Kentia

Kentia (Howea forsteriana) cultivé en extérieur sous le climat des îles Canaries

Botanique

Nom latin  : Howea forsteriana
Synonyme  : Kentia forsteriana
Origine  : Australie
Espèces proches : Howea belmoreana
Période de floraison : novembre à janvier
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : palmier
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 10 m à l’extérieur, 2 m 50 à 4 m maximum en plante d’intérieur

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -3°C
Exposition  : ombre claire, lumière filtrée
Type de sol : drainant et humifère
Acidité du sol  : légèrement acide
Humidité du sol  : normal à humide
Utilisation : plante d’intérieur, plante dépolluante
Plantation, rempotage : fin de printemps
Méthode de multiplication : semis

Le kentia, Howea forsteriana, est un palmier, il appartient à la famille des Arécacées. Howea forsteriana partage son genre avec une autres espèce proche Howea belmoreana, tous deux sont endémiques de L’ile de Lord Howe, au sud-est de l’Australie.

Le kentia est connu comme étant un palmier facile à cultiver en tant que plante d’appartement. Il était utilisé en décoration d’intérieur déjà au 19e S.

Description du kentia

Cultivé en extérieur, Howea forsteriana est un palmier fin au tronc unique culminant à 10 m, avec une couronne large de 6 m, faite de délicates palmes retombantes. son stipe est effilé, lisse et vert rayé horizontalement de cicatrices foliaires blanches. Les fleurs apparaissent en grappe dense à la base de la couronne de feuilles. Les fruits sont verts et ronds.

Vendu en tant que plante d’appartement, Howea forsteriana est vendu en groupe de jeunes plants de palmier de différentes hauteurs. La potée de kentia semble ainsi plus étoffée. Les kentias cultivés en plante d’appartement sont parfois vendus tout petits, ils se développent très lentement et dépassent rarement 4 m. Les plus grandes palmes mesure environ 90 cm de long. Ils sont d’une très grande longévité.

Cultiver le kentia

La culture en pleine terre du kentia est limitée aux régions très peu gélives .Il ne supporte que quelques courtes gelées à -5 °C. Il est installé au printemps en situation ombragée. Seuls les kentias grands et âgés supportent le soleil direct.

En tant que plante d’intérieur, Howea forsteriana est facile à vivre. Il supporte une lumière limitée, et est adapté aux température de 10 à 24 °C. Il survit aux écarts de culture, tels qu’un oubli d’arrosage ou une atmosphère trop sèche.

Le kentia est planté dans un mélange drainant riche en matière organique, genre terreau de plantation, en pot assez profond, adapté à sa taille. Il est rempoté tous les 3 à 4 ans à la fin du printemps. Pour les fortes plantes difficiles à manipuler, seul le terreau de la surface sera remplacé. Le kentia est installé dans une pièce lumineuse sans soleil direct. Sa croissance est lente, d’environ 2 palmes nouvelles par an, légèrement plus en serre ou véranda.

Le kentia aime l’eau et nécessite en été des arrosages suivis, environ 2 fois par semaines, de sorte que le sol reste humide, sans pour autant que le pot ne trempe dans l’eau. Une sécheresse ne tue pas la plante mais abime le feuillage. En hiver, durant la période de repos, les températures baissent entre 10 °C et 16 °C, et l’arrosage, une fois tous les 15 jours, empêche juste le sol de se dessécher. Un peu d’engrais pour plante verte durant la croissance est bienvenu.

Une atmosphère trop sèche, fait brunir l’extrémité des folioles. Le problème est résolu par une vaporisation d’eau douce sur le feuillage une fois par semaine. Ou encore la plante est sortie lors d’une pluie douce, ce qui est d’ailleurs le meilleur moyen de la dépoussiérer.

Durant les vacances, ou durant tout l’été, le kentia apprécie d’être sorti à l’extérieur, à l’ombre sous le couvert de grands arbres.

Comment multiplier Howea forsteriana ?

Howea forsteriana ne se reproduit que par semis. Les graines fraiches germent à 27°C dans un sol humide.

Le saviez-vous ?

Attention car Howea forsteriana peut être confondu avec Areca lutescens qui jeune, ressemble beaucoup au kentia. Ce palmier croît rapidement et sera moins onéreux à l’achat. Le feuillage est un peu plus jaunâtre et plus maigre que celui du kentia.

Espèces et variétés de Howea

1 seule autre espèce, Howea belmoreana, aux feuilles plus étroites

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

La division d'une plante La division d'une plante

Non, il ne s'agit pas là de problèmes mathématiques mais bien d'une pratique de jardinage ! La division des souches, des touffes ou des racines est une méthode qui permet de multiplier une plante...

Vos commentairesAjouter un commentaire