Camomille romaine, Camomille noble, Grande camomille

Camomille romaine, Camomille noble, Grande camomille, Chamaemelum nobile

Botanique

Nom latin  : Chamaemelum nobile
Synonyme  : Anthriscus nobile
Origine  : Europe
Période de floraison : juin à septembre
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : plante officinale, condimentaire et ornementale
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 25 à 50 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -19°C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : drainant et sablonneux
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : sec à frais
Utilisation : massif, tisane, aromathérapie
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : boutures, semis

Chamaemelum nobile, la camomille noble ou camomille romaine, est une plante vivace de la famille des Astéracées. Présente sur les landes et pelouses sablonneuses européennes, la camomille romaine est une plante aromatique et officinale cultivée depuis très longtemps. Si l’espèce naturelle était un peu plus sensible au froid, des siècles de sélection en culture ont rendu les camomilles romaines complètement rustiques.

Description de la camomille noble

Chamaemelum nobile est une plante de 25 à 50 cm de hauteur, dressée à cespiteuse, aux tiges plus ou moins ramifiées. Les tiges s’affaissent sur le sol et s’enracinent facilement à leur contact. Les feuilles alternes sont finement divisées en lanières étroites. Les tiges semi-rampantes, rendent la plante tapissante. Un groupe de camomille romaine peut former une pelouse, au feuillage aromatique très odorant. Les tiges florifères s’élèvent bien droites et plus hautes. Elles portent à partir de juin de petits capitules de fleurs de 2 cm de diamètre environ. Les capitules sont des plateaux, typiques de la famille des Astéracées, regroupant des fleurs à ligule blanche entourant de minuscules fleurs jaunes, regroupées au centre. La floraison s’étend de juin à juillet, mais si les fleurs sont récoltées, ou les fleurs fanées enlevées, elle se poursuit jusqu’en septembre. Chamaemelum nobile est hémi-cryptophyte, elle peut laisser une rosette persistante en hiver tout comme presque disparaitre s’il fait plus froid.

Variétés 

  • Chamaemelum nobile ‘Ligulosa’. une variété de camomille romaine dite à fleurs doubles, bien que ce qualificatif ne soit pas correct. Les petites fleurs jaunes du cœur sont toutes remplacées par des fleurs ligulées : les inflorescences offrent l’aspect de petits pompons blancs du plus bel effet. Outre son caractère ornemental, cette variété est particulièrement résistante au froid, et de floraison plus longue. Elle ne se multiplie que par bouture.

  • Chamaemelum nobile ‘Treneague’. C’est une variété de camomille noble qui ne fleurit pas et qui est prostrée, s’étalant en gazon odorant ne nécessitant aucune tonte : un très agréable couvre-sol. Pour autant, la camomille romaine ne supporte que modérément le piétinement.

Culture de la camomille romaine

De culture facile, la camomille romaine s’installe au jardin de préférence à l’automne pour bénéficier de sa floraison dès l’été suivant. Son implantation est cependant possible toute l’année avec des arrosages. Elle préfère un sol bien drainant, sablonneux et riche en silice.

Une exposition ensoleillée à mi-ombre lui convient. Chamaemelum nobile supporte la sècheresse une fois bien enracinée. Les formes simples se ressèment spontanément, si le milieu leur est favorable. C’est une vivace de vie brève que l’on doit renouveler régulièrement par semis ou bouturage.

Multiplication de la camomille romaine

Les semis forcés se font en mars-avril et sont mis en place en mai. Les semis direct sont possibles sur une terre propre et réchauffée par le soleil, mais régulièrement humidifiée.

Le bouturage des tiges racinées est très simple et se fait au printemps. C’est le seul moyen de propager les variétés de camomille romaine.

Utilisation en tant que plante médicinale

Les inflorescences de camomille romaine sont utilisées pour faire des infusions. En dehors de son gout plaisant, elle montre un effet apaisant et des vertus médicinales (digestion, inflammations cutanées…). Elle est utilisée en aromathérapie, et se trouve aussi sous forme d’huile essentielle.

Espèces et variétés de Chamaemelum

Autre espèce : Chamaemelum fuscatum, L’anthemis précoce, une alpine
Variétés :

  • Chamaemelum nobile ‘Ligulosa’ avec des forme doubles
  • Chamaemelum nobile ‘Treneague’ une forme gazonnante
Lire aussi
Les bienfaits de la camomille Les bienfaits de la camomille

La camomille est une plante médicinale aux multiples vertus. Grande camomille, camomille allemande ou romaine, apprenons à mieux les connaître et les utiliser. Les différents types de camomilles et...

La musaraigne, petite mais grande alliée La musaraigne, petite mais grande alliée

Petit mammifère au museau pointu, ressemblant de loin à une souris, la musaraigne est un animal méconnu et mal-aimé qui rend pourtant de grands services au jardinier. Musaraigne qui-es-tu ? Le...

Bouturer le Dendrobium nobile par séparation des keikis Bouturer le Dendrobium nobile par séparation des keikis

Dendrobium nobile est une belle orchidée autrement nommée 'orchidée bambou' qui émet parfois des pousses sur ses tiges qu'il est facile de prélever pour multiplier la plante. Voyons comment...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Vos commentairesAjouter un commentaire