Gingembre orchidée pourpre, Roscoea pourpre

Gingembre orchidée pourpre, Roscoea pourpre, Roscoea purpurea
Gingembre orchidée pourpre, Roscoea pourpre, Roscoea purpurea

Botanique

Nom latin  : Roscoea purpurea
Synonyme  : Roscoea procera
Famille  : Zingibéracées
Origine  : Himalaya
Période de floraison : juillet à septembre
Couleur des fleurs  : mauve, blanche
Type de plante : plante rhizomateuse
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 à 60 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, jusqu'à -15 °C
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : riche et drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement alcalin
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massif, potée
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis, divisions

Roscoea purpurea l’orchidée gingembre pourpre est une plante vivace rhizomateuse appartenant à la famille des Zingibéracées, et donc apparentées aux gingembres. Le roscoea pourpre est originaire de l’Himalaya, se développant dans les prairies fraiches, en lisières forestières ou sur les pentes de basse à moyenne altitude. Ce gingembre orchidée est une excellente plante vivace à l’allure très exotique et relativement rustique. Il peut être cultivé en pleine terre ou en pot.

Description du roscoea pourpre

Roscoea purpurea produit un organe de réserve souterrain qui ressemble un peu à celui du Dahlia : un rhizome très court portant les bourgeons de croissance d’où se développent plusieurs tubercules fusiformes qui s’enfoncent en profondeur.

La plante est au repos de l’automne jusqu’à la fin du printemps, puis ses tiges croissent assez rapidement pour être capables de fleurir de juillet à octobre.

Les tiges du roscoea pourpre sont des cannes, une sorte de tiges faite de l’enroulement des feuilles, souvent coloré de bronze, pourpre ou rouge. Les limbes des feuilles sont linéaires, longs de 15 à 25 cm, aux nervures parallèles : le feuillage est vert sombre, parfois un peu pourpré.

Chaque canne est une tige épaisse avec 5 ou 6 feuilles alternes et espacées, disposées sur deux rangs. La floraison est apicale, nichée dans les feuilles du haut

Les fleurs pédonculées sont larges de 5 à 6 cm, dans les tons violacés. De structure complexe comme les orchidées, ces fleurs sont adaptées à la pollinisation par les insectes : 3 pétales, dont un forme un grand labelle surmonté d’un casque qui protège les pièces sexuelles. Roscoea purpurea produit volontiers des graines, car il est autofertile.

Les gousses des graines sont épaisses et charnues, elles se fendent pour libérer de grosses graines (3 mm).

Quelques variétés intéressantes :

  • Roscoea purpurea ‘Alba’, est une forme aux fleurs blanches ou blanches et voilettes.
  • Roscoea purpurea ‘Red Gurkha’ est une forte plante aux grandes fleurs rouge saumoné, et tige rouge brique. Cette variété est d’origine naturelle, découverte au Népal.
  • Roscoea purpurea ‘Spice Island’ est une grande plante effilée au feuillage vert foncé et au revers pourpré, ses cannes aussi sont pourpres et les grandes fleurs couleur lilas.
  • Roscoea purpurea 'Vincent', aux fleurs violettes est reconnu pour sa longue floraison

Comment cultiver le gingembre orchidée pourpre ?

Roscoae purpurea apprécie les étés longs et arrosés, mais pas trop chauds. Il est rustique jusqu’à -15 °C à condition d’être planté profondément, sous 8 à 15 cm de terre. Il a besoin d’un sol profond, riche et humifère, assez drainant. Le roscoea pourpre demande un ensoleillement partiel en lui évitant les heures les plus chaudes de la journée. Laissé en pleine terre, il devient tune belle plante touffue, mais démarre sa végétation parfois très tardivement en juin.

Le sol doit rester frais toute la belle saison pour qu’il grandisse bien, mais en revanche gagne à ne pas être trop humide en hiver. La souche en hiver est paillée ou protégée des précipitations. Les tubercules peuvent également être sortis de terre et rangés au frais et hors gel, dans du terreau.

Roscoea se cultive également aisément dans un grand pot. L’avantage est qu’il démarre plus vite au printemps, mais il faut qu’il soit très régulièrement arrosé, et le pot devra être rangé dans un emplacement hors gel durant la saison de repos.

Comment multiplier Roscoea purpurea ?

Au jardin, les divisions sont faisables après la floraison en fin d’été.

Les tubercules sortis de terre pour l’hivernage à la cave se cassent très facilement en plusieurs plantes, pourvus qu’ils aient au moins chacun un bourgeon et un tubercule.

Les graines sont semées en automne ou en janvier/février, dehors. Elles germeront alors en juin. Les plantes fleurissent leur 3e année.

Espèces et variétés de Roscoea

Une vingtaine d’espèces originaires d’Asie

  • Roscoea cautleyoides, aux fleurs crème
  • Roscoea alpina, une espèce proche
  • Roscoea purpurea, souvent cultivé
  • Roscoea auricula, roscoea auriculé
Nos fiches
Lire aussi
Faire refleurir une orchidée Faire refleurir une orchidée

Toujours splendide lors de son achat, une orchidée défleurie perd souvent de son intérêt et peu malheureusement finir à la poubelle pour cause de soins inadaptés ou de méconnaissance de la plante....

Comment faire refleurir une orchidée ? Comment faire refleurir une orchidée ?

Les orchidées sont des plantes précieuses pour décorer un intérieur, que celui-ci soit contemporain ou classique. Quelques soins spécifiques permettront de les faire refleurir et de les conserver...

Bien choisir une orchidée Bien choisir une orchidée

Les orchidées, autrefois plantes rares et mystérieuses, deviennent de plus en communes ; difficile de ne pas craquer devant ces beautés si accessibles ! Pour éviter les déceptions, encore faut-il...

Où installer son orchidée ? Où installer son orchidée ?

Les orchidées sont des plantes splendides au port souvent graphique qui magnifient un intérieur. Pour qu'elles restent belles longtemps, le choix de l'emplacement où elles sont installées reste...

Vos commentairesAjouter un commentaire