A LA UNE »
Poulet basquaise

Liseron des champs

Si son habitat d’origine du liseron des champs était des friches ou des vallées alluviales très riches, l’agriculture intensive l’a favorisé au point de le multiplier dans les cultures sur les 2 hémisphères.

Liseron des champs, Convolvulus arvensis

Botanique

N. scientifique Convolvulus arvensis
Synonymes Convolvulus minor, Convolvulus ambigua
Famille Convolvulacées
Origine présent presque partout en climat tempéré
Floraison juin à septembre
Fleurs blanc ou rose très pâle
Typeplante herbacée souvent considérée comme une mauvaise herbe
Végétationplante vivace
Feuillage caduc
Hauteurtiges longues de 20 à 150 cm

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -5 °C
Exposition soleil à mi-ombre
Soltolérant, sol riche en azote, indicateur d'un sol engorgé de nitrite
Acidité légèrement acide à basique
Humidité normal à humide
Utilisationagriculture biologique, plante médicinale
Plantationprintemps
Multiplicationsemis
Liseron des champs, Convolvulus arvensis

Convolvulus arvensis, le liseron des champs, est une plante vivace, rampante ou grimpante appartenant à la famille des Convolvulacées. Cosmopolite, le liseron des champs est présent partout dans les deux hémisphères en climat tempéré. Si son habitat d’origine était des friches ou des vallées alluviales très riches, avec son statut de plante pionnière, l’agriculture intensive l’a favorisé au point de le multiplier dans les cultures sur les 2 hémisphères.

Description du liseron des champs

Convolvulus arvensis est une plante vivace développant des tiges aériennes, rampantes ou grimpantes, longues de 20 à 150 cm, mais aussi des tiges souterraines, des rhizomes un peu épaissis, longs jusqu’à 2 m et ramifiés. Une plante âgée peut s’étaler sur 6 m de diamètre en souterrain.

Les tiges aériennes, caduques, portent des feuilles alternes sagittées, longues de 2 à 5 cm. ces tiges volubiles et tactiles sont capables de s’enrouler autour d’un support (les plantes voisines) en quelques heures.

Les fleurs apparaissent sur de longs pédoncules à l’aisselle des feuilles de juin à septembre. La corolle en entonnoir de 2,5 cm de large est rose pâle, striée de blanc ou blanche, légèrement parfumée. La fleur est hermaphrodite et autofertile, elles produisent des graines anguleuses, dont beaucoup perdent leur capacité à germer en une année si elles restent en surface.

Le liseron des champs dans les cultures

Convolvulus arvensis est une plante bio-indicatrice d’une terre saturée en nitrites ou en matière organique, et trop compactée. Avec sa propension à refaire une plante à partir chaque morceau de rhizome tronqué, on comprend que les labours et l’agriculture intensive lui soient si favorables !

En d’autres termes, si votre jardin est envahi de liseron des champs au point que c’est un problème, c’est qu’il faut changer de mode de culture.

Le rôle positif du liseron des champs

Pour autant, Convolvulus arvensis a son utilité :

Ses rhizomes décompactent la terre et sont propices à la remise en état de la rhizosphère d’une terre abimée, c’est-à-dire qu’ils permettent aux bactéries lactiques et aux champignons du sol de réapparaître.

Les fleurs sont attractives et nourricières pour les insectes butineurs, attirants notamment les syrphes, ennemies naturelles des Pucerons. Le liseron est également la plante hôte du sphinx du liseron, Agrius convolvuli.

Multiplication du liseron et lutte au jardin

Les graines germent à partir de 12 °C. Les plantules commencent à produire un rhizome efficace en multiplication végétative au bout de 1 à 2 mois. Les jeunes plants gênants doivent être enlevés à la griffe dans leur premier mois. Les graines enfouies par labours peuvent survivre jusqu’à 20 ans.

Convolvulus arvensis est capable d’une formidable multiplication végétative car chaque tronçons de rhizome portant un bourgeon dormant est capable de produire une nouvelle plante au printemps. Sarclage, labourage ou tout autre technique qui retourne la terre ou qui découpe ces rhizomes est donc à proscrire au profit d’un décompactage de la terre à l’aide d’une griffe ou d’un fourcher.

Au final, dans un jardin, au lieu de lutter systématiquement contre cette plante, il vaut mieux l’accepter en partie et la limiter en arrêtant l’apport d’azote (engrais, fumier), en cultivant des légumes qui ont besoin de terre riche ; courges, potirons, plant de pommes de terre sont gourmands en azote et ne craignent pas l’envahissement par le liseron des champs. En hiver, de l’engrais vert qui aime l’azote sera semé : il faudra en exporter les fanes sur des surfaces plus pauvres pour dénitrifier la terre.

Espèces et variétés de Convolvulus

Le genre comprend une cinquantaine d’espèces, volubiles, rampantes, dressées, annuelles, vivaces, arbustives ou même caudiciforme

  • Convolvulus sepium, le liseron des haies
  • Convolvulus tricolor, l’ipomée tricolore
  • Convolvulus althaeoides, plante de rocaille
  • Convolvulus boissieri, couvre-sol compact, fleurs roses et feuillage argenté
  • Convolvulus lineatus, une plante de rocaille aux grandes fleurs
  • Convolvulus cneorum, le liseron de Turquie
  • Convolvulus major, les ipomées
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Belle-de-jour, Liseron tricolore, Convolvulus tricolor Belle-de-jour, Liseron tricolore, Convolvulus tricolor

Belle-de-jour ou liseron tricolore, Convolvulus tricolor est une plante herbacée, annuelle à vivace de vie brève, appartenant à famille des Convolvulacées. Le liseron tricolor est présent sous...

Mouron rouge, Mouron des champs, Anagallis arvensis Mouron rouge, Mouron des champs, Anagallis arvensis

Anagallis arvensis, appelé mouron des champs ou mouron rouge est une petite plante annuelle appartenant à la famille des Primulacées. Elle est distribuée dans toute l'Europe et parfois au-delà en[...]

Liseron de Turquie, Convolvulus cneorum Liseron de Turquie, Convolvulus cneorum

Un arbrisseau au feuillage argenté qui se couvre littéralement de fleurs blanches durant tout le printemps, sans jamais demander aucun entretien ? Ce n'est pas une utopie : voici le[...]

Chardon des champs, Cirse des champs, Echausside, Picot, Cardron, Cherdu, Cirsium arvense Chardon des champs, Cirse des champs, Echausside, Picot, Cardron, Cherdu, Cirsium arvense

Le cirse des champs (Cirsium arvense) est une plante rhizomateuse vivace faisant partie de la famille des Asteraceae. D'origine eurasiatique, on le retrouve partout : dans les prairies, au bord...

Vos commentairesAjouter un commentaire