Colchique d’automne, Safran des prés, Crocus d'automne, Safran bâtard

Colchique d’automne, Safran des prés, Crocus d'automne, Safran bâtard, Colchicum autumnale
Colchique d’automne, Safran des prés, Crocus d'automne, Safran bâtard, Colchicum autumnale

Botanique

Nom latin  : Colchicum autumnale
Famille  : Liliacées
Origine  : Europe
Période de floraison : septembre à novembre
Couleur des fleurs  : rose, rarement blanche
Type de plante : plante à bulbe
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 15 à 25 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, - 24°C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : argileux, assez pauvre
Acidité du sol  : ph neutre à basique
Humidité du sol  : normal à humide
Utilisation : massif, rocaille
Plantation, rempotage : été
Méthode de multiplication : semis, division

Le colchique d’automne est une plante bulbeuse indigène, répartie surtout sur l’est de la France. La fleur de Colchicum autumnale ressemble à celle d’un crocus, bien qu’elle ne soit pas vraiment proche de ce genre. C’est le colchique le plus répandu en France, pourtant pas si facile à trouver dans les près frais à humides ou les lisières des bois. Il est cultivé aussi dans les jardins, notamment par les collectionneurs.

Le cycle de Colchicum autumnale

Parmi les différents colchiques d’automne, parfois nommés abusivement, certains fleurissent en été ou au printemps. Colchicum autumnalis fleurit lui vraiment en automne. Le bulbe, est en repos pendant l’été. De septembre à novembre le colchique va fleurir, puis faner : il ne reste rien de visible au-dessus de la terre. Au début du printemps, les grandes feuilles émergent du bulbe, pour assurer la croissance, produire des fruits et des graines et regonfler les réserves du ou des bulbes. En même temps les fruits s’élèvent sur une forte tige, et murissent durant quelques mois. A la fin du printemps, tout l’ensemble jaunit et sèche, le bulbe entre de nouveau en dormance ;

Description du colchique d’automne

Bien qu’on range le colchique dans la catégorie des plantes à bulbe, l’organe de réserve de la colchique est un corme, c’est-à dire une tige renflée recouverte d’écailles, à la différence de l’ail, vrai bulbe d’écailles épaissies.

Chez ce colchique, la floraison intervient au sortir de la dormance du bulbe, avant que les feuilles n’apparaissent. La fleur de colchique sort donc directement de terre : c’est un long tube floral de 15 à 20 cm, la corolle soudée s’épanouie en une délicate trompette rose lilas de 8 à 10 cm de large, tandis que le fond du tube protégeant les ovaires reste souterrain.

La corolle cerne 6 étamines et 3 pistils. La fleur ressemble à celle d’un crocus, mais se différencie du crocus par le nombre d’étamines : le crocus n’en montre que 3. Les fleurs sont fécondées par les insectes. Elles peuvent s’autoféconder.

Les feuilles printanières sont lisses et vert clair, par 3 ou 4, enroulées autour d’une courte tige. Elles font jusque 40 cm de long pour 5 à 6 cm de large. Au centre des feuilles le ou les gros fruits allongés sont portés par la tige centrale. Une fois à maturité, les capsules s’ouvrent, et les graines rondes et noires tombent.

Comment installer le colchique d’automne ?

Le corme du colchique est enterré en profondeur, 8 à 10 cm de terre doivent le recouvrir. Il demande un milieu ensoleillé, mais avec une terre fraiche de texture argileuse, à tendance calcaire. Il lui faut un hiver bien marqué. La meilleur période pour diviser ou planter le colchique d’automne est la période de dormance, c’est-à-dire l’été. Les bulbes ne doivent pas sécher hors de terre, mais être replanté dès que possible.

Le saviez-vous ?

Le colchique contient une substance nommée colchicine. La colchicine rend bien sûr la plante toxique, mais possède un usage médicale et biologique. La colchicine bloque la division cellulaire. Elle fut longtemps utilisée en laboratoire pour étudier les mécanismes de reproduction cellulaire.

On cherche également à l’utiliser dans le traitement de certain cancer. Elle servait autrefois à soigner les crises de goutte.

Il faut manipuler le colchique avec précaution, et se laver les mains après l’avoir touché. Le contact avec sa sève peut générer une réaction de peau.

Espèces et variétés de Colchicum

45 espèces dans ce genre
quelques variétés horticoles :‘Album’, ‘Album Plenum’,’ Pleniflorum’

Lire aussi
Parfums d'automne Parfums d'automne

Avec les premières pluies de septembre, les sous-bois exhalent de parfums d’humus, de terre riche, et voilà les premiers chapeaux de champignons qui se déploient. C'est le moment des grandes...

Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'ai jamais posé ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs feuilles ? Tour d'horizon...

Symphonie d'automne Symphonie d'automne

Dès le mois de septembre, l'atmosphère se fait plus mystérieuse et la nature reprend progressivement ses quartiers d'hiver accompagnée d' une douce symphonie faite de sons mêlés et de mille...

Couleurs d'automne... Couleurs d'automne...

L'automne nous ravit de ses couleurs chaudes... Jaune chrysanthème des jardins (fleur), cognassier du Japon 'Cido' (fruit),  sternbergia (fleur),  ginkgo (feuille),  arbre au caramel (feuille), ...

Vos commentairesAjouter un commentaire