Raphiolépide de l'Inde

Rhaphiolepis indica

Botanique

Nom latin  : Rhaphiolepis indica
Synonyme  : Raphiolepis indica
Famille  : Rosacées
Origine  : Chine
Période de floraison : mai à juin
Couleur des fleurs  : blanc rosé
Type de plante : plante vivace
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1m 20 à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -12°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : sablonneux, rocheux
Acidité du sol  : légèrement acide
Humidité du sol  : sec à normal
Utilisation : en isolé ou en massif, talus
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : bouture, semis

Rhaphiolepis indica, le raphiolépide de l'Inde, est un arbuste persistant de la famille des Rosacées. Originaire de Chine, le raphiolepis croît en milieu ouvert, souvent sur les pentes rocheuses, en faible ou moyenne altitude.  Assez rustique, Rhaphiolepis indica est un arbuste très ornemental, par sa silhouette arrondie qui ne déparerait pas un jardin japonais, puis  avec son abondante floraison printanière. Il est bien adapté au climat méditerranéen ou océanique, car il supporte sécheresse, vent et embruns.

Description du raphiolepis

Rhaphiolepis indica forme un buisson se développant souvent plus en largeur qu’en hauteur, atteignant 1m 20 à 2 m de hauteur avec l’âge.  Raphiolepis x delacourii, un hybride entre Rhaphiolepis indica et Raphiolepeis unmbellata, montre notamment  un port encore plus arrondi et régulier.  Les feuilles persistantes sont ovales, coriaces,  vert sombre et luisantes,  au revers plus pâle.

Au printemps,  les branches se couvrent de grappes de fleurs,  en racèmes de 8 à 10 cm. Typiques des Rosacées, les fleurs simples à 5 pétales blancs à rosés, ont une délicatesse accentuée par  le cœur d’étamines jaunes, qui tournent en  rose foncée en murissant.

L’arbuste attire et nourrit de nombreux insectes pollinisateurs, ce qui permet en fin d’été, la production des baies noire-bleuté,  de 8 mm de diamètre, décoratives et  comestibles.

Culture du raphiolepis

Raphiolepis indica demande une exposition de très ensoleillée à mi- ombre, et se développe bien dans un sol drainant légèrement acide.  Il accepte donc les sols sablonneux ou caillouteux, et pour cette raison, est un arbuste utilisé pour fixer les talus ou les remblais. Il craint les sols lourds de type argileux, ou les sols calcaires.  Il devient résistant aux sécheresses lorsqu’il est bien enraciné.

Rhaphiolepis indica est moyennement rustique, ce qui le classe davantage dans les plantes méditerranéennes, ou à cultiver en climat océanique. C’est d’ailleurs  une excellente plante de bord de mer, indifférente aux embruns et au grand vent.  Cependant avec quelques précautions, il montre une résistance au gel jusqu’à -10 °C,   ce qui rend sa culture possible dans de nombreuses régions.

Bien qu’en région méditerranéenne, il sera plutôt implanté en automne, pour profiter des pluies de l’hiver, dans les régions où il gèle davantage, on préfère le mettre en place au printemps après les grosses gelées. Ainsi, il profitera de toute la belle saison pour s’enraciner, à l’aide d’arrosages réguliers dès qu’il fait sec.

Le sol est travaillé sur une bonne largeur et mélangé avec du terreau. Les racines du raphiolepis  sont sensibles aux perturbations, le plant est donc choisi avec des racines pas trop enroulées dans le pot, car on ne doit pas toucher à la motte de racines et la planter telle quelle.

Un épais paillage protège les racines du raphiolepis  les premiers hivers. Généralement, le feuillage souffre un peu, puis dans sa deuxième année, le raphiolepis enraciné en profondeur devient plus rustique.

Il sera mis  de préférence en orientation sud ou sud-ouest, contre un mur,  un talus, ou protégé par une haie épaisse. Il faut savoir jouer ainsi des  zones de microclimats plus chauds dans un jardin.

Multiplication du raphiolepis

Rhaphiolepis indica se reproduit par bouturage  de bois mûr ou mi-mûr en octobre sous châssis.

Espèces et variétés de Rhaphiolepis

Le genre comprend une quinzaine d'espèces
Rhaphiolepis umbellata aux feuilles spatulées
Rhaphiolepis x delacourii, le rhaphiolepis de Delacour, un hybride de R. indica
Rhaphiolepis indica ‘Cootes Crimson’ aux fleurs d’un rose intense
Rhaphiolepis indica ‘springtime’ compact  avec fleurs  rose dragée
Rhaphiolepis indica ‘Snow Maiden’, aux fleurs blanches

Lire aussi
Adopter un cochon d'Inde Adopter un cochon d'Inde

Adorable petit animal, le cochon d'Inde est une boule de tendresse qui saura ravir tout propriétaire attentionné. Voyons comment acquérir ce petit animal et lui apporter les soins nécessaires à son...

L'alimentation du cochon d'Inde L'alimentation du cochon d'Inde

Des erreurs sont souvent commises quant à l'alimentation du cochon d'Inde car cet herbivore strict ne peut pas consommer autre chose que des végétaux. Voyons comment bien le nourrir pour le garder...

Un cochon d'Inde au jardin Un cochon d'Inde au jardin

Les propriétaires de cobayes se demandent parfois s'ils peuvent installer le petit animal au jardin en permanence. Est-ce possible ? Dans quelle conditions ? Y-a-t-il des risques ? C'est ce que...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Vos commentairesAjouter un commentaire