Rosier pimprenelle

Rosier pimprenelle, Rosa pimpinellifolia

Botanique

Nom latin  : Rosa pimpinellifolia
Synonyme  : Rosa spinosissima
Famille  : Rosacées
Origine  : Europe
Période de floraison : juin -juillet
Couleur des fleurs  : blanc crème
Type de plante : rosier botanique
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 80 cm à 1 m 20

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -25 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : drainant, minéral et pauvre
Acidité du sol  : neutre à  basique
Humidité du sol  : normal à légèrement sec
Utilisation : haie défensive, lisière
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : boutures, marcottes, semis, divisions

Rosa pimpinellifolia, le rosier pimprenelle est un rosier botanique appartenant à la famille des Rosacées. Espèce indigène de France, il est distribué plus largement en Europe et dans le nord de l’Afrique. Il se développe naturellement dans les milieux ouverts chauds, au sol pauvre : en lisière forestière ou clairière, sur des falaises, sur les dunes fixes.

Bien que très épineux, le rosier pimprenelle est aussi utilisé en tant que plante ornementale, c’est espèce sympathique pour ceux qui aiment les petites roses. Le feuillage est fin et l’arbuste est florifère, acceptant les sols difficiles ou calcaires. Rosa pimpinellifolia se décline en nombreuses variétés horticoles très séduisantes.

Description du rosier pimprenelle

Rosa pimpinellifolia forme un arbuste dense et de forme arrondie, haut de 90 cm à 1 m 20, au moins tout aussi large. Ses branches s’allongent, grimpent et retombent. Elles portent des feuilles alternes, composées de 5 à 9 petites folioles ovales dentées, rappelant la légèreté des feuilles de sanguisorbe (la pimprenelle). Les rameaux de Rosa pimpinellifolia sont recouverts de fines épines irrégulières, vivement colorées de rouge sur les jeunes rameaux. Ce rosier peut avoir tendance à drageonner.

Les roses, solitaires, sont larges de 3 à 5 cm, très nombreuses. Blanches à légèrement rosées, elles montrent une corolle à 5 pétales, ronde et régulière. La plante est pollinisées par les insectes et produit des fruits très caractéristiques : sphériques et charnus, couronnés de leur sépales persistants bien droits. Les fruits sont rouges devenant presque noirs à maturité.

Le feuillage caduc prend une jolie teinte dorée en automne.

Quelques variétés horticoles :

  • Rosa pimpinellifolia ‘Single Sherry’, forme simple fuchsia
  • Rosa pimpinellifolia ‘William II’, une semi-double encore plus foncée au cœur blanc
  • Rosa pimpinellifolia ‘Rosea Plena’ et ‘ Falkland’, fleurs doubles, d’un rose très pale
  • Rosa pimpinellifolia ‘Grandiflora’, grandes fleurs blanches et simples.
  • Rosa pimpinellifolia ‘Stanwell perpetual’, de charmantes petites fleurs blanches doubles un peu chiffonnées. Remontant.

Planter et cultiver le rosier pimprenelle

Rosa pimpinellifolia se plante en isolé dans le jardin, en milieu de massif, pour tapisser un talus rocailleux ou encore en haie libre, défensive et impénétrable. Il est magnifique de mai à juillet pendant la floraison, mais aussi en fin d’été grâce à ses nombreux fruits.

Le rosier pimprenelle est bien adapté pour les situations ensoleillées, sèches et chaudes, là où les autres rosiers sont mis en échec. Il apprécie une terre neutre à basique, drainante, de type minéral : argilo-limoneux, sablonneux ou caillouteux... Il supporte les sols calcaires.

Planté en novembre pour les régions les plus sèches, ou en mars avril, la reprise de ce rosier nécessitera quelques arrosages durant l’été suivant, puis il deviendra résistant à la sécheresse. Il ne demande pas de taille régulière, mais on peut supprimer les drageons s’il faut éviter qu’il ne s’étale.

Multiplier le rosier pimprenelle

Les drageons peuvent être transplantés de novembre à avril.

Les graines germent après 1 à 2 stratifications froides, c’est-à-dire 2-3 mois à 4 °C, alternées avec des périodes chaudes.

Les boutures reprennent facilement : les boutures d’été avec des rameaux à talon semi-lignifiés, ou des boutures complètement lignifiées, plus épaisses et longues en fin d’été. Elles s’enracinent à l’ombre en plusieurs mois.

Espèces et variétés de Rosa

150 espèces et des milliers de cultivars
Rosa banksia, le rosier de Banks
Rosa rugosa, à gros fruits
Rosa gigantea, de 30 m de hauteur parfois
Rosa rubiginosa, l’églantier rouge
Rosa moschata, le rosier musqué
Rosa  foetida, le rosier fétide
Rosa wichuraiana, le rosier de Wichura
Rosa rubiginosa, l’églantier rouge
Rosa hugonis, aux fleurs jaunes
Rosa pimpinellifolia minima, une sous-espèce naine originaire d’Espagne
Rosa pimpinellifolia lutea et luteola sont des formes à fleurs jaunes

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La plantation d'un rosier La plantation d'un rosier

Comment et quand planter un rosier ? Cela varie selon le type type d'achat, en conteneur ou à racines nues. Quand planter un rosier ? Les rosiers en conteneur peuvent être plantés pratiquement...

Histoire de la rose et du rosier (suite) Histoire de la rose et du rosier (suite)

Suite de l'histoire de la rose et du rosier ... » Histoire de la rose et du rosier En 1700, l’arrivée de rosiers de Chine et de Japon bouleversa la culture de la rose en France. En quelques...

Histoire de la rose et du rosier Histoire de la rose et du rosier

Dans tout l’hémisphère nord, l’histoire de la rose remonte à la nuit des temps. Reine du jardin à juste titre, la rose est un joyau que les jardiniers ont façonné patiemment de...

Fontana Rosa, le jardin des romanciers (06) Fontana Rosa, le jardin des romanciers (06)

Le jardin Fontana Rosa est l’œuvre de Vicente Blasco-Ibañez (1867-1928), scénariste et romancier espagnol, né à Valence. Monument Historique El jardin de los Novelistas, le jardin des...

Vos commentairesAjouter un commentaire