La taille « en nuages »

La taille « en nuages »
La taille « en nuages »

La taille en nuages nécessite beaucoup de patience et plusieurs années de travail pour commencer à obtenir des nuages étoffés.

L'arbre peut être incliné, suivant différentes positions penchées pour éventuellement lui donner une impression d'ancienneté.

Pour les sujets ayant un port dressé, une branche latérale sur deux est supprimée, donnant ainsi à la ramure un aspect contrasté fait de touffes denses et d'espaces aérés, forme que les conifères présentent à l'état naturel en Asie.

Pour les sujets ayant un port rampant, on veillera dans la mesure du possible, à ce que tous les nuages soient dirigés vers l'extérieur.

La taille en nuages en 4 étapes

La taille japonaise « en nuages » va s’échelonner en quatre étapes successives :

La taille en nuages - étape 1

Une première phase importante qui consiste en l’étude de l’arbre sous toutes ses faces, de près et de loin, afin d’évaluer et d’apprécier la structure existante à notre disposition

Vient ensuite la phase de nettoyage et d’émondage de l’arbre, afin d’enlever l’ensemble du bois mort, les branches extrêmement fines qui partent dans toutes les directions…

La taille en nuages - étape 2
La taille en nuages - étape 3

Puis vient la phase de séparation des masses qui serviront à l’élaboration des nuages et qui sera réalisée suivant trois grands axes, c’est-à-dire le mouvement général, la direction et la grosseur des branches

Les nuages sont alors formés, puis émondés et taillés, de façon régulière pour obtenir des touffes de plus en plus denses. Certains nuages, voire certaines branches, seront supprimés pour obtenir au final un sujet élégant et harmonieux.

La taille en nuages - étape 4

Même si ces arbres sont communément appelés "bonsaï de jardin" dans le jargon pépiniériste, ils diffèrent de la culture bonsaï, par le fait que les racines ne sont pas travaillées et restent intactes. Ainsi l'arbre n'est pas fragilisé et sa croissance n'est pas limitée, le volume « racinaire » étant toujours sensiblement identique au volume foliaire, dans le monde végétal. Elles sont éventuellement cernées environ tous les trois ans si l'arbre est en pleine terre, dans le but de pouvoir le déplacer ou de le mettre en pot plus facilement.

Lire aussi
La taille des petits arbustes La taille des petits arbustes

Les petits arbustes ont généralement des besoins restreints en taille, cependant ce geste reste utile afin de conserver un port harmonieux à la plante et d'éviter qu'elle ne se dégarnisse. La...

L'art de la taille Japonaise ou Niwaki L'art de la taille Japonaise ou Niwaki

La taille japonaise ou création d'un Niwaki est un art ancestral dont les fondements proviennent essentiellement du culte Shinto "La Voie des dieux", qui a été entretenu et transmis à partir du...

La taille des arbustes La taille des arbustes

Certains arbustes nécessitent une taille mais pourquoi, quand et comment tailler ? Pourquoi tailler ? La taille permet de remettre en forme ses arbustes ou ses arbrisseaux et de limiter l'espace...

La taille des fleurs d'hortensia La taille des fleurs d'hortensia

Afin de découvrir la nouvelle floraison de l'hortensia, il convient de tailler les fleurs fanées, oui mais quand et comment ? La taille des fleurs d'hortensia se pratique en général au printemps...

Vos commentairesAjouter un commentaire