Mimosa de Paris, Forsythia

Le genre Forsythia est irremplaçable au jardin. Ces arbustes sont solides, rustiques, gais et précoces, sans trop d’entretien, résistant à la pollution : les mimosas de Paris se diversifient et se prêtent aujourd’hui à de multiples usages. Ils sont favorables à la biodiversité.

Forsythia

Botanique

N. scientifique Forsythia
Famille Oléacées
Origine Asie et Sud Est de l'Europe
Floraison mars
Fleurs jaune
Typearbuste à fleurs
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteurde 1 à 4 mètres

Planter et cultiver

Rusticité rustique
Exposition soleil, ombre légère tolérée
Solbien drainé, fertile
Acidité calcaire, neutre, acide
Humidité toujours frais
Utilisationhaie libre, haie taillée, isolé, fleurs coupées
Plantationprintemps, automne
Multiplicationbouturage
TailleRabattez sévèrement votre forsythia après sa floraison. Rajeunissez-le et aérez-le en supprimant les plus vieilles branches.
Sensibilité pourridié ou galle du Forsythia
Forsythia

Le genre Forsythia rassemble 11 à 15 espèces d’arbustes. Ils appartiennent à la famille des Oléacées ou Oleaceae, qui contient de nombreuses autres plantes bien connues telles que les oliviers, les lilas, les troènes, les osmanthes, les jasmins, les abélias… Si robustes , si souvent plantés par nos grand-mères, les forsythias sont synonymes de renouveau  : leurs silhouettes entièrement vêtues de jaune illuminent la grisaille de l’hiver durant 3 semaines.

Si le forsythia le plus courant Forsythia x intermedia, vu trop souvent, a souffert de son succès, les obtenteurs rivalisent toujours pour nous offrir d’autres variétés plus au goût du jour, parce les Forsythias sont solides, très rustiques, tolérants à diverses conditions de culture comme à la pollution : ils seront finalement toujours bien difficiles à supplanter en gaîté et en facilité.

Distribution géographique du genre Forsythia

Les Forsythias sont principalement originaires d’Asie orientale, notamment en Chine (6 espèces) , au Japon et en Corée. Une seule espèce est originaire d’Europe du Sud, c’est  Forsythia europea. Extrêmement localisée en Albanie et au Kosovo, on pense que cette espèce est une plante relictuelle de l’ère glacière, bien qu’elle pourrait être plus récente, si cette colonie provenait d’un lointain parent asiatique apporté par les premiers voyageurs et ayant évolué spécifiquement.

Les forsythias sont issus de climats tempérés assez froids, souvent montagnards. Ils sont donc très rustiques. En milieu naturel, ils poussent en zones semi-ouvertes pentes, ravines, lisières forestières, mais aussi en milieu plus ouvert si l’eau ne manque pas, soit en prairie humide ou sur les rives.

Description générale du genre Forsythia

Les forsythias sont des arbustes multitiges à feuillage caduc. Les branches sont creuses ou à moelle en lamelles. Les jeunes rameaux du forsythia sont quadrangulaires.

Les feuilles sont opposées, le plus souvent de forme simple, mais parfois composées de 3 folioles : les deux types de feuilles sont parfois possibles sur le même arbuste. Elles sont pétiolées, avec un limbe souvent dentelé régulièrement, mais quelquefois aussi à marge entière.

Les fleurs apparaissent le plus souvent avant les feuilles, en fin d’hiver ou tôt au printemps ; elles sont donc particulièrement voyantes et lumineuses dans une saison encore très peu fleurie. Les fleurs sont absolument typiques et permettent de reconnaître ce genre en un clin d’œil, quelle que soit l’espèce.

Elles sont toutes jaunes : jaune d’or, jaune vif, jaune pale, ambré ou jaune citron tirant sur le vert. Leur calice soudé est persistant, à 4 lobes, la corolle est d’abord tubulaire puis se divise en 4 lobes longs de 1 à 3 cm.

Une curiosité botanique avec une reproduction sexuée bien définie

Les forsythias ne sont pas autoféconds : des mécanismes à la fois physiques et chimiques au sein des fleurs empêchent la fécondation entre le pollen et le stigmate sur un même arbre :

Cette autostérilité est due au dimorphisme floral notamment par l’hétérostylie (différence de longueur entre le style et les filets), mais complétée aussi par la présence de 2 substances chimiques, rutine ou quercétine naturellement présente dans le pollen  qui ont besoin chacune de l’enzyme complémentaire pour permettre la germination dans le stigmate et qui ne sera présente que sur un autre arbre.

