Caloupilé, Cary, Feuilles de curry

Caloupilé, Cary, Feuilles de curry, Murraya koenigii

Botanique

N. scientifique Murraya koenigii
Famille Rutacées
Origine sud de l'Inde
Floraison toute l'année
Fleurs blanc
Typeplante aromatique
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteurjusqu'à 4-5m en milieu naturel, 1m en pot
Toxicitégraines toxiques

Planter et cultiver

Rusticité non rustique, culture intérieure
Exposition soleil, ombragée
Solriche en humus et bien drainé
Acidité légèrement acide
Humidité frais, humide
Utilisationpot, bac, serre
Plantationprintemps
Multiplicationsemis au chaud au printemps, séparation des rejets, bouturage
Caloupilé, Cary, Feuilles de curry, Murraya koenigii

Le Murraya koenigii, caloupilé ou arbre aux feuilles de curry comme l'appelle les anglophones est un arbuste très intensément aromatisé qui pousse à l’état sauvage en Inde, à l’exception des hauteurs de l’Himalaya et des régions arides. Il se plaît dans les forêts tropicales du sud de la péninsule, et, depuis des millénaires, ses feuilles persistantes sont un aromatisant incontournable de la cuisine dravidienne et ceylanaise.  La régénération rapide des feuilles, la robustesse de l’arbuste ainsi que toute une panoplie de vertus médicinales combinées à son goût si poignant et coloré, expliquent sa place centrale dans la cuisine traditionnelle du Tamil Nadu, du Kerala et de Sri Lanka.

Dans des conditions climatiques idéales, le caloupilé atteint au maximum quatre à cinq mètres de haut, et peut s’étaler sur 3 mètres. Cependant, il reste généralement beaucoup plus petit, de l’ordre du mètre en pot. Les feuilles, dont le nombre varie entre 11 et 21, sont fines, vert foncées, légèrement brillantes et mesurent environ 4 centimètres de long. Les fleurs sont blanches, fragrantes et petites. Apparaissent ensuite des petits fruits comestibles, ronds ou oblongs, noirs et luisants. Il faut cependant surtout en ôter la graine qui est vénéneuse. L’arbuste se propage rapidement par rejets à sa base.

Le caloupilé aime le soleil, des températures élevées et tolère une ombre partielle. Il pousse dans un sol fertile, humide et bien drainé.  Hors de son espace naturel, en pot, il se plaît dans un bon terreau. Les graines doivent être plantées quand elles sont encore fraîches.

Le caloupilé supporte mal le gel. Idéalement, il faudrait compenser la diminution de l’ensoleillement pendant les mois les plus froids et gris de l’hiver  par un éclairage de quatre heures, deux fois par jour.  En été, une fois par mois, on peut lui apporter de l'engrais. Pendant la floraison, il apprécie des suppléments de phosphore (farine d’os).

Le Murraya koenigii apprécie qu’on arrose ses feuilles régulièrement, voir quotidiennement l’été, plus sporadiquement l’hiver. Un arbuste peut produire jusqu'à 100 kilogrammes de feuilles par an.

C'est essentiellement les feuilles de curry qui sont utilisées pour la ciusine, elles sont prélevées en fonction des besoins.

Le saviez-vous ?

  • Les feuilles, l’écorce et les racines sont un fortifiant gastrique. Ecrasées, elles servent à  guérir des éruptions cutanées ou des morsures venimeuses. Les feuilles fraîches aideraient à guérir la dysenterie, et leur infusion arrêtent le vomissement. Une huile qui se développe sur les feuilles aurait des propriétés anti-bactériales et antifongiques. Les feuilles, qui sont aussi faiblement laxatives, stimulent le fonctionnement de l’estomac et du petit intestin en améliorant la qualité des jus secrétés lors de la digestion, et, combinées à du lait de beurre, du sel et des graines de cumin, elles soulagent les problèmes d’estomac, l’absence d’appétit, l’insipidité, la diarrhée ou la fièvre. Les feuilles aideraient également l’organisme dans les cas de diabète mellites et de diabète sucré.

  • La poudre des racines et de l’écorce soulagent les douleurs rénales et retardent le grisonnant  des cheveux, tandis que les feuilles bouillies mélangées à de l’huile de coco stimulent leur croissance. Le jus frais des feuilles fortifie les yeux et la vision de nuit.

  • Il ne faut pas confondre les feuilles de curry avec la poudre de curry, qui est un assortiment d’épices. Traditionnellement, on grille les feuilles dans de l’huile avant d’ajouter les autres ingrédients, ce qui accentue la diffusion des arômes dans l’ensemble du plat. Les feuilles sont gardées dans la poêle pendant toute la cuisson. On peut les congeler ou les utiliser séchées, mais leur goût et arôme si uniques et difficiles à qualifier, sont plus vivaces quand elles sont  consommées fraîches. Au Tamil Nadu et au Sri Lanka, leurs bastions culinaires, les feuilles de curry accompagnent la grande majorité des plats, végétariens ou non.

  • Le mot curry trouve son origine dans le mot Tamil  kariveppilai, kari signifiant sauce et ilai feuille.

Espèces et variétés de Murraya

Le genre comprend peu d'espèces
- Murraya koenigii l'espèce type

Lire aussi
Immortelle d'Italie, Plante-curry, Helichrysum italicum Immortelle d'Italie, Plante-curry, Helichrysum italicum

Helichrysum italicum, la plante-curry, est un arbrisseau persistant d'origine méditerranéenne de la famille des Astéracées. Il est distribué sur les falaises et les collines arides dans le sud de...

