A LA UNE »
Cyprès ou thuya ?

Héliopsis, Faux-tournesol, Fausse hélianthe

Héliopsis, Faux-tournesol, Fausse hélianthe, Heliopsis helianthoides

Botanique

N. scientifique Heliopsis helianthoides
Origine Amérique du Nord
Floraison juillet à octobre
Fleurs jaune
Typeplante vivace
Végétationherbacées
Feuillage caduc
Hauteur0,60 m à 1,80 m, selon les variétés

Planter et cultiver

Rusticité très rustique jusqu'à -34 °C
Exposition soleil à mi-ombre
Soltolérant
Acidité légèrement acide à légèrement alcalin
Humidité sec à modérément humide
Utilisationmassifs
Plantationdivisions, boutures, semis
Multiplicationautomne, printemps
Héliopsis, Faux-tournesol, Fausse hélianthe, Heliopsis helianthoides

Heliopsis helianthoides, l’héliopsis, heliopside ou faux-tournesol, est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées, proche des tournesols, rudbeckias, chrysanthèmes ou hélénies. Il est originaire d’Amérique du Nord, où il est largement distribué. Au jardin, l’héliopsis est une bonne plante vivace robuste, qui embellit les massifs de ses marguerites jaunes. Comme les hélénies, il offre une longue période de floraison dans la deuxième partie de l’été. Feuillage panaché, teintes plus ou chaudes, ou fleurs doubles, il n’y a que l’embarras du choix parmi les nombreuses variétés disponibles.

Description de l’héliopsis faux-tournesol

Heliopsis helianthoides est une plante croissant en touffe dense aux tiges dressées. La forme sauvage mesure de 1 m à 1,50 m et s’élargit de 0,60 à 1 m. En culture, la taille et l’épaisseur du massif dépendent d’une part de la variété choisie, d’autre part de la richesse du sol. Pour autant, Héliopsis helianthoides ne drageonne pas, donc n’est pas envahissant. Il se reproduit naturellement par semis.

Ses feuilles sont opposées, ovales à lancéolées, vert sombre, et rugueuses. Ses tiges s’élèvent et se ramifient pour fournir plusieurs capitules solitaires, de grandes marguerites jaunes, larges de 8 cm, au cœur bombé. La plante est autoféconde et produit des graines viables.

Exemple de quelques variétés :

Heliopsis ‘Asahi'et Heliopsis 'Goldgefieder', aux fleurs doubles

Héliopsis ‘Sonnenschild’ aux fleurs jaune vif et semi-doubles

Heliopsis ‘Summer Green’ et ‘Lauraine Sunshine’, au feuillage blanc nervuré de vert et aux soleils jaune pâle. Assez bas, ce qui permet de profiter du beau feuillage

Heliopsis ‘Summer pink’, est panaché dans les tons gris-rosé, les fleurs sont d’un jaune plus chaleureux, 70 cm de hauteur

Heliopsis ‘Summer Nights’, fleurs simples jaunes au cœur rouge orangé.

Comment utiliser et planter l’héliopsis faux-tournesol ?

Les plantes les plus hautes feront un excellent fond de massif, tandis que les formes au feuillage décoratif ou plus basses seront plus en avant. N’hésitez pas à les combiner avec d’autres Astéracées dans les tons chauds, des échinacées rouges ou orange Echinacea 'Flame Thrower' ou Echinacea ‘Cheyenne Spirit, des hélénies ocres, contrastant avec des marguerites blanches, Echinaceae 'White Swan' ou Leucanthemella serotina.

Heliopsis helianthoides est très tolérant pour ses conditions de culture, mais sera au mieux de sa forme dans une exposition ensoleillée, en sol riche et profond. Le faux-tournesol est cependant capable de supporter sécheresse et sol lourd ou pauvre. En mi-ombre, ses tiges perdent de leur rigidité et ont besoin parfois d’être tuteurées.

Bien qu’il soit robuste, trop d’ombre ou de sécheresse peuvent occasionner l’apparition d’oïdium.

Entretien

Ôter les fleurs fanées va augmenter la durée de la floraison. Les tiges meurent chaque année ; la souche sera nettoyée au printemps, au moment de la reprise de la végétation, car les tiges sèches font office d’hôtel à insectes en hiver.

Multiplication du faux-tournesol

Les graines germent en 4 à 6 semaines au printemps à 20 °C.

Les cultivars seront multipliés par division au printemps ou par bouturage en été. Les boutures sont faites à partir de la base des tiges. Les boutures enracinées sont un peu fragiles durant leur premier hiver.

Espèces et variétés de Heliopsis

12 espèces dans ce genre, dont généralement une seule est cultivée en de nombreuses variétés horticoles

  • Heliopsis helianthoïdes var. scabra, parfois contracté en Heliopsis scabra, est une sous-espèce aux tiges rugueuses.
Lire aussi
Soleil, Tournesol, Helianthus, Helianthe Soleil, Tournesol, Helianthus, Helianthe

Le genre Helianthus, couramment appelé les hélianthes ou soleils est un genre originaire des Amériques. Ils font partie des Astéracées, comme les asters ou les marguerites. 3 espèces seulement...

Tournesol, Soleil, Helianthus annuus Tournesol, Soleil, Helianthus annuus

Helianthus annuus, le tournesol, est une plante annuelle appartenant à la famille des Astéracées. Il est originaire d'Amérique du Nord. Le tournesol commun est cultivé pour ses graines de...

Boltonia faux aster, Aster étoilé, Boltonia fausse camomille, Boltonia asteroides Boltonia faux aster, Aster étoilé, Boltonia fausse camomille, Boltonia asteroides

Boltonia asteroides, la boltonia ou boltonie faux aster ou encore aster étoilé, est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. Elle est native d'Amérique du Nord, présente dans[...]

Campanule fausse-raiponce, Campanula rapunculoides Campanule fausse-raiponce, Campanula rapunculoides

Campanula rapunculoides, la campanule fausse raiponce, est une plante vivace indigène, mais peu répandue. Cette robuste et charmante plante mellifère et comestible est une espèce à cultiver dans...

Vos commentairesAjouter un commentaire