Le croisement est donc effectué avec l’aide des insectes butineurs, et n’est possible qu’entre 2 individus compatibles chimiquement. Ce système a permis de conserver une grande variabilité génétique dans chaque espèce.

À part de rares exceptions, les forsythias solitaires ne produisent donc pas de fruits.

Les fruits sont de petites capsules renfermant de nombreuses petites graines légèrement ailées.

Comment cultiver les forsythias ?

Les forsythias ont besoin d’une exposition ensoleillée en grande partie pour bien fleurir. Ils sont tout à fait tolérants sur la nature du sol, qu’il préfère cependant riche, acide à neutre, légèrement drainant et un peu frais. Ils sont résistants à la pollution et très rustiques, supportant jusqu’à -23°C et même davantage pour certaines espèces.

Ils peuvent être sensibles à la sécheresse et à la chaleur excessive.

Comment utiliser les forsythias?

Le forsythia est une présence paysagère tonique de fin d’hiver, d’autant plus forte que tous les branchages sont encore en bois nu. Ils s’associent parfaitement avec des bulbes printaniers, précoces comme les crocus ou jonquilles.

Si les anciens cultivars, un peu raides et grands étaient surtout cultivés en isolé ou en massif arboré, les variétés plus récentes et les quelques autres espèces parfois proposées permettent d’autres usages :

  • avec un branchage souple qui retombe en fontaine, ils font de délicieux arbustes paysagers.
  • petits ou très compacts, ils font des plantes cultivables en pot, ou en bordure fleurie
  • rampants, ce sont des couvre-sols vigoureux, ou des plantes de berges et de talus qui retiennent la terre.
  • lorsque leur feuillage est panaché, ils apportent une autre dimension plus tard en saisons. Certains montrent même une couleur automnale intéressante : ex variétés ‘Fiesta’ ou ‘Golden Times’ ou ‘Komson’.
  • Usage médicinal : les fleurs sont utilisées dans la Pharmacopée chinoise, la rutine ou la quercétine étant leur principal composant actif : la rutine a des propriétés anti-inflammatoires, antivirales et antibactériennes, elle est utilisée en cas de grippe ou rhume.

La quercétine est antihistaminique (antiallergique).

Les fleurs de forsythia contiennent aussi de fortes concentrations d’anthocyanes, de saponines, de tripterpènes et d’acides phénoliques.

Les qualités horticoles des forsythias

  • ce sont des plantes très robustes et tolérantes, très rustiques.
  • il montre une croissance assez rapide dans une terre riche.
  • ils fleurissent tôt et abondamment, à un moment où toute floraison est appréciée aussi bien par les insectes que par l’œil humain.
  • leur reprise est très facile et sans souci, pourvu que la transplantation soit faite à la bonne saison : ils ne soufrent pas de la perturbation des racines.
  • ils se bouturent facilement

Moins intéressant chez les forsythias

  • leurs larges utilisations dans les générations précédentes les ont rendus banals.
  • les anciennes formes très utilisées de forthyshia x intermédia ont un port qualifié de raide et un peu désordonné.
  • ils ne sont pas mis en valeur dans une haie dense et droite: le forsythia est bien plus appréciable avec un port libre que  coincé et taillé dans une haie. D’ailleurs ils ne fleurissent quasiment plus s’isl sont taillés plus tard que fin avril.
  • ils supportent mal les climats chauds et secs, les hivers sans gel.
  • certains trouvent que le feuillage du forsythia est banal et qu’ ils n'ont pas d’attrait en dehors de leur floraison. Cependant, leur feuillage vert franc et sain peut toujours servir de faire-valoir pour des voisins pourpres ou dorés de noisetier, Prunus , Cotinus ou les Physocarpus
  • il existe une galle du forsythia : des excroissances apparaissant sur les branches : si c’est le cas, celles-ci seront élaguées puis détruites.

Les espèces dans le genre Forsythia

Ceux que l’on rencontre souvent en culture

Forsythia x intermedia, appelé forsythia de Paris ou mimosa de Paris est le plus cultivé, diversifié en multiples cultivars. Il est considéré comme hybride et non botanique, un croisement entre Forsythia suspense et Forsyhtia viridissima apparu chez un grainetier allemand en 1885 . Cependant, de récentes études génétiques pourraient finalement faire revoir son ascendance.

Le forsythia intermédiaire, impressionnant de floribondité est parent de nombreux autres cultivars

Forsythia viridissima, le forsythia vert est plus petit, avec un feuillage plus intéressant, vert profond et grandes feuilles se colorant à l’automne. Il fleurit en jaune pâle.

