Bruyère blanche, Bruyère en arbre

Bruyère blanche, Bruyère en arbre, Erica arborea
Bruyère blanche, Bruyère en arbre, Erica arborea

Botanique

Nom latin  : Erica arborea
Famille  : Ericacées
Origine  : Europe occidentale, Afrique du nord, Asie
Période de floraison : mars à mai
Couleur des fleurs  : blanche, rosée
Type de plante : arbuste
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1 à 4 m

Planter et cultiver

Rusticité  : moyennement rustique, -9°C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : siliceux et léger, terre de bruyère
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal, drainant
Utilisation : massif, lisière
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : boutures, semis

Erica arborea, la bruyère en arbre appartient à la grande famille des Ericacées. C’est la plus grande bruyère poussant naturellement en France. Elle se développe sur les landes, talus, lisières forestières dans des sols généralement de type siliceux. Cependant elle est parfois distribuée sur des terrains calcaires. Un sol alcalin n’est donc pas forcément un facteur limitant pour cette grande bruyère.

Son fin feuillage persistant et sa belle floraison précoce la rende intéressante pour égayer les jardins en hiver.

Description de la bruyère arborescente

Erica arborea se développe en arbuste au port haut et étroit, atteignant de 1 à 4 m de hauteur, pour 40 à 60 cm de large. Bien ramifiées, ses branches se tiennent verticales et portent de fines feuilles, ressemblant à des aiguilles. Les feuilles verticillées par 3 ou 4 sont très denses. Elles sont longues de 4 à 8 mm et creusée d’un sillon sur leur face inférieure. Les fleurs s’épanouissent en très grand nombre de mars à mai, et certaines variétés fleurissent même dès février. Les fleurs sont dispersées le long des branches. Ce sont de minuscules clochettes blanches à rosées, de 4 mm de long, les étamines ne dépassent pas de la corolle, mais lui font un cœur plus foncé contrasté.

Des racines ou parfois des tiges souterraines sont capables de produire des rejets.

Quelques variétés

  • Erica arborea ‘Albert’s Gold’, est une bruyère moins vigoureuse et cultivée pour son magnifique feuillage persistant. Ses feuilles sont jaune doré au printemps puis deviennent vert acidulé. La plante fleurit peu.

  • Erica arborea ‘Estrella Gold’, Est un arbuste plus compacte que l’espèce type et atteint 1.20 de large pour 0,90 m de large. Non seulement son feuillage est doré, mais il se couvre de fleurs blanche.

  • Erica arborea ‘Alpina’ moins imposante que l’espèce type, sa floraison bien blanche s’épanouie de février à avril.

  • Erica arborea ‘Pink Joy’ est particulièrement florifère : ses boutons sont roses, puis ils s’épanouissent en blanc. Il fleurit de février à mai.

Culture de la bruyère arbustive

La bruyère en arbre aime les expositions ensoleillées au moins quelques heures par jour et les sols drainant assez pauvres.

Erica arborea craint les grands froids, elle est donc implantée au printemps, ou durant la saison de croissance pour qu’elle puisse s’enraciner avant le premier hiver. Les Erica étant élevées dans un substrat à base de tourbe, la bruyère est transplantée en apportant une bonne part de terre de bruyère autour de la motte. Le tout abondamment arrosé pour bien placer la terre autour des racines. D’autre part, durant la première année un arrosage au pied doit se faire environ toutes les semaines, durant les périodes plus sèches. Une fois reprise, Erica arborea se contentera des pluies.

Entretien et taille

  • La plante se contente d’un terrain pauvre et supporte peu les engrais ou le fumier. Un apport de terreau de feuilles en surface est suffisant pour aider la croissance les premières années.

  • La bruyère en arbre se taille aisément pour limiter la hauteur ou pour la faire se densifier. La taille se fait uniquement lorsque la floraison vient de se terminer. Au maximum, le quart supérieur des rameaux est élagué.

Espèces et variétés de Erica

Plus de 800 espèces dans ce genre
Erica carnea, la bruyère d’hiver qui supporte les sols calcaires
Erica x hiemalis la bruyère du Cap
Erica cerinthoïdes, aux grandes fleurs rouge orangé
Erica arborea ‘Albert’s Gold’ , à feuillage doré
Erica arborea ‘Estrella Gold’, doré et florifère
Erica arborea ‘Alpina’ aux fleurs blanc pur
Erica arborea ‘Pink Joy’à la floraison plus précoce

Nos fiches
Lire aussi
La terre de bruyère La terre de bruyère

La terre de bruyère est un substrat acide, léger et pauvre en éléments fertilisants. Elle contient une forte part de sable. Dans son milieu naturel, on la trouve dans les landes où poussent les...

Les amis des plantes de terre de bruyère Les amis des plantes de terre de bruyère

Les plantes de terre de bruyère exigent un sol acide au PH inférieur à 6,5. Les rhododendrons, azalées, camélias et bruyères agrémentent déjà votre massif, mais savez-vous que d'autres plantes ont...

Les plantes de terre de bruyère Les plantes de terre de bruyère

Les plantes de terre de bruyère ont la réputation d’être difficiles à cultiver, pourtant il suffit de quelques connaissances sur leurs préférences pour que le jardin se trouve couverts de...

Histoires de plantes; bruyère, joubarbe, camélia et absinthe Histoires de plantes; bruyère, joubarbe, camélia et absinthe

Les plantes ont toutes leur petite histoire. Certaines furent importées puis acclimatées pour notre plus grand bonheur, d'autres ont une réputation sulfureuse... Explorons ensemble leurs secrets....

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Philippe (Nord)
    Plante tres jolie dans un massif avec d autre fleurs en terre de bruyere
    Répondre à Philippe
    Le 02/09/2014 à 23:53