Chloranthe du japon

Chloranthus japonicus est une agréable plante d’ombre. Rare, car lente à croître et difficile à multiplier, cette plante vivace originale est pourtant fiable en culture. Elle arbore un feuillage régulier et aromatique, d’autant plus graphique lorsqu’il se hérisse d’épis blancs.

Chloranthe du japon, Chloranthus japonicus

Botanique

N. scientifique Chloranthus japonicus
Synonymes Chloranthus mandshuricus,  Tricercandra japonica, Tricercandra quadrifolia
Famille Chloranthacées
Origine Asie : Russie, Corée, Chine, Japon
Floraison mai, juin
Fleurs blanc
Typeplante à bulbe
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur20 à 30 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique, jusqu'à -18 °C
Exposition mi-ombre, ombre claire
Solriche et humifère
Acidité légèrement acide à basique
Humidité normal à frais
Utilisationplante d'ombre, médicinale et aromatique
Plantationautomne, printemps
Multiplicationsemis, la division est délicate
Chloranthe du japon, Chloranthus japonicus

Chloranthus japonicus, le chloranthus du Japon est une plante vivace appartenant à la famille des Chloranthacées. Il est distribué en Asie tempérée de la Sibérie jusqu’au Japon et croît en milieu forestier assez frais ou au bord des cours d’eau. Dans le jardin, bien que rare et long à s’installer, le chloranthus du Japon est une excellente petite plante d’ombre, solide et originale.

Description du Chloranthus du Japon

Chloranthus japonicus est une petite plante herbacée, haute de 20 à 30, voire plus rarement 50 cm et s’étalant lentement à l’aide de son rhizome souterrain ramifié. Il produit finalement une masse de petites tiges verticales non ramifiée, portant 4 feuilles presque apicales disposées en faux verticille, bien à plat. Ces feuilles pétiolées, elliptiques et pointues, sont longues de 5 à 12 cm, larges de 2 à 6 cm. Leurs limbes vert sombre, à la marge fortement dentelée, ont un aspect paryracé et montrent des nervures en reliefs bien marquées.

Les fleurs sont disposées en épis verticaux juste à l’apex des 4 feuilles, accentuant le graphisme de la touffe. Les petites fleurs sont apétales, mais rendues vibrantes par des pièces sexuelles blanches bien visibles, longues et cireuses. Ces fleurs sont hermaphrodites et produisent de petites drupes vertes contenant une graine.

Chloranthus japonicus est caduque et se met au repos pour l’hiver.

Ses racines contiennent des sesquiterpènes et de la coumarine : elles sont utilisées pour faire tomber la fièvre.

Variété horticole : Chloranthus japonicus ‘All Gold’, est une forme encore plus rare au feuillage doré.

Comment cultiver et utiliser le chloranthe du Japon au jardin ?

Chloranthus japonicus est une plante idéale pour le jardin d’ombre ou de mi-ombre en association par exemple avec des Uvularia, Reineckea, Epimedium, Coptis, Podophyllum, Arisaema, Hosta, Meconopsis cambrica (pavot jaune), ou de belles variétés d’Anemone nemorosa. Il apprécie un sol riche et humifère, légèrement acide à neutre, humide à normalement frais. Il serait même tolérant d’une certaine sécheresse en été, bien que cela raccourcisse son cycle végétatif.

Facile à cultiver, son défaut est plutôt de ne se développer que lentement : il faudra attendre plusieurs années avant d’obtenir un groupe de tiges satisfaisant. Il est très rustique et se plante en automne ou au printemps, autant que possible dans perturber les racines, dans une terre travaillée et enrichie de compost, maintenue toujours légèrement humide toute la première année.

Comment multiplier Chloranthus japonicus  ?

Étant donné que la plante est longue à s’installer et à s’étoffer, les divisions ne sont pas recommandées sauf en périphérie sur de très larges plantes.

Semis : les petits fruits sont récoltés. Les graines, débarrassées de leur pulpe sont soigneusement nettoyées, voire lessivées dans plusieurs eaux (eau de trempage changée chaque jour pendant une semaine), puis semées dans un pot de terre humifère en automne. Laissées dehors en hiver, elles sont susceptibles de germer dès le printemps suivant... ou celui d’après.

Espèces et variétés de Chloranthus

17 espèces dans ce genre, originaires d’Asie tempérée

  • Chloranthus sessilifolius, chloranthus à feuilles sessiles
  • Chloranthus oldhamii, chloranthus de taiwan
  • Chloranthus fortuneii, chloranthus de Fortune
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Chloranthus de Fortune, Chloranthus fortunei Chloranthus de Fortune, Chloranthus fortunei

Chloranthus fortuneii, le chloranthus de Fortune, du nom de son découvreur, est une plante vivace appartenant à l'étonnante famille des Chloranthacées. Les Chloranthacées représentent une petite...

Fusain du Japon, Fusain vert, Euonymus japonicus Fusain du Japon, Fusain vert, Euonymus japonicus

Le fusain du Japon est un arbuste couramment cultivé pour faire des haies persistantes ou en isolé pour les variétés compactes et panachées plus décoratives.

Arbre aux clochettes d'argent, Styrax du Japon, Styrax japonicus Arbre aux clochettes d'argent, Styrax du Japon, Styrax japonicus

L'arbre aux clochettes d'argent est peu répandu en culture en Europe, il est particulièrement gracieux, parés de ses corolles pendantes. Cet arbuste devient de plus en plus beau au fur[...]

Cycas du Japon, Sagou du Japon, Sagoutier, Palmier de la paix, Cycas revoluta Cycas du Japon, Sagou du Japon, Sagoutier, Palmier de la paix, Cycas revoluta

Le cycas du Japon, que l'on connait également sous le nom de sagou du Japon, ou bien encore sagoutier, n'a, malgré leur ressemblance, aucun lien de parenté avec le palmier.[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • FRIQUET (PAYS DE Loire (Sarthe 72))
    Faut-il aller dans des jardineries très spécialisées pour trouver le Chloranthus du japon ?
    Répondre à FRIQUET
    Le 23/04/2021 à 08:25