Hechtie

Hechtie, Hechtia epigyna

Botanique

Nom latin  : Hechtia epigyna
Famille  : Broméliacées
Origine  : Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : blanc rosé
Type de plante : broméliacées
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 50 cm en tous sens maxi sans les fleurs

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, jusqu'à -6°C
Exposition  : le plus de soleil possible
Type de sol : drainant, minéral et léger
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : serre, véranda, extérieur en été
Méthode de multiplication : rejets, semis

Hechtia epigyna est une plante vivace appartenant à la famille des Broméliacées. Dans ce genre, se rassemble une cinquantaine d’espèces qui pourraient être presque considérées comme des plantes succulentes. En effet, bien que n’ayant pas de tissus qui font office de réservoir d’eau, les Hechtia ont mis en place  différentes adaptations pour pouvoir survivre en milieu désertique, tel que un ralentissement du métabolisme en cas de sécheresses, plus divers moyens pour éviter les déperditions d’eau. C’est pourquoi Hechtia epigyna se rencontre au milieu de Cactacées et d’Agavacées dans les milieux arides des plaines mexicaines. Le genre Hechtia se différencie donc de la plupart des autres Broméliacées par sa culture au sec et au soleil.

Description de Hechtia epigyna

Hechtia epygina se développe sous forme d’une rosette dense, aux longues feuilles étroites, recourbées vers le bas et hérissées de petites dents pointues en marge. D’abord unique, la rosette produit plusieurs plantes filles autour de sa base. Les feuilles de la plante sont vert clair lorsqu’elle est jeune, puis commence à se couvrir de tâches argentée lorsqu’elle atteint 20 cm de large. Chaque rosette peut, à terme, atteindre 40 à 50 cm de large.

Les fleurs, petites, sont portées par des hampes florales effilées, et très ramifiées, protégées d’écailles argentées. Les fleurs montrent 3 pétales blanc-rosé. Les plantes sont dioïques, il faut donc des plants mâles et femelles pour en obtenir des graines.

Contrairement à beaucoup de Broméliacées, le développement des  rosettes ne s’arrête pas systématiquement après la floraison. La hampe florale peut être terminale ou axillaire.

Cultiver Hechtia epigyna

Hechtia epigyna est plutôt facile de culture dès qu’on tient compte de ses besoins. Elle apprécie un substrat léger et drainant, avec une grande part minérale (petits cailloux, sable grossier) et une plus petite part de terreau, bien décomposé. Un peu de perlite allège encore ce mélange.

La lumière est importante pour obtenir un beau spécimen en bonne santé. Il lui faut donc le plus de soleil possible. Hechtia epigyna apprécie d’être sorti sous le soleil direct pour la belle saison. C’est avec le soleil direct que la plante prendra le plus de couleur.

Hechtia epigyna supporte des températures très chaudes, jusqu’à plus de 40 °C en plein jour. Elle appréciera, en revanche, que ces températures rafraichissent dans la nuit. En hiver, elle supportera quelques gelées jusqu’à -6 °C, avec un drainage irréprochable. Elle peut donc être plantée en pleine terre dans les régions les plus chaudes de France, au milieu de cactus rustiques et d’agaves.

Les arrosages durant la saison de croissance sont réguliers : bien qu’elle supporte la sécheresse, la croissance en sera bien plus satisfaisante. Le sol doit cependant sécher complètement entre deux arrosages. Trop d’humidité peut faire pourrir la souche.

Hechtia epigyna se développe assez rapidement, et peut nécessiter un rempotage chaque printemps.

Multiplication de Hechtia epigyna

Les semis à partir de graines fraiches sont assez faciles à la chaleur et à l’humidité, en ombre claire,  dans un sol identique à celui pour les plantes adultes. Humide jusqu’à la germination, le substrat du semis devra ensuite subir de courtes sécheresses alternant avec de copieux arrosages. Il doit  sécher rapidement entre deux arrosages, et donc être dans une atmosphère aérée.

Espèces et variétés de Hechtia

  • Hechtia glomerata, croissant en Amérique du nord et au Mexique
  • Hechtia scariosa, aux feuilles rougeoyantes
  • Hechtia glauca, aux feuilles bleutées
  • Hechtia lanata, belle espèce ax feuilles plates
  • Hechtia texensis, espèce devenant rouge
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

La division d'une plante La division d'une plante

Non, il ne s'agit pas là de problèmes mathématiques mais bien d'une pratique de jardinage ! La division des souches, des touffes ou des racines est une méthode qui permet de multiplier une plante...

Vos commentairesAjouter un commentaire