A LA UNE »
10 plantes chameaux

Le triton, entre terre et eau

Triton palmé, Lissotriton helveticus
Triton palmé, Lissotriton helveticus

Animal des plus discrets, le triton, mène sa paisible vie entre eaux stagnantes et couvert forestier, au rythme des saisons. De plus en plus rares, certaines de ses espèces sont classées à la Convention de Berne ; Il s'agit donc de protéger ce petit amphibien pour le préserver.

Triton qui es-tu ?

Il existe plusieurs espèces de tritons en France faisant toutes partie du genre Triturus : le triton palmé (Lissotriton helveticus), le triton ponctué (Lissotriton vulgaris), le Triton crêté (Lissotriton cristallus), le triton marbré (Lissotriton marmoratus) et le triton alpestre (Lissotriton alpestris).

Chacune de ces espèces vivant dans un habitat bien particulier entre eau et terre durant tout son cycle de vie.

Les tritons sont des amphibiens urodèles, c'est à dire qu'ils possèdent une queue, qui, dans leur cas est aplatie sur chaque coté. Ils ont une vie larvaire qui se déroule intégralement dans l'eau, puis une vie adulte partagée entre la terre ferme, les mares, les trous d'eau et les petites rivières calmes. Leur rythme est très lié aux conditions climatiques; En hiver, ils entament une période de repos, généralement à terre sous une pierre ou des végétaux si l'hiver est peu rigoureux. En altitude, l'hiver peut être passé sous l'eau.

Les tritons sont carnivores et se nourrissent de petits mollusques, de vers, de larves de moustiques, d'œufs de grenouilles et d'insectes.

La reproduction a toujours lieu en milieu aquatique vers le mois d'avril. Après une parade nuptiale, le mâle dépose un spermathopore au fond de l'eau qui sera absorbé par le cloaque de la femelle. Cette dernière pondra ensuite un ou deux œufs qu'elle accrochera sur les plantes aquatiques environnantes. La larve, semblable à un têtard, va se développer dans l'eau durant 3 mois jusqu'à la fin de l'été, période où la métamorphose sera complète et où le jeune triton sortira de l'eau pour commencer sa vie d'adulte. Il passera généralement l'hiver à terre, puis replongera dans l'eau pour son accouplement. Suivra ensuite une vie amphibie jusqu'à l'hiver suivant.

Les différentes espèces de triton en France

Le triton marbré est présent dans les milieux forestiers du Sud-Ouest et de l'Ouest du pays. Il est reconnaissable à son corps vert ponctué de taches noires et à son ventre plus clair. Il peut atteindre 15 cm de longueur. Ce triton apprécie le soleil et les eaux vives. Il peut se reproduire avec le triton crêté qui apprécie les mêmes conditions de vie. Ce dernier a la peau grise et tachetée de brun, verruqueuse comme un crapaud et présente deux crêtes, une caudale et une dorsale très crénelée. Son ventre et l'intérieur de ses pattes sont orangés. On le trouve dans une ligne allant de Lyon à la Rochelle. Ces deux espèces sont inscrites à l'annexe II de la convention de Berne.

Le triton ponctué préfère le Nord de la France dans une ligne allant de la Vendée au Jura, où il habite mares, abreuvoirs et trous d'eau peu profonds. Très svelte, son corps est brun jaunâtre ponctué de noir. Le mâle présente une petite crête dorsale ondulée. Ce petit triton ne mesure pas plus de 11 cm.

Le triton palmé possède des pattes postérieures palmées et se reconnaît à son museau arrondi et a son corps de couleur verdâtre tacheté de noir. De petite taille, il ne dépasse pas 9 cm malgré sa queue prolongée d'un court filament. Il est présent sur tout le territoire excepté la Corse et l'extrême Sud-Est.

Le triton alpestre vit dans les eaux stagnantes à l'abri du soleil, au Nord d'une ligne qui s'étend d'Avignon à Saint-Malo. Ce triton gris bleuté au ventre brun orangé, peut vivre en altitude, jusqu'à 2500 m. Le mâle ne dépasse pas 8 cm alors que la femelle peut atteindre 12 cm de longueur. En période de reproduction le mâle se pare de couleurs vives.

Lire aussi
Les batraciens, des animaux évoluant entre terre et eau Les batraciens, des animaux évoluant entre terre et eau

Faisant partie d'un monde à part, les batraciens sont des animaux amphibiens évoluant entre terre et eau. Les grenouilles, tritons, crapauds et salamandres en font partie. Bienvenue dans leur...

Les annélides, lombrics, vers de terre Les annélides, lombrics, vers de terre

Les annélides sont des animaux protostomiens segmentés (possédant des métamères quelquefois très nombreux) et en forme de "ver". Ils vivent essentiellement dans l'eau (eau de mer comme la néréis ou...

La terre de bruyère La terre de bruyère

La terre de bruyère est un substrat acide, léger et pauvre en éléments fertilisants. Elle contient une forte part de sable. Dans son milieu naturel, on la trouve dans les landes où poussent les...

Le lombric, ver de terre commun Le lombric, ver de terre commun

Le ver de terre commun ou lombric commun (embranchement des annélides, famille des Lumbricidés) est un grand travailleur, il joue un rôle fondamental dans la biologie de notre sol. Un grand...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Gé06 (PACA)
    Bonjour, je crois qu'il faudrait actualiser les noms latins ! Ichthyosaura alpestris par exemple pour le triton alpestre... ceci dit, ce n'est pas bien grave. G.
    Répondre à Gé06
    Le 23/07/2018 à 23:05