Saxifrage d'Arends, Saxifrage mousse

Saxifrage d'Arends, Saxifrage mousse, Saxifraga arendsii
Saxifrage d'Arends, Saxifrage mousse, Saxifraga arendsii

Botanique

Nom latin  : Saxifraga arendsii
Famille  : Saxifragacées
Origine  : horticole
Période de floraison : mai à août
Couleur des fleurs  : blanc, rose, rouge
Type de plante : plante de rocaille, plante alpine
Type de végétation : persistant
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 8 à 25 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -28°C
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : normal à frais, qui ne se dessèche pas
Utilisation : rocaille, auge, devant de massif
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : division

Saxifraga arendsii, la saxifrage d’Arends, encore appelé saxifrage mousse, représente un groupe d’hybrides de plantes vivaces alpines, appartenant à la famille des Saxifragacées. Goerg Arends, célèbre pépiniériste allemand, a donné son nom à ce complexe d’hybrides de saxifrages de la section Dactyloides, en croisant Saxifraga moschata, Saxifraga muscoïdes, Saxifraga caespitosa et Saxifraga decipiens.

La saxifrage d’Arends se décline en nombreuses variétés, dont certaines obtenues récemment par d’autres pépiniéristes, toutes sont assez faciles de culture et fiables. Outre les petites fleurettes joliment dessinées, la saxifrage d’Arends est attrayante également pour le feuillage, en petit tapis moussu.

Description de la saxifrage d’Arends

Saxifraga arendsii forme un groupe de petites rosettes de feuilles larges de 2 à 4 cm. Les feuilles sont divisées, d’un beau vert frais. Les tiges s’allongent et s’étalent devenant cespiteuses, et formant rapidement un coussinet en dôme. Le feuillage ne dépasse guère 5 cm de hauteur. Au printemps, les coussins de feuilles disparaissent littéralement sous les fleurs. Chaque rosette produit une tiges centrale, portant une fleur unique ou parfois un petit panicule de plusieurs fleurs. Chaque fleur mesure environ 1 à 2 cm, portant 5 pétales arrondis. Selon les variétés, les fleurs sont de blanches à roses, parfois presque rouge, palissant avec la maturité, ou jaunes.

Quelques variétés :

  • Saxifraga arendsii ‘Purple Robe’, environ 10 cm de hauteur, fleurs rouges virant vers le rose, au cœur blanc
  • Saxifraga arendsii ‘Findling’, haut de 10 cm, coussinet vert foncé qui fleurit blanc en mai-juin
  • Saxifraga arendsii ‘Flowers of Sulphur’, haut de 15 cm et fleurs jaune pâle
  • Saxifraga arendsii ‘Peter Pan’, fleurs foncées au cœur verdâtre

Culture de la saxifrage mousse

La saxifrage d’Arends est facile de culture car bien plus tolérante de nombre d’espèces naturelles. Elle demande un sol drainant, de neutre à basique, qui peut être rocailleux, argileux, limoneux ou sablonneux. Dans les sols trop compacts, un ajout de terreau et de sable est nécessaire. L’exposition doit être mi-ombre, en évitant le soleil au plus chaud de la journée. La saxifrage d’Arends supporte mal les fortes chaleurs et la sécheresse. Le sol doit toujours conserver une certaine fraicheur.

Il est installé au jardin durant mars, ou plus tard si la potée est achetée fleurie (le meilleur moyen de savoir la couleur exacte de la fleur) ; il lui faudra alors des arrosages une fois par semaine durant l’été. Il se plait en rocaille, en auge ombragée, ou en bordure de massif, mais en faisant attention à ce qu’il ne soit pas recouvert en été par des voisines plus hautes.

Multiplication de Saxifraga arendsii

Il peut être reproduit par division de touffe au printemps en mars, mais pour ne pas ruiner la forme arrondie de la plante et conserver une belle floraison, le bouturage est possible pendant toute la période de croissance. Quelques tiges sont prélevées avec plusieurs rosettes terminales puis repiquées, en enfonçant la tige dans la terre jusqu’à la collerette de feuilles vertes. Les boutures sont arrosées et maintenues dans une ombre légère.

Espèces et variétés de Saxifraga

environ 450 espèces d’annuelles ou vivaces
Saxifraga fortunei, une saxifrage d’ombre
Saxifraga longifolia, belle espèce pyrénéenne
Saxifraga moschata, la saxifrage musquée
Saxifraga x urbium, le désespoir du peintre
Saxifraga dichotoma, une alpine délicate
Saxifraga paniculata, autochtone de nos montagnes
Il y a de nombreuses variétés de Saxifraga arendsii, aux fleurs rouges, rose, vertes ou blanches, plus ou moins compactes

Nos fiches
Lire aussi
Lutter contre la mousse sur la pelouse Lutter contre la mousse sur la pelouse

Qui n'a jamais pesté contre les mousses envahissant tout à coup un beau tapis verdoyant ? Mais d'où proviennent-elles et comment les éliminer ? Explications... Phénomènes déclencheurs La mousse...

Un jardin «Très mousse » par Marilyne LEVECQ Un jardin «Très mousse » par Marilyne LEVECQ

Un jardin éphémère «Très mousse » a été crée à l’occasion de la fête des plantes de Saint-Jean de Beauregard de septembre 2014 par Maryline LEVECQ. Le jardin éphémère crée par Maryline LEVECQ...

Des tapis de mousse végétale vivante Des tapis de mousse végétale vivante

Comme dans les jardins japonais, la mousse vivante naturelle tapisse de douceur vos jardins, balcons et terrasses. La mousse naturelle La mousse est un végétal ancien doté de qualités remarquables...

Les causes de l'apparition de la mousse Les causes de l'apparition de la mousse

Elle peut être très agréable à regarder lorsqu'elle orne de son vert manteau les pierres d'un muret, toutefois, la mousse envahit parfois des zones du jardin où elle n'est pas désirée. Pourquoi ?...

Vos commentairesAjouter un commentaire