Forsythia koreana, le forsythia de Corée apporte au moins 2 variétés horticoles étonnantes et superbes, l’une au feuillage nervuré de blanc, l’autre avec de larges fleurs.

Forsythia suspensa, le forsythia pleureur, bien que moins florifère est très gracieux avec ses longues branches graciles et retombantes.

Forsythia ovata, le forsythia précoce, débute sa floraison au cœur de l’hiver. Ses feuilles sont plus larges.

Autres espèces

Forsythia japonica est originaire du Japon

Forsythia togashii est une autre espèce japonaise

Forsyhtia saxatilis espèce encore nippone, est plus petit et plus dense.

Forsythia mira, est petite espèce non cultivée, chinoise, sarmenteuse, haute de 2 à 3 m , très localisée.

Forsythia mandschurica est un hybride triploïde dont l’un des parents est probablement Forsythia ovata. Ses feuilles sont assez arrondies et papyracées, et ses fleurs sont larges de 3 cm. En médecine chinoise, ses graines sont connues pour être abortives.

Forsythia giraldiana est une espèce chinoise dressée de 1 à 3 m, à fleurs assez petites, pouvant croître en zone inondable.

Forsythia likiangensis est une espèce forestière montagnarde chinoise aux feuilles glabre et non dentée et à petites fleurs jaunes, mais dont l’intérieur est rougeâtres.

Forsythia europaea est endémique des Balkans. Cette espèce n’est pas cultivée.

Attention ce qu’on appelle le "forsythia blanc" est n’est pas un vrai forsythia, et n’en a surtout pas la vigueur. Ses petites fleurs rappellent en forme celle du Forsythisa, mais c’est un arbuste dont le nom latin est Abeliophyllum distichum.

Astuce

Plantez une clématite à floraison estivale au pied de votre Forsythia en sujet isolé : cela prolongera son attrait.

Espèces et variétés de Forsythia

Le genre comprend 11 à 15 espèces d’arbustes

  • Forsythia 'Spectabilis' aux grandes fleurs jaunes
  • Forsythia ovata aux fleurs jaunes claires
  • Forsythia 'Beatrix Farrand' au port érigé et aux grandes fleurs jaunes,
  • Forsythia giraldiana qui présente des tiges pourpres et arquées,
  • Forsythia 'Vermont sun' intéressant pour son extrême rusticité.
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Forsythia intermédiaire, Mimosa de Paris, Forsythia x intermedia Forsythia intermédiaire, Mimosa de Paris, Forsythia x intermedia

Le Forsythia x intermedia ou mimosa de Paris est un arbuste rustique et solide qui fleurit au printemps. Si son opulente floraison jaune d'or égayait déjà les jardins de nos[...]

Forsythia de Corée, Gaenari, Corail doré, Forsythia koreana Forsythia de Corée, Gaenari, Corail doré, Forsythia koreana

Forsythia koreana, le forsythia de Corée est une autre espèce de mimosa de Paris, petit et plus gracile, mais surtout qui existe en quelques superbes variétés. Très robuste, il se[...]

Mimosa chenille, Mimosa à longues feuilles, Acacia longifolia Mimosa chenille, Mimosa à longues feuilles, Acacia longifolia

Acacia longifolia, le mimosa chenille ou acacia à longues feuilles, est un petit arbre appartenant à la famille des Fabacées. Il est originaire de l'Australie orientale, spécialisé pour le bord[...]

Mimosa pudique, Sensitive pudique, Mimosa pudica Mimosa pudique, Sensitive pudique, Mimosa pudica

Mimosa pudica est certainement la plus populaire des curiosités végétales puisque c'est une plante qui bouge; d'où son nom de sensitive. Un mouvement rapide très visible qui intrigue les enfants[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • VERO (PACA)
    Je voudrais bien faire une taille "drastique" de mon forsythia mais je ne connais pas son âge... S'il a plus de 8 ans est-ce possible quand même ? merci
    Répondre à VERO
    Le 10/10/2018 à 21:19
  • Mustapha Laouedj
    Instructif!
    Répondre à Mustapha Laouedj
    Le 10/04/2013 à 19:46
  • Marianne Boutonnet
    J'ajouterai que le Forsythia se bouture facilement et revêt de très belles couleurs en automne.
    Répondre à Marianne Boutonnet
    Le 10/04/2013 à 18:21
  • Dominique Beal
    Toujour aussi bien ce site
    Répondre à Dominique Beal
    Le 08/08/2012 à 14:57