Rince-bouteille blanc, Arbre à goupillons blanc, Callistème à feuilles de saule

Rince-bouteille blanc, Arbre à goupillons blanc, Callistème à feuilles de saule, Callistemon salignus
Rince-bouteille blanc, Arbre à goupillons blanc, Callistème à feuilles de saule, Callistemon salignus

Botanique

Nom latin  : Callistemon salignus
Famille  : Myrtacées
Origine  : Australie
Période de floraison : mars à juillet, puis sporadiquement
Couleur des fleurs  : blanche
Type de plante : arbuste d’ornement méditerranéen
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 4 à 9 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -10°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : sec à humide
Utilisation : isolé, massif, conteneur
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouture, marcottage, semis

Callistemon salignus, l’arbre aux goupillons blancs, est petit arbre aux feuilles persistantes de la famille des Myrtacées. Originaire d’Australis, Callistemon salignus croît sur les berges fraiches des cours d’eau. C’est un arbuste qui supporte peu de gel mais particulièrement solide en culture, car très tolérant pour le sol et la disponibilité de l’eau. Florifères, l’arbre aux goupillons blancs est une excellente espèce persistante pour les régions aux hivers doux.

Description du rince-bouteille blanc

Callistemon salignus est un arbre qui s’élève à 15 m en milieu naturel, mais se limite à une hauteur de 4 à 9 m en culture. Il peut se développer en petit arbre au tronc unique ou être en forme de buisson après un recépage lorsqu’il est jeune. Ses branches fines et longues pendent et lui donne un port pendulé. Elles portent des feuilles persistantes beaucoup plus étroites que chez les autres espèces, ce qui lui vaut le nom vernaculaire de callistème à feuilles de saule. Les feuilles sont vert grisâtre, coriaces, entières, longue de 6 à 8 cm.

Les fleurs apparaissent en grand nombre au printemps à l’extrémité des tiges. Elles sont regroupées en longs épis serrés et denses. Les fleurs sont de petites tailles mais s’ébouriffent avec leurs longues étamines de couleurs crème, formant les goupillons. Riches en nectars, elles attirent insectes et oiseaux. Les fleurs donnent de petits fruits en cupules, peu visibles. La croissance de la branche continue après l’épi de fleur.

Culture du Callistemon à feuilles de saule

Callistemon salignus est très facile de culture dans les zones climatiques méditerranéennes ou océaniques douces. Il ne résiste pas à des températures hivernales en dessous de -7°C. Ailleurs, il faut le cultiver en conteneur et le rentrer pour l’hiver.

Callistemon salignus est très tolérant pour ses conditions de culture et malgré sa préférence pour les sols frais, il supporte les sécheresses. La composition du sol importe peu, il lui suffit qu’il soit relativement drainant. C’est un arbre intéressant pour agrémenter les rues, car très résistant. Il supporte également les embruns.

Etant fragile au froid, il est installé en pleine terre de préférence au printemps, après les gelées, ce qui lui laisse la belle saison pour s’enraciner avant l’hiver. La première année, un voile d’hivernage sera envisagé dans les régions où il gèle. Dans le trou de plantation, un fond de billes d’argiles lui assure un bon drainage. Un mélange de terreau avec la terre du jardin autour des racines permet à l’arbre de s’adapter à son nouveau sol. Les arrosages sont très réguliers la première année de plantation. Il ne supportera le sec, qu’une fois bien enraciné, au bout de 2 ans.

Soins et entretien

Tailler les branches après la première floraison, oblige l’arbre à se ramifier et assure une remontée de fleurs en été.

Un apport d’engrais à libération lente, riche en azote et phosphore est bénéfique pour cet arbre à croissance modérée

Multiplication

Callistemon salignus se multiplie par bouturage en aout avec des rameaux semi-lignifiés à talon, dans un mélange humide et couvert. Il faut ôter la plupart des feuilles, et maintenir une température de fond supérieure à 20°C.

Espèces et variétés de Callistemon

80 espèces dans ce genre 
Callistemon citrinus, le plus commun, aux feuilles citronnées
Callistemon pytioïdes, l’une de espèce les plus rustiques
Callistemon sebieri, aux épis crème à rose carné

Nos fiches
Lire aussi
Les jardins du Quai Louis Blanc (72) Les jardins du Quai Louis Blanc (72)

Entre histoire et modernité... Si la ville du Mans est plus connue pour ses spécialités culinaires ou sa course de 24 heures, c’est aussi une ville riche en histoire. Le vieux Mans, la...

Le mur végétal par Patrick BLANC Le mur végétal par Patrick BLANC

Véritable fresque vivante, le mur végétal imaginé par Patrick BLANC est basé sur une nouvelle technique de culture qui permet de végétaliser n'importe quelle surface verticale en s'affranchissant...

La larve du hanneton (vers blanc) La larve du hanneton (vers blanc)

Souvent présente dans la terre du potager ou même dans le compost, la larve de hanneton s'avère d'une voracité hors norme. Les dégâts sont alors conséquents. Voyons comment la reconnaître et...

Le vinaigre blanc a plus d'un tour dans son sac Le vinaigre blanc a plus d'un tour dans son sac

Le vinaigre blanc constitue un produit miracle et peu onéreux qui remplacera avec succès certains produits d'entretien mais aussi certains cosmétiques à la maison, ainsi que de nombreux produits...

Vos commentairesAjouter un commentaire