Morisie enfouissante

Morisie enfouissante, Morisia monanthos

Botanique

Nom latin  : Morisia monanthos
Synonyme  : Morisia hypogaea
Origine  : Corse, Sardaigne
Période de floraison : mars à juin
Couleur des fleurs  : jaune vif
Type de plante : plante de rocaille, rare et de collection
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : de 4 à 7 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, jusqu'à -6°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : très drainant, sablonneux, pauvre
Acidité du sol  : plutôt basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : rocaille, auge, serre froide
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis, bouturage

Généralités

Morisia monanthos, la morisie enfouissante, est une petite plante vivace appartenant à la famille des Brassicacées, seule espèce de son genre. Elle est présente en Corse et en Sardaigne, où elle croît dans les gravières près de la côte, jamais au-dessus de 200 m d’altitude. La morisie enfouissante est sur liste rouge, considérée comme très menacée dans son milieu naturel ; tout prélèvement de plante ou de graines est interdit.

Compacte, étrange et jolie, Morisia monanthos est également une plante de rocaille de collection, qui fait parfois la fierté de ses cultivateurs lors d’exposition en Angleterre. Morinia monanthos se maintient en culture dans des conditions strictes.

Description de la morisie enfouissante

Morisia monanthos est une plante haute de quelques centimètres, de courte tige et de port étalé. Elle développe une souche épaisse d’où partent de nombreuses racines qui s’enfoncent profondément dans le sol graveleux. Les feuilles sont disposées en rosettes. Elles sont longues de 5 à 12 cm, étroites et plaquées au sol, divisées en multiples folioles triangulaires, au limbe épais et luisant. Les fleurs apparaissent en courtes grappes entre les feuilles. La floraison a lieu souvent en fin de printemps, mais peut apparaitre de mars à septembre. Les fleurs, à 4 pétales jaunes, sont courtes sur tiges, de 1 cm de large, paraissant grande par rapport à la stature de la plante.

Les fleurs pollinisées produisent des fruits appelés silicules, qui curieusement s’enfoncent dans le sol, avant de poursuivre leur maturation sous terre, d’où épithète enfouissante. Ce phénomène de géocarpie, peu courant, permet peut-être de protéger la fructification de la sécheresse estivale.

Comment cultiver Morisia monanthos ?

On peut se procurer la morisie enfoussante auprès de producteurs de plantes alpines, dans les foires aux plantes ou lors d'échange de graines dans les associations horticoles.

Cette plante alpine requiert un sol extrêmement drainant, plutôt minéral, pauvre, et donc sans terreau. Elle est considérée comme rustique jusqu’à -5 °C, et même parfois jusqu’à -10 °C, une fois qu’elle ne souffre pas de l’humidité hivernale. Elle nécessite le maximum d’ensoleillement disponible.

Culture en rocaille extérieure : les cultures réussies de la Morisie ont lieu sur monticule de tuff (type de roche), en pente pour parfaire ce drainage, ou en mélange de gravier grossier et de pouzzolane avec peu de terre. De nombreux cultivateurs préfèrent installer un petit abri au-dessus de la plante en hiver, qui protège des précipitations, mais sans côté fermé pour permettre l’aération.

Une autre méthode consiste à cultiver la morisie enfouissante en pot, en plein soleil pendant la belle saison, et en serre froide pendant l’hiver.

Morisia monanthos perd presque tout son feuillage en hiver et réapparait vers mars, mais parfois plus tardivement. Dans le cas d’une souffrance hivernale, il faut patienter au moins jusqu’au mois de juin, avant de conclure de son trépas, car il n’est pas rare que de nouvelles rosettes refassent surface à partir de tronçons de racines.

Cette plante étant délicate, il est recommandé de la multiplier pour l’avoir toujours en plusieurs exemplaires.

Comment multiplier Morisia monanthes ?

Les fragments de racines sont susceptibles de produire de nouvelles plantes. Ce type de bouture se fait en automne. Semées avant ou pendant l’hiver, les graines germent au printemps lorsque les températures se réchauffent après quelques semaines à moins de 5 °C.

Espèces et variétés de Morisia

Genre monospécifique

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

La division d'une plante La division d'une plante

Non, il ne s'agit pas là de problèmes mathématiques mais bien d'une pratique de jardinage ! La division des souches, des touffes ou des racines est une méthode qui permet de multiplier une plante...

Vos commentairesAjouter un commentaire