Les bonsaïs de jardin

Indispensables à tout jardin zen qui se respecte, les bonsaïs de jardin, taillés en nuages ou en formes spécifiques apportent une note alliant traditionalisme et modernité. Très graphiques, ils structurent et magnifient l'espace.

Jardin japonais et son bonsaï de jardin
Jardin japonais et son bonsaï de jardin

Qu'est-ce qu'un bonsaï de jardin

Les bonsaïs de jardin, contrairement aux bonsaïs classiques qui sont des arbres miniatures conservés en pots, sont plantés en pleine terre et ne subissent pas de taille au niveau des racines. Nommé « Niwaki » au Japon, les parties ariennes du bonsaï de jardin, sont taillées ou guidées afin de recréer des paysages existants dans la nature. Cet art s'inspire du culte Shinto et du zen et fait appel à un esthétisme très épuré, très graphique. Les arbres font ainsi partie intégrante du paysage et constituent à eux seul un décor à part entière.

Les espèces les plus utilisées

Nombreux sont les arbres utilisé sous la forme de bonsaïs de jardin.

Parmi eux le Pin, qui est automatiquement intégré à chaque jardin japonais comme symbole de victoire face à l'adversité. Il est taillé en nuages lui donnant un côté très vaporeux. Il peut être utilisé à l'entrée du jardin zen mais aussi en sujet isolé sur une pelouse ou sur une surface minérale. De nombreuses espèces de pins conviennent à cet emploi : Pinus Thumbergii, Pinus pentaphylla ou encore Pinus sylvestris sont couramment utilisés.

Parmi les conifères très intéressants pour la rigidité de leurs feuillages on trouve les Chamaecyparis obtusa très faciles à tailler en nuages arrondis ou les Chamaecyparis filifera dont le feuillage légèrement retombant apporte une touche très naturelle aux compositions.

L'if (Taxus cuspidata) fait aussi partie de la panoplie des bonsaïs de jardin. Facile de culture et d'entretien il permet de créer de belles formes aussi bien arrondies que verticales. Il devra être taillé en début de printemps puis en automne pour conserver sa forme de bonsaï.

Parmi les feuillus, le houx (Ilex crenata) est un arbre traditionnellement utilisé pour la création de bonsaïs de jardin pour sa facilité de culture, son adaptation à la majorité des sols et sa tolérance aux expositions ombragées. Facile à tailler, il le sera après la floraison en juin puis une seconde fois en automne.

En zones ombragées, les érables du Japon feront merveille. Leurs feuillages rougeoyants mettant parfaitement en valeur la minéralité d'un décor épuré ou d'une fontaine en galets à l'esprit très zen.

Les arbres fleuris font aussi partie de cet art du Niwaki. Les cerisiers à fleurs pleureurs ou non (Sakura) guidés et taillés de manière très épurée constituent chaque printemps un ravissement pour les yeux grâce à leur délicate floraison pastel. Ils sont synonymes de renouveau et de victoire de la vie.

Les azalées formeront quant à elle de belles boules couvertes de fleurs brisant la monotonie minérale et les tonalités verdoyantes des autres arbustes.

Lire aussi
Didier Danet, Le Jardin Jour & nuit pour Ma Maison, Mon Jardin Didier Danet, Le Jardin Jour & nuit pour Ma Maison, Mon Jardin

Dans le cadre de Jardins jardin 2014 aux Tuileries, Didier DANET a proposé pour Ma Maison, Mon Jardin, une vision conceptuelle d'un jardin de jour et de nuit. Le parcours[...]

Le jardin à la Française Le jardin à la Française

Le jardin à la Française en opposition au jardin anglais porte à son apogée l'art de l'ordre et de la symétrie. Un art majeur voulu par le Roi Soleil et[...]

Créer un jardin manège Créer un jardin manège

Gérard BOURGES nous présente un jardin manège, un jardin rond permettant une rotation simple des cultures.

Les joies du jardin en hiver Les joies du jardin en hiver

Gérard BOURGES nous parle des joies du jardin en hiver et ses rencontres imprévues avec les petits animaux du jardin

Vos commentairesAjouter un commentaire