Rempoter les plantes d'intérieur

Rempotage d'un ficus Ginseng
Rempotage d'un ficus Ginseng

Nos plantes d'intérieur vivent dans un substrat limité par le volume du pot. Celui-ci s'épuise vite de ses nutriments. Un rempotage sera nécessaire à la bonne santé des plantes. Voyons quand et comment procéder...

Quand rempoter les plantes d'intérieur ?

Il est toujours préférable d'attendre le printemps pour rempoter les plantes d'intérieur, néanmoins si vous achetez une plante en dehors de cette saison et qu'elle vous paraît trop à l'étroit dans son pot, vous pourrez tout de même l'installer dans de meilleures conditions de vie.

  • Plusieurs signes vous permettront de savoir s'il faut rempoter :
  • Les racines sortent par les trous sous le pot ;
  • Les racines sont apparentes en surface ;
  • Lorsque vous arrosez, l'eau descend directement dans la coupelle ;
  • La plante jaunit, végète, semble en souffrance et parfois, est atteinte de maladies ou de parasites.

Comment procéder ?

Le rempotage est une opération simple à effectuer si vous possédez les bons outils et un peu de savoir-faire.

Matériel nécessaire :

Comment procéder ?

  1. Choisissez un contenant percé en son fond d'une taille légèrement supérieure à celle de la taille du pot de la plante.

  2. Placez sur le trou d'évacuation un galet ou un tesson de poterie pour éviter que le substrat ne s'échappe.

  3. Versez un lit de graviers ou de billes d'argile équivalant à 20 % du volume du pot afin d'assurer un bon drainage et d'éviter la pourriture des racines.

  4. Versez un peu de terreau sur ce lit drainant.

  5. Placez la plante bien au centre du pot et réglez la hauteur de façon à ce que le collet de la plante affleure la surface du pot.

  6. Comblez doucement les vides autour de la plante à l'aide de la pelle en versant le terreau tout autour de la motte.

  7. Tassez la surface du substrat puis arrosez pour évacuer les éventuelles bulles d'air.

  8. Si le niveau du substrat a baissé, ajoutez un peu de terreau.

Astuce : si votre terreau n'en contient pas déjà, vous pouvez ajouter un peu de compost ou des billes d'engrais à libération progressive.

Lire aussi
La culture des plantes d'intérieur en hiver La culture des plantes d'intérieur en hiver

Il n'est pas toujours facile de réussir à faire passer la période hivernale à nos plantes d'intérieur ou aux plantes d'extérieures que nous avons rentrées à la maison. Nombreuses sont les questions...

Les parasites des plantes d'intérieur Les parasites des plantes d'intérieur

Les plantes d'intérieur peuvent être le sujet d'attaques de quelques parasites ravageurs, l'environnement sec et l'absence de prédateurs favorisant cette invasion. Les cochenilles Les...

La culture des plantes d'intérieur en hiver (suite) La culture des plantes d'intérieur en hiver (suite)

Suite de notre sujet sur la culture des plantes en intérieur; l'arrosage, l'engrais, la lumière et le rempotage... » La culture des plantes d'intérieur en hiver (début) L'arrosage, le bon dosage...

Plantes d'intérieur et lumière Plantes d'intérieur et lumière

Les plantes d'intérieur sont parfois soumises à des conditions de culture difficiles, elles souffrent alors de divers symptômes. La lumière est indispensables à la vie de la majorité de nos...

Vos commentairesAjouter un commentaire