Abutilon du grand fleuve, Lanterne chinoise

Abutilon du grand fleuve, Lanterne chinoise, Abutilon megapotanicum

Botanique

Nom latin  : Abutilon megapotanicum
Famille  : Malvacées
Origine  : Amérique du Sud
Période de floraison : juin à septembre
Couleur des fleurs  : roses, mauves, blanches
Type de plante : arbustive rampant, retombante, ou grimpante si palissée
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 2 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, jusqu'à -6 °C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : humifère et drainant
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : pot, pleine terre en climat doux, comestible
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis, bouture

Abutilon megapotamicum, les lanternes chinoises ou abutilon du grand fleuve, est un arbuste semi-grimpant appartenant à la famille des Malvacées, tout comme les hibiscus ou les mauves. L’origine exacte d’Abutilon megapotamicum n’est pas connue, mais on le sait provenant d’Amérique du Sud, le grand fleuve faisant référence au Rio Grande. Parmi les 300 espèces d’abutilons, l’abutilon du grand fleuve est connu pour être relativement rustique, sa culture en pleine terre étant possible en France dans les régions aux hivers doux, mais également parce que ses jolies fleurs sont comestibles.

Description de l’abutilon du grand fleuve

Abutilon megapotamicum, est un arbuste aux tiges souples sarmenteuses, qui peuvent être grimpantes si elles sont palissées, rampantes, ou retombantes si la plante est en surplomb. Les tiges sont de croissance rapide et fleurissent sur le bois de l’année. Les feuilles sont alternes, petites et ovales, au bout pointu, légèrement dentées. Elles sont semi-persistantes, elles disparaissent en hiver dans nos contrées froides, mais persiste en véranda ou en climat chaud.

Les fleurs sont nombreuses, et s’épanouissent de juin à octobre, pendant harmonieusement de l’aisselle de chaque feuille sur les branches ployées, mais peu visibles si on laisse l’abutilon du grand fleuve ramper. Les fleurs sont en forme de lanterne chinoise, avec un calice rouge vif, d’où émerge une corolle jaune crémeux, peu ouverte.

Ces fleurs sont consommées comme un légume, crues ou cuites. Elles ont un gout un peu sucré.

Comment cultiver l’abutilon du grand fleuve ?

Abutilon megapotamicum apprécie une exposition ensoleillée à mi-ombre, un sol humifère acide à neutre. En pot, on peut lui offrir un mélange de terreau et de terre de jardin si cette dernière n’est ni calcaire, ni trop lourde. Sa croissance rapide nécessite une terre assez riche. Il ne supporte pas la sécheresse. La tenue en pot sera mieux tolérée s’il est sorti en plein air durant la belle saison. En hiver, il préfèrera alors être maintenu entre 2 et 10 °C, peu arrosé.

L’abutilon du grand fleuve est facilement rustique jusqu’à -5 °C, voire jusqu’à -8 °C, s’il est en exposition protégée contre un mur, et paillé. Il est transplanté en pleine terre au printemps après les derniers gels. Si le gel détruit toutes ses tiges aériennes, il est capable de se renouveler à partir de la souche : ses tiges émergent alors à partir du mois de mai.

Dans tous les cas, Abutilon megapotamicum gagne à être sévèrement taillé tous les printemps, pour l’obliger à produire de belles et longues branches neuves.

Comment multiplier Abutilon magapotamicum ?

Les graines germent en quelques semaines à chaud. Les plantes seront capables de fleurir au bout de 5 mois. Il ne faut pas hésiter à pincer pour l’obliger à se densifier.

Des boutures seront facilement réussies à partir des branches que vous taillez au printemps. Ces boutures mesureront 8 à 10 cm de longueur ; elles reprennent facilement à l’étouffée. Les boutures d’été sont possibles également.

Espèces et variétés de Abutilon

Entre 200 et 300 espèces dans ce genre

  • Abutilon striatum, abutilon strié
  • Abutilon vitifolium, aux fleurs bleues
  • Abutilon theophrasti, abutilon d’Avicenne
  • Abutilon darwinii, aux fleurs saumon
  • Abutilon indicum, abutilon d’Inde
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La culture des bulbes à la chinoise La culture des bulbes à la chinoise

Elle s'effectue généralement dans une coupe peu profonde au fond de laquelle on étale une fine couche de billes d'argile ou de gravier jusqu'à mi-hauteur environ. On verse ensuite de l'eau jusqu'à...

Systèmes de protection des piscines : le grand cafouillage Systèmes de protection des piscines : le grand cafouillage

Le 10 juillet 2008, Luc Chatel, secrétaire d’État chargé de l’Industrie et de la consommation a demandé le retrait de la commercialisation de 5 modèles d’alarmes de détection de...

Le grand nettoyage de printemps du bassin Le grand nettoyage de printemps du bassin

Les beaux jours reviennent et avec eux, la hausse des températures qui sonne le réveil du bassin d'ornement. C'est la période idéale pour procéder à un grand nettoyage de printemps afin de repartir...

Corps, le grand nettoyage de printemps Corps, le grand nettoyage de printemps

Le printemps, c’est la saison du renouveau. Alors profitons-en pour remettre de l’ordre dans nos vies et dans notre corps. Rien de tel qu’un bon nettoyage de printemps pour...

Vos commentairesAjouter un commentaire