Herbe aux écouvillons

Herbe aux écouvillons, Pennisetum villosum 'De Wild'

Botanique

Nom latin  : Pennisetum villosum
Synonyme  : Pennisetum longistylum
Origine  : Afrique
Période de floraison : juillet, août jusqu'en hiver
Couleur des fleurs  : crème
Type de plante : graminée ornementale
Type de végétation : vivace, mais souvent cultivée en annuelle
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 60 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -5°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : drainant et modérément riche
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement alcalin
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massif, bordure, fleur séchée, potée
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Pennisetum villosum, l’herbe aux écouvillons, une graminée ornementale appartenant à la famille des Poacées. Cette espèce d’herbe aux écouvillons est originaire du nord est de l’Afrique tropicale. Cette origine tropicale fait de cette espèce une plante peu rustique, mais cultivée souvent cependant en annuelle. Pennisetum villosum est pourtant vivace dans les régions peu gélives. Cette graminée est attrayante lorsqu’elle forme ses inflorescences très duveteuses, d’adorables épis en queue de lapin, qui apportent une agréable fantaisie au milieu d’un massif trop rangé.

Description de Pennisetum villosum

L’herbe aux écouvillons Pennisetum villosum est une graminée ornementale cespiteuse. Elle forme une touffe de tiges courtes portant de fines et longues feuilles. Si Pennisetum villosum garde une allure un peu désordonnée jusqu’au moment de l’épiage, à partir de juillet, les tiges florales s’allongent puis se courbent gracieusement sous le poids de l’inflorescence. Au moment de l’épiage, Pennisetum villosum se développe jusqu’à 60 cm en hauteur.

Ses épis courts et épais sont excessivement soyeux, luisants, pourvus de long poils, presque plumeux. Ils donnent du volume, de la légèreté et une envie irrépressible de les toucher pour en vérifier la douceur.

Les épis restent décoratifs longtemps même séchés sur tige. Ensuite ils essaiment les graines.

Cultiver Pennisetum villosum

L’herbe aux écouvillons villosum demande une exposition ensoleillée, dans un sol drainant qui ne se dessèche pas. Ce sol ne doit pas être trop riche, afin que la graminée reste compacte. De plus, l’excès d’azote, outre allonger les tiges aurait une tendance à déformer les épis.

Pennisetum villosum cultivée en vivace

Cette herbe aux écouvillons est peu rustique, elle supporte les gelées jusqu’à -5 °C. Dans ces conditions, la graminée est implantée de préférence au jardin au printemps, après les derniers froids. Chaque printemps, les vieilles tiges seront nettoyées, mais pas avant car elles forment un paillage protecteur pour l’hiver. Pennisetum villosum cultivée en plante vivace peut s’épanouir sur 60 cm de largeur, voire davantage. Dans les régions correspondant à sa zone climatique (zonee 9-10) elle peut même se montrer envahissante, par ses semis spontanés.

Pennisetum villosum cultivé en annuelle

Les plants achetés, ou semés de Pennisetum villosum sont installés dans les massifs ou en pot après les dernières gelées. Pennisetum villosum se sème facilement. On peut en récolter les graines et les conserver, hors gel, au sec jusqu’au printemps

Les graines sont semées en mars avril, à l’intérieur ou en serre, en barquette, dans la terre du jardin. Elles sont recouvertes de 3 mm de perlite ou de sable. Elles germent en 2 à 3 semaines à une température de 15 à 20°C. Chaque plantule est ensuite repiquée individuellement en pot, bien arrosée pour développer son système racinaire. Elles sont mises en place fin avril sans toucher à la motte de racine.

Le semis direct est également possible sur une terre nue et travaillée au mois de mai.

Comment utiliser Pennisetum villosum ?

Pennisetum villosum est utilisé souvent dans les jardins informels, il s’intègre par exemple parfaitement dans une prairie fleurie.

Il est aussi remarquable dans les massifs structurés: il apporte la touche vaporeuse qui allège les massifs d’annuelles. Ses épis de couleur crème se mélangent agréablement aux fleurs de couleurs vives de même hauteur.

Dans un massif de vivaces, Pennisetum villosum prend le relais des floraisons printanières. Il s’associe avec les rudbeckias ou les coreopsis, les verveines de Buenos-Aires...

Espèces et variétés de Pennisetum

environ 80 espèces dans ce genre
Pennisetum glaucum, le millet ou petit mil
Pennisetum setaceum, aux  couleurs chaudes
Pennisetum alopecuroides, plus rustique

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La faucille, du blé à l'herbe La faucille, du blé à l'herbe

La faucille, un outil qui rend encore de bons services au jardin L'apparition de la faucille remonte au néolithique. Les premiers agriculteurs inventent un instrument composé de plusieurs lames de...

L'herbe à sucre, Stevia rebaudiana L'herbe à sucre, Stevia rebaudiana

Laurent BOURGEOIS de la pépinière AROM'ANTIQUE nous parle de l'herbe à sucre L'herbe à sucre ou Stevia rebaudiana est originaire du Paraguay. Elle a un très fort pouvoir sucrant qui est même...

L'herbe à chat L'herbe à chat

Le terme « herbe à chat » regroupe plusieurs plantes n'ayant pas toutes les mêmes effets sur nos chats. Elles offrent un alternative aux plantes vertes pour les chats d'appartement trop souvent...

Entretenir l'herbe de la pampa Entretenir l'herbe de la pampa

Magnifique graminée de grande envergure, l'herbe de la pampa, orne de sa présence ondulante et de ses inflorescences plumeuses le centre d'une pelouse ou un coin dégagé du jardin. Voyons comment...

Vos commentairesAjouter un commentaire