Côte de Boeuf Curry Citron Côte de Boeuf Curry Citron

La côte de boeuf, c'est la Reine du barbecue ! Un morceau de choix pour les grillades. La viande est tendre et persillée. Préalablement marinée dans une sauce au citron[...]

Saule à feuilles étroites, Saule à feuilles de romarin, Salix rosmarinifolia Saule à feuilles étroites, Saule à feuilles de romarin, Salix rosmarinifolia

Salix rosmarinifolia, le saule à feuilles étroites ou saules à feuilles de romarin est un arbuste caduc appartenant à la famille des Salicacées. Il est originaire d'Europe centrale ainsi que[...]

Pulmonaire à longues feuilles, Pulmonaire à feuilles étroites, Pulmonaria longifolia Pulmonaire à longues feuilles, Pulmonaire à feuilles étroites, Pulmonaria longifolia

Pulmonaria longifolia, synonyme de Pulmonaria angustifolia est appelée couramment pulmonaire à longues feuilles ou pulmonaire à feuilles étroites. C'est une plante vivace européenne, qui croît à la...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Eric (Rhone)
    Savez-vous où je pourrai acheter des graines de Kaloupilé ? Sinon, l'un(e) d'entre vous peut m'en vendre ? J'habite à Lyon... Amitié terreuse
    Répondre à Eric
    Le 22/03/2020 à 15:54
    Sylvaine (Alpes maritimes)
    Avez-vous trouvé vos graines ?
    Répondre à Sylvaine
    Le 11/05/2020 à 16:02
    Eric (Rhone)
    J'ai trouvé des graines chez Ethnoplans (internet)...
    Répondre à Eric
    Le 12/05/2020 à 10:43
    Sylvaine (Alpes maritimes)
    Super. Pour l'instant, j'ai les fleurs et des rejets.
    Répondre à Sylvaine
    Le 19/05/2020 à 17:54
    Igs (Franche comté)
    Avez-vous des plans de Kaloupilé à vendre et est-il possible de les envoyer si c'est le cas ? Merci par avance
    Répondre à Igs
    Le 23/05/2020 à 18:53
    Sylvaine (Alpes maritimes)
    Pour l'instant je peux vous donner un rejet 15 cm ,vous n'aurez que le port à payer il faudrait que je le mette en pot et attendre quelques jours pour être sûre qu'il reprenne bien mais ça devrait aller, vous n'aurez que le port à payer.
    Répondre à Sylvaine
    Le 24/05/2020 à 19:31
    Jean Yves (Lion)
    J'ai des graines de caloupilé, comment les faire pousser ?
    Répondre à Jean Yves
    Le 22/06/2020 à 22:35
  • Françoise Crancey (Charente Maritime près de la m)
    Cette fois mes boutures ont prises en août
    Répondre à Françoise Crancey
    Le 14/10/2013 à 17:12
  • Laure Rose
    Je cherche des graines également, je pense que ça peut pousser dans le Sud-Ouest, en le mettant à l'abri en hiver.
    Répondre à Laure Rose
    Le 16/06/2013 à 10:55
  • Françoise le Guével
    Quelqu un aurai t il des graines de caloupilé? je suis intéréssée merci
    Répondre à Françoise le Guével
    Le 09/04/2013 à 08:20
    Marie (Bretagne)
    Etes-vous toujours intéressée ?
    Répondre à Marie
    Le 08/09/2017 à 16:25
    Martine (Normandie)
    Je rentre d'Inde et j'ai apprécié les feuilles de kaloupilé dans presque tous les plats. Pourriez vous me dire où trouver des graines ? Là-bas on m'avait dit que ça ne poussait pas à partir de graines mais qu'il fallait prendre un rejet. C'est ce qu'ils ont fait, j'ai ramené un plant mais il a perdu toutes ses feuilles dans le transport et me semble bien chétif. Merci d'avance pour votre aide.
    Répondre à Martine
    Le 29/12/2017 à 21:04
    Marie (Bretagne)
    J'ai de petits fruits dans mon caloupilé. j’espère qu'elles vont tenir !
    Répondre à Marie
    Le 17/10/2018 à 15:10
    Martine (Normandie)
    Quel âge a votre caloupilé ? Mes deux pieds ramenés d'Inde ont repris, ils ne poussent pas très vite. Auriez-vous des conseils de culture. Je les ai mis un peu dehors cet été mais avec une protection car j'avais l'impression que les feuilles séchaient. De toutes les boutures que j'avais faites à partir de branchettes achetées dans une boutique Indienne, une seule a survécu :-( (7cm de haut)
    Répondre à Martine
    Le 21/10/2018 à 22:53
    Patrick (Montpellier)
    Je serai intéressé par des graines de caripoulé mes boutures ayant du mal à prendre, si elles ne sont pas déjà mortes. Merci
    Répondre à Patrick
    Le 15/04/2019 à 17:38
    Domi (Morbihan)
    Vous pouvez en faire venir de la Réunion, sur le site fleur des tropiques
    Répondre à Domi
    Le 30/06/2019 à 18:27
  • Françoise le Guével
    Oui bien abritée plein soleil si gel couvrir avec une feutrine en hiver
    Répondre à Françoise le Guével
    Le 09/04/2013 à 08:20
  • Francoise Crancey
    J'ai déjà essayé d'en faire des boutures elles sont toutes mortes. Je réessaye avec des nouvelles venant d'une épicerie indienne sur Paris (j'ai une véranda froide).
    Répondre à Francoise Crancey
    Le 13/02/2013 à 13:37
  • Pensez-vous qu'on peut en planter dans le sud de la France, près de la Méditerranée? Sylvain
    Répondre à
    Le 25/10/2012 à 10:10