Chloranthus de Fortune

Chloranthus de Fortune, Chloranthus fortunei

Botanique

Nom latin Chloranthus fortunei
Synonyme Tricercandra fortunei
Famille Chloranthacées
Origine Chine, Japon
Floraison avril-mai
Couleur des fleurs blanc
Typeplante vivace
Végétationherbacée rhizomateuse
Feuillage caduc
Hauteur15 à 40 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu'à -17 °C
Exposition mi-ombre à ombre légère
Solfertile
Acidité moyennement acide à moyennement basique
Humidité frais à humide
Utilisationsous-bois, massif ombragé
Plantationprintemps, automne
Chloranthus de Fortune, Chloranthus fortunei
» Proposer une photo

Chloranthus fortuneii, le chloranthus de Fortune, du nom de son découvreur, est une plante vivace appartenant à l’étonnante famille des Chloranthacées. Les Chloranthacées représentent une petite famille assez primitive, des plantes un peu anciennes herbacées, arbustives ou arborées, tropicales à subtropicales. Tout à fait rustique, Chloranthus fortuneii est une plante originale, graphique et élégante, originaire du Japon et de la Chine. Elle y croît sur les pentes, en bord de route ou en zone plus humide

Description de Chloranthus fortuneii

Le chloranthus de Fortune est une plante rhizomateuse, poussant en colonie dense. Les rhizomes sont courts, épais et traçants, avec de longues racines fibreuses. Les tiges émergent au printemps de couleur pourpre à noirâtre, raides et serrées, portant les 4 feuilles terminales en cours de développement en même temps que l’épi de fleurs apical. La base des tiges présente de petits bourrelets, en fait de petites feuilles opposée écailleuses et soudées. Chloranthus fortuneii est haut de 40 cm et s’élargit lentement.

Les 4 grandes feuilles terminales deviennent vert profond, tandis que la tige reste sombre. Elles se positionnent à plat en haut de la tige. Elles sont largement elliptiques, au bord en dents de scie, longues de 5 à 11 cm, pour une largeur de 3 à 7 cm ; les nervures sont bien visibles, et le limbe est de texture papyracée.

L’épi de fleurs ressemble à un petit goupillon entièrement blanc de 3 à 5 cm de hauteur. Les fleurs sont apétales, à 3 longues étamines bien visibles, bisexuées et légèrement parfumées. Elles produisent de petits fruits ronds contenant une unique graine.

Comment cultiver Chloranthus fortuneii ?

Le chloranthus de Fortune apprécie les expositions semi-ombragées à ombragées. Il demande un sol humifère relativement drainant, qui se maintient assez frais toute l’année.

C’est une excellente plante pour massif d’ombre ou il produit une souche dense de tiges raides, et développe ensuite de belles et larges feuilles sombres.

Chloranthus fortuneii est introduit au jardin en fin d’été ou au printemps ; il sera arrosé régulièrement et éventuellement paillé de matière organique, ce qui permet de maintenir la fraicheur dans le sol et par la même occasion, de l’enrichir lentement. Il peut mettre quelque temps pour s’installer, mais devient admirable lorsque les tiges sont nombreuses.

Comment multiplier Chloranthus fortuneii ?

Les divisions sont malaisées et la plante est lente à se développer. Le bouturage de tige (prélevée tout en bas) est possible à l’étouffée, mais avec un faible taux de réussite.

Il vaut mieux multiplier le chloranthus de Fortune par semis. Les graines sont récoltées dès leur maturité avant leur chute puis débarrassée de leur pulpe légèrement succulente, puis soigneusement lavées, car le fruit contient des inhibiteurs de germination. Elles sont ensuite disposées dans un pot de semis, à peine recouvertes de terreau et laissées dehors, avec un sol maintenu frais. Elles germent alors au printemps suivant.

Attention aux confusions d’espèces

On trouve parfois en vente une plante nommée Chloranthus fortunei ‘Domino’, mais qui devrait être appelée plutôt Chloranthus sessiliflorus ‘Domino’. Elle est en effet plus haute, atteignant presque 70 cm et montre des épis ramifiés et retombants, ce qui correspond mieux au chloranthus à fleurs sessiles. La variété ‘Domino’ dispose de tiges plus sombres.

Espèces et variétés de Chloranthus

  • Chloranthus japonicus, très graphique
  • Chloranthus oldhamii, aux larges feuilles
  • Chloranthus henryi, aux épis ramifiés
  • Chloranthus glaberi, un arbuste ornemental
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

La plante à bulbe La plante à bulbe

Mais qu'est-ce qu'une plante bulbeuse ? Quelques explications s'imposent avant un petit tour d'horizon des plantes à bulbes... Qu’est qu’un bulbe ? Le bulbe est un organe végétal...

Le bambou, une plante facile à vivre Le bambou, une plante facile à vivre

Muriel NEGRE, présidente et propriétaire de LA BAMBOUSERAIE nous présente les bambous et nous conseille sur leur culture. La bambouseraie est un parc très ancien construit en 1956 par Eugène Mazel,...

Vos commentairesAjouter un commentaire