, « griffe ». Au dessus, se développent les fameux turions, tiges charnues qui, si on les laissent pousser au printemps, peuvent atteindre 1 m de haut et s'étoffer d'un feuillage vert et vaporeux, formés, en réalité, d'innombrables rameaux filiformes et souples. Les fleurs campanulées, jaune verdâtre, apparaissent l'été et produisent, à l'automne, de petites baies rouges.

Avec l'arrivée de l'hiver, le feuillage disparaît et la plante entre en repos végétatif, jusqu'au printemps suivant, où réapparaitrons les très attendues petites asperges !

De la patience

Même si les asperges sont délicieuses, on appréhende, souvent, leur culture qui semble bien complexe. Certes, entre la plantation des griffes et les premières récoltes, il s'écoulent de longs mois. Mais, à bien y regarder, le temps que l'on y consacre n'est pas si démesuré que cela ! L'inconvénient majeur réside, plus, dans l'espace qu'elle mobilise !

Si vous choisissez de cultiver les asperges à partir de semis, procédez au printemps, entre mars et juin. Les semis se font en pépinière, sur des sillons espacés de 30 cm, une graine tous les 10 cm. La transplantation intervient le printemps suivant.

Avant la plantation des asperges, il faut préparer l’aspergeraie. L'automne précédent la transplantation, aérez le sol et effectuez un apport de compost.

Le moment de la plantation est venu ! Creusez des sillons dans le sens du vent, de 25 cm de profondeur et espacés de 1,50 m. Déposez-y du compost au fond. Placez, ensuite, les griffes sur une petite butte de terre, tous les 60 cm, et refermer vos sillons.

Conseil : Prenez soin de matérialiser les emplacements des plants à l'aide de tuteurs.

Ensuite, durant trois ans, aidez les asperges à développer un bon système racinaire : binez régulièrement pour supprimer les mauvaises herbes, buttez les plants sur 20 cm au printemps de la deuxième année, puis, l'année suivante, sur 50 cm. Le buttage est nécessaire pour un blanchiment des turions.

Enfin la récolte démarre !

Au printemps de la troisième année, les premières récoltes peuvent commencer. Prélevez, juste, quelques asperges par pieds (les années suivantes, laissez, environ, 40 % des turions ; le feuillage doit être suffisant pour refaire les réserves) en les coupants à la base, à l'aide d'une gouge.

À l'automne, coupez les tiges sèches (vous éliminez, ainsi, les larves de criocères qui hivernent sur le feuillage), arasez les buttes (vous les remonterez le printemps suivant, en mars), apportez du compost bien décomposé... et profitez-en pendant, au moins, 10 ans !

Le saviez-vous ?

L'asperge contient de nombreux antioxydants.

Espèces et variétés de Asparagus

Le genre comprend plus de 300 espèces
- Asparagus officinalis 'D'Argenteuil' la célèbre asperge

Nos fiches
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire