Les règles de base de la taille

Les règles de base de la taille
Les règles de base de la taille

N’ayez plus peur de jouer du sécateur ! D’une taille bien effectuée dépend la santé de nombreuses plantes. Elle aide à maintenir un bon état sanitaire en éliminant les potentielles zones de maladies ou de ravageurs tout en façonnant une structure équilibrée. La taille favorise en outre, l’apparition de nouvelles pousses plus vigoureuses et florifères, et vise à diriger la sève vers la formation de fruits pour les espèces productives.

Principes généraux

En un premier temps évaluez toujours l’aspect général de la plante : santé, présence de parasites ou de maladies, structure et forme.

Ne taillez pas brutalement, commencez toujours pas supprimer le bois mort, et les tiges abîmées ou malades. Puis éliminez les branches qui se croisent ou qui gênent la pénétration du soleil au cœur de la plante.

Effectuez toujours des coupes bien nettes avec un sécateur parfaitement affûté ou un coupe branche à enclume voire une scie pour les plus grosses branches. Attention pensez à nettoyer votre outil à l’alcool après la taille d’une plante malade pour éviter toute propagation.

La coupe doit être franche sans déchirements ni éclatement du bois. Chez les plantes aux bourgeons alternés taillez 5 mm au dessus d’un œil orienté vers l’extérieur. L’incision est effectuée du coté opposé au bourgeon de l’aplomb de sa base vers le haut pour aboutir au dessus de lui et ainsi favoriser l’écoulement de l’eau sans risque de pourrissement.

Chez les plantes à bourgeons opposés la taille doit se faire bien droite au dessus d’une paire de bourgeons.

Plus une plante en bonne santé formant facilement des bourgeons sera taillée, plus elle repartira de façon vigoureuse. Attention cependant, l’époque et l’importance de la taille dépendent de chaque type de végétaux, renseignez-vous bien avant toute intervention. Certaines plantes tolèrent très bien un recépage (Eucalyptus, Cornus, Buddléias…) alors que d’autres ne s’en remettront jamais (résineux, Camellias…).

Périodes de taille

  • Les plantes ligneuses fleurissant l’hiver doivent être taillée juste après la floraison, afin que les nouvelles pousses aient le temps de s’aoûter pour refleurir abondamment ;
  • Les plantes qui fleurissent sur les tiges de l’année seront taillées en hiver ou au printemps avant la montée de sève.

Différents types de taille

  • Taille de formation : Permet une bonne aération et un ensoleillement maximal. Elle a pour but de produire une charpente vigoureuse et de donner une belle forme à la plante ;

  • Taille de rajeunissement : Elle permet de revigorer certains arbres ou arbustes envahis par le bois mort et qui s’épuisent à la production de nouveau rameaux souvent affaiblis ;

  • Recépage : taille de régénération qui consiste à tailler très sévèrement un arbre à 15 ou 20 cm du sol ;

  • Taille de fructification : connue sous le nom de taille des coursonnes, pratiquée sur les poiriers, les pommiers, pêchers et abricotiers.  Elle s’effectue durant le repos végétatif. On taille les branches en prenant soin de laisser 3 yeux. L’application d’un mastic cicatrisant est vivement conseillée sur les plaies pour éviter les maladies.

Lire aussi
La taille de formation La taille de formation

La taille de formation se pratique sur les jeunes arbres afin de maintenir un équilibre entre les racines et la ramure. Elle permet de sculpter la silhouette future de l'arbre en supprimant...

La taille des palmiers La taille des palmiers

Posséder un palmier dans son jardin implique parfois quelques travaux de taille pour des raisons aussi bien esthétiques que pratiques. Voici comment procéder... Quelques règles de sécurité Un...

La cicatrisation des plaies de taille La cicatrisation des plaies de taille

Parfois, l'obligation de tailler un arbre se fait sentir. Toutefois, ce type d'opération peut avoir de néfastes répercussions sur le sujet, certains arbres étant mieux armés que d'autres face à ces...

La taille en tige La taille en tige

Pratiquée pour donner un port élégant à un arbre, un arbuste ou une grimpante, la taille dite « en tige » n'est pas difficile à mettre en œuvre si l'on sait appliquer les bons gestes au bon...

Vos commentairesAjouter un commentaire