Anémone du Japon

Anémone du Japon, Anemone hupehensis var. Japonica

Botanique

Nom latin  : Anemone hupehensis var. Japonica
Synonymes  : Anemone japonica, Anemone x hybrida
Famille  : Renonculacées
Origine  : Chine
Période de floraison : août à fin octobre
Couleur des fleurs  : blanche, rose
Type de plante : plante à fleur pour massif d'ombre
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : de 1 à 1,30m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -21°C minimum
Exposition  : ombre à mi-ombre
Type de sol : riche et drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : frais
Utilisation : massif, bas des haies
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : division de touffes

L’anémone du japon, Anemone hupehensis var Japonica, parfois appelée Anemone x hybrida regroupe sous son appellation de nombreux cultivars. L’espèce d’origine, de la famille des Renonculacées, Anemone hupehensis, est d’origine Chinoise, mais ses descendants et hybrides sont cultivés depuis longtemps au Japon.

Ces anémones vivaces sont de remarquables plantes d’ombre, introduites depuis avant 1900 en Europe. Leur culture est aisée, une fois que la plante est installée. L’anémone du Japon nous charme par son élégance et ses admirables fleurs bien ouvertes, qui éclairent les recoins ombragées.

Description de l’anémone du Japon

Anemone hupehensis var Japonica montre des feuilles de 15 à 40 cm de large, généralement divisées en 3 folioles, vert foncé et dentelés, et portées par un long pétiole bien droit. Chaque rosette d’anémone du Japon, montre quelques feuilles qui s’étalent relativement horizontalement, pour former une masse haute de 30 à 40 cm, pour 60 cm de large. Ces rosettes sont portées par des racines fibreuses, un peu traçantes, et très cassantes.

L’anémone du Japon se reproduit en multipliant le nombre de rosettes, de proche en proche, mais séparées les unes des autres. A terme, Anemone hupehensis var Japonica peut occuper tout l’espace qu’on lui octroie.

Les hampes florales démarrent début août et fleurissent jusque fin octobre. Bien ramifiées, elles s’élèvent au-dessus du feuillage, jusqu’à une hauteur, de 1 m pour les plus petites variétés à 1,80 pour les plus grandes. Boutons et fleurs sont portés très élégamment par de hautes tiges bien droites. Les fleurs s’ouvrent largement, présentant 6 à 9 tépales et un cœur vert bordé d’étamines. Selon les variétés, les fleurs sont plus ou moins ondulée, parfois doubles, d’un coloris de blanc pur jusqu’à rose foncé, presque rouge.

Culture de l’anémone du japon

L’anémone du japon est une plante d’ombre, mais supporte l’ensoleillement du matin ou du soir. Elle demande une terre riche de texture relativement fine, qui reste bien fraiche toute l’année. Elle ne doit pas subir la sécheresse.

L’anémone du japon est une plante lente à s’installer, aux racines fragiles. La difficulté de sa culture est dans la reprise de la plante au moment de l’installation. Ensuite elle peut mettre jusque 3 ans avant de se montrer sous son meilleur jour. Lorsque la plante est enfin reprise et dans de bonnes conditions, elle se multiplie et s’étale, parfois très vigoureuse.

L’anémone du Japon se plante de préférence à l’automne ou au printemps. On mélange du terreau de plantation à la terre du jardin pour affiner la texture et enrichir la terre. On ne touche pas les racines cassantes de la motte. Une fois la plante en place, il faut copieusement arroser durant toute la première saison, ainsi qu’apporter un paillage de débris végétaux, ce qui permet au sol de garder plus de fraicheur en été.

Comment multiplier L’anémone du Japon ?

Anemone Hupehensis var Japonica, peut se diviser tous les 3 ans, après la floraison en novembre s’il ne gèle pas ou au printemps avant le démarrage des feuilles. Elle est divisée par un coup de bêche, tout en essayant de ne pas faire tomber la terre autour des racines. Les divisions sont repiquées de suite à leur place définitive.

Entretien

Chaque année en automne, les tiges meurent avec le froid et doivent être ôtées de la souche, coupées à la base.

Il y a très peu de désherbage à faire dans l’anémone du Japon, car elle ne laisse pas les adventices pousser au milieu de ses feuilles.

Espèces et variétés de Anemone

Le genre compte une centaines d’espèces vivaces répandues dans l’hémisphère nord principalement

  • Anemone nemorosa, l’anémone des bois, Anemone blanda, une bulbeuse printanière aux fleurs bleues
  • Anemone coronaria, l’anémone de Caen
  • cultivars roses ‘Pamina’, ’Praecox’, ‘Splendens’, 'Prinz Heinrich',
  • cultivars blancs ‘Honorine Jobert’,’ Géantes Blanches’
  • à floraison rouge et double, ‘Rubra Plena’
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
L'anémone de fleuristes L'anémone de fleuristes

Nathalie ADAM de La Bulberaie nous présente l'anémone de fleuristes  Anemone coronaria est appelée plus communément l'Anémone des fleuristes. Il s'agit de l'anémone que l'on retrouve dans les...

Anémone de Grèce Anémone de Grèce

Nathalie ADAM de La Bulberaie nous présente l'anémone de Grèce L'anémone blanda est appelée couramment l'anémone de Grèce. Il existe différentes variétés, les unes aux fleurs blanches, d'autres...

Les Camélias du Japon de mon jardin Les Camélias du Japon de mon jardin

Cathie qui habite en région parisienne est passionnée de Camélia, on en veut pour preuve son site dédié. Voici quelques variétés de son jardin. Maintenant, voici les japonica. Le choix est très...

Conseils pour choisir un érable du Japon sans maladie Conseils pour choisir un érable du Japon sans maladie

Les Acer palmatum ont tant d'attrait et de charme que nous cédons au coup de coeur et c'est bien légitime; mais voilà que la petite merveille va mal, tout le haut dépérit. La déception est énorme,...

Vos commentairesAjouter un commentaire