Géranium vivace, Bec de grue

Géranium vivace

Botanique

Nom latin  : Geranium
Famille  : Géraniacées
Origine  : Europpe, moyen-orient, asie
Période de floraison : de mai aux premières gelées
Couleur des fleurs  : blanc, rose, violet, bleu
Type de plante : fleurs
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : selon les espèces
Hauteur : de 20 à 150 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : la plupart des véritables géraniums résistent à - 20 ° C
Exposition  : mi-ombre, ombre
Type de sol : sol assez compacte, riche, bien fumé, bien drainé
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : bordure, massif, bac, pot
Plantation, rempotage : au printemps ou en automne
Méthode de multiplication : semis au printemps, division de la touffe et bouturage au printemps
Taille : otez les fleurs fanées. A la fin de l'automne, rabattez au ras du sol les plantes à feuillage caduc, lorsque le feuillage flétrit.
Maladies et ravageurs : l'oïdium

Ne confondons plus Geranium et Pelargonium ! Le langage courant désigne généralement sous le nom de « géraniums » des plantes qui appartiennent en réalité au genre Pelargonium (les géraniums de nos balcons). Les deux plantes appartiennent à la famille des Géraniacées, mais c'est leur seul point commun ! Les VRAIS géraniums sont des plantes vivaces, c'est à dire que leur partie aérienne disparaît en hiver, pour réapparaître au printemps suivant.

Pour les sujets en bac, arrosez une ou deux fois par semaine durant la végétation, et apportez un engrais liquide « géraniums » deux fois par mois. Donnez un peu d'eau en hiver s'il fait sec.

Les géraniums gèlent-ils ?

Pas de problème avec la quasi totalité des espèces (à ne pas confondre bien sûr avec les Pelargonium). Ils résistene presque tous à -20°C. Il existe toutefois des géraniums originaires de régions au climat doux. Le plus bel exemple est le Geranium maderense, très curieux car il semble monté sur échasses. Il réussit bien en France dans les régions littorales.

Faut-il donner de l'engrais aux géraniums ?

Excepté pour les spécimens cultivés en pots, la fertilisation s'avère le plus souvent inutile. Il suffit de bien préparer le sol au moment de la plantation, avec un bon apport d'amendement organique. Dans les sols pauvres, vous pouvez toutefois stimuler la végétation lors de la reprise printanière, avec un engrais « géraniums » appliqué sous forme de perles à diffusion lente (type Osmocote).

Pourquoi faut-il diviser les géraniums vivaces ?

Cette division permet de rajeunir la plante et de lui conserver toujours un bel aspect général. On recommande de diviser les géraniums tous les 4 à 5 ans.

Comment faire pour diviser un plant de géranium vivace ?

Cette division doit avoir lieu en avril, lorsque le feuillage est apparu. Les sujets ainsi obtenus devront être aussitôt mis en pleine terre et arrosés pour une reprise rapide.

A la main : ôtez la terre qui entoure le pied mère et séparez manuellement les racines. Ensuite, rabattez le feuillage (coupez le à la base), arrosez bien pour une meilleure reprise et de transplantez temporairement les jeunes plantes en godets.A la fourche bêche : plantez deux fourches-bêches dos à dos au milieu de la souche, et séparez l'une de l'autre en vous en servant comme bras de levier. Faites-en 4 ou 6 gros plants qui auront en fin d'année autant de vigueur que la plante dont ils sont issus.

Pourquoi est-il important de rabattre la plante en fin de floraison ?

Rabattre la plante (c'est à dire couper le feuillage tout à la base de la plante) est indispensable ! Cela peut paraître un peu radical, mais allez-y sans crainte ! D'une part, vous prolongez la floraison, d'autre part, vous évitez les semis spontanés qui risquent d'envahir votre jardin. Ainsi, vous ne laisserez pas votre plante s'épuiser inutilement par la production de graines. Quelques semaines plus tard, votre plante aura reformé une nouvelle touffe de feuillage !

Le saviez-vous ?

Le géranium était offert en offrande aux dieux celtes, en référence à la grue, oiseau qui était pour cette peuplade le symbole de la sagesse. Le mot « géranium » vient en effet du grec Geranion, qui signifie « bec de grue », par allusion au fruit très allongé de cette plante qui ressemble , effectivement, à un bec de grue.

Dans le langage des fleurs

Le géranium est très présent dans le langage traditionnel des fleurs, où il est bien sûr plus ou moins confondu avec le Pelargonium.

Géranium à feuilles argentées : rappel, souvenir
Géranium à feuilles de chêne (Geranium robertianum) : vraie amitié, grande estime
Géranium aux feuilles vert très foncé : mélancolie
Géranium blanc : « vous ne croyez pas en mon amour », « me crois-tu ? », « acceptes-tu de m'épouser » ?
Géranium des prés : prospérité retrouvée
Géranium écarlate : soulagement, stupidité, sottise, bêtise, réconfort
Géranium foncé : mélancolie, tristesse
Géranium rose : « je m'ennuie de vous », « je suis heureux près de vous », amour pur, préférence, langueur, « je ne puis vaincre ma timidité »
Géranium rouge : consolation, confort, « votre pensée ne me quitte pas », « votre conversation brillante m'a ébloui »
Géranium sauvage : solide piété, foi inébranlable
Géranium triste : esprit mélancolique

Espèces et variétés de Geranium

Le genre comprend plus de 300 espèces et plus de 1000 variétés
Geranium 'Patricia' : robuste et rapide à s'installer, 'Patricia' offre une floraison quasi ininterrompue de mai aux premières gelées, d'innombrables petites fleurs magenta. Feuillage sans reproche, abondant, bien vert et forme des touffes compactes, qui atteignent jusqu'à 1 m de hauteur ! Très vigoureux, déjà au bout de 2 ans, il se révèle bon couvre-sol.
Geranium x 'Johnson's Blue' : cet hybride de Geranium pratense x Geranium himalayense, il a été obtenu en Angleterre en 1950. C'est une plante étalée, buissonnante, qui forme un tapis compact de 50 cm de haut. Les jolies feuilles de 5 à 20 cm de long, vert moyen, se colorent bien à l'automne. En juin et juillet, les fleurs de 2 à 5 cm de diamètre, bleu moyen à bleu lavande, teintées de rose au centre, sont veinées de pourpre.
Géranium vivace, portrait de famille

Nos fiches
Lire aussi
Le géranium rosat Le géranium rosat

Laurent BOURGEOIS de la pépinière AROM'ANTIQUE nous présente le géranium rosat (Pelargonium graveolens) Le géranium rosat est un géranium très odorant, son parfum est très puissant qui rappelle...

Bien choisir son géranium Bien choisir son géranium

Le printemps s'installe et avec lui, un choix très vaste de pélargoniums sur les étals. Nous allons vous aider à y voir plus clair afin de pouvoir plus facilement choisir celui qui vous conviendra...

Le géranium de Madère Le géranium de Madère

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente le géranium de Madère Le géranium de Madère : un géranium gélif Le géranium de Madère est un géranium vivace mais non rustique dans nos...

Le basilic vivace Le basilic vivace

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente le basilic vivace. Un basilic vivace, un basilic perpétuel Le basilic vivace est un basilic pérenne dans son milieu d'origine (Afrique), mais...

Vos commentairesAjouter un commentaire