Bruyère à nombreuses fleurs, Bruyère multiflore

Bruyère à nombreuses fleurs, Bruyère multiflore, Erica multiflora
Bruyère à nombreuses fleurs, Bruyère multiflore, Erica multiflora

Botanique

Nom latin  : Erica multiflora
Famille  : Ericacées
Origine  : Europe occidentale, Afrique du nord, Asie
Période de floraison : août à décembre
Couleur des fleurs  : rose, blanche
Type de plante : arbuste
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 20 à 80 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu’à -12°C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : drainant à tendance calcaire
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : massif, lisière
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : boutures, semis, rejets

Erica multiflora, la bruyère à nombreuses fleurs est un arbrisseau persistant de la famille des Ericacées. La bruyère multiflore est originaire des régions méditerranéennes, présentes en France à l’état naturel dans quelques départements du sud, notamment commune en Alpes Maritimes, sur les coteaux calcaires ou dans les bois. Elle est cultivée comme plante ornementale, précieuse pour sa floraison automnale, très résistante à la sécheresse.

Description de la bruyère multiflore

Erica multiflora est un arbrisseau aux tiges rameuses et dressées, haut de 30 à 80 cm dans la nature mais pouvant atteindre 1 m 20 en culture. Les tiges portent les feuilles disposées en verticille de 4 à 6. Ces feuilles sont épaisses et longues de 1 cm. Elles sont presque plates sur leur face supérieure et arrondies en dessous. Le feuillage est persistant.

Erica multiflora fleurit à partir de juin, puis jusqu’en décembre. Les fleurs sont portées par grappes sur le haut des branches. Les pétales soudés, roses à blancs sont en forme de petite outres retournées, longues de 5 mm pour 2,5 mm de large. Les étamines et le pistil dépassent largement de la corolle et ponctue la fleur d’une touche plus foncée. Chaque fleur produit beaucoup de nectar, la bruyère à nombreuses fleurs est une excellente plante mellifère, qui nourrit les abeilles jusqu’en décembre.

Erica multiflora est capable de produire quelques rejets provenant de bourgeons sur des tiges souterraines.

Culture de la bruyère à nombreuses fleurs

Erica multiflora est une espèce méditerranéenne, elle est cependant considérée comme rustique jusqu’à -10°C, ce qui la rend cultivable dans beaucoup de régions françaises. C’est cependant une espèce thermophile, c’est-à-dire qui aime la chaleur. Pour lui offrir cette chaleur en région plus fraiche, elle est installée dans une exposition ensoleillée et chaude, sujette à la réverbération d’un mur ou installée sur une pente exposée au sud. Elle y sera davantage dans son élément. Erica multiflora aime les sols drainants à tendance calcaire, de ph neutre à basique.

La bruyère est parfois longue à s’installer dans un jardin. Dans les régions méditerranéennes, elle sera transplantée en automne, tandis que pour les régions plus froides, elle est implantée au printemps, avec quelques arrosages durant l’été la première année. Lorsque sa reprise est assurée, elle devient très résistante à la sécheresse, bien que quelques pluies ou arrosages estivales lui permettent de fleurir abondamment.

La bruyère multiflore se taille juste après la floraison, si l’arbuste demande à être rééquilibré. La taille doit être légère, seules les fines branches sont raccourcies.

Multiplier la bruyère à nombreuses fleurs

A l’automne ou au printemps, les jeunes rejets de quelques branches issues des tiges souterraines peuvent être séparés du pied mère et repiqués aussitôt. Il faut s’assurer qu’ils ont déjà produit quelques racines et si possible, emporter un bloc de terre avec. Ils demandent quelques arrosages la première année.

Lorsqu’il n’y a pas de rejets, elle se bouture en juillet ou en automne, et peut éventuellement se marcotter.

La germination des graines d’Erica multiflora est irrégulière et longue, mais dans de bonnes conditions de culture, les semis spontanés sont possibles.

Espèces et variétés de Erica

Plus de 800 espèces dans ce genre
Erica carnea, la bruyère d’hiver qui supporte les sols calcaires
Erica x hyemalis la bruyère d’hiver
Erica cerinthoïdes, aux grandes fleurs rouge orangé
Erica arborea, l’une des plus grandes du genre

Nos fiches
Lire aussi
La terre de bruyère La terre de bruyère

La terre de bruyère est un substrat acide, léger et pauvre en éléments fertilisants. Elle contient une forte part de sable. Dans son milieu naturel, on la trouve dans les landes où poussent les...

Les amis des plantes de terre de bruyère Les amis des plantes de terre de bruyère

Les plantes de terre de bruyère exigent un sol acide au PH inférieur à 6,5. Les rhododendrons, azalées, camélias et bruyères agrémentent déjà votre massif, mais savez-vous que d'autres plantes ont...

Les plantes de terre de bruyère Les plantes de terre de bruyère

Les plantes de terre de bruyère ont la réputation d’être difficiles à cultiver, pourtant il suffit de quelques connaissances sur leurs préférences pour que le jardin se trouve couverts de...

Histoires de plantes; bruyère, joubarbe, camélia et absinthe Histoires de plantes; bruyère, joubarbe, camélia et absinthe

Les plantes ont toutes leur petite histoire. Certaines furent importées puis acclimatées pour notre plus grand bonheur, d'autres ont une réputation sulfureuse... Explorons ensemble leurs secrets....

Vos commentairesAjouter un commentaire