Streptocarpus hybride, Primevère du Cap, Oreilles d'éléphant

Streptocarpus hybride, Primevère du Cap, Oreilles d'éléphant, Streptocarpus x

Botanique

N. scientifique Streptocarpus x
Famille Gesnériacées
Origine Afrique du Sud
Floraison printemps, été, presque toute l'année
Fleurs bleu, rose, blanc, rouge…
Typeplante tropicale
Végétationvivace
Feuillage feuilles persistantes
Hauteur15 à 40 cm

Planter et cultiver

Rusticité 5 °C minimum
Exposition ombre lumineuse
Solterre légère et drainante
Acidité acide à légèrement acide
Humidité frais sans excés
Utilisationplante d'intérieur
Plantationprintemps, septembre
Multiplicationbouturage, semis
Streptocarpus hybride, Primevère du Cap, Oreilles d'éléphant, Streptocarpus x

Les streptocarpus hybrides, appelés couramment Violette du Cap ou parfois oreille d’éléphant sont des plantes horticoles de la famille des Gesnériacées. Cette famille regroupe surtout des espèces tropicales ou subtropicales, dont le très connu saintpaulia, mais également une belle espèce française rescapée de l’ère glaciaire, la ramondie des Pyrénées. Streptocarpus x est une excellente plante d’intérieur, florifère et colorée. Il se multiplie de façon amusante, ce qui peut être l’occasion de sympathiques petites expériences pour les jardiniers en herbe.

Description de la violette du cap

La violette du Cap est issue d’hybridation et peut se montrer très variable, mais elle se présente sous forme de rosette basse aux longues feuilles, généralement ridées, vert sombre. Une ou plusieurs tiges florales plus ou moins ramifiées s’élèvent et fleurissent durant toute la belle saison si l’on prend soin d’ôter les fleurs défleuries pour empêcher le streptocarpus de faire des graines.

La violette du Cap peut même fleurir toute l’année si elle continue d’obtenir suffisamment de chaleur et de lumière en hiver.

Les corolles zygomorphes sont d’abord tubulaires, puis s’élargissent en 5 lobes bien étalés. La taille des fleurs varie de 2 à 8 cm selon les cultivars, elles peuvent être rouges, blanches, bleues, violettes, ou rose… ou un mélange de ces couleurs.

Les très fines graines sont produites dans des gousses allongées qui s’ouvrent en se vrillant.

En culture, les streptocarpus hybrides restent attrayants seulement 3 ans, mais ils se renouvellent très facilement par bouturage.

Comment cultiver la violette du Cap ?

La violette du cap se cultive idéalement dans les conditions d’un intérieur à l’atmosphère pas trop sèche. Streptocarpus x croît à une température comprise entre 15 et 25 °C et en ombre lumineuse : devant une fenêtre à l’est ou au nord ou derrière un voilage.

Ses racines apprécient d’être confinées dans un pot assez petit, en sol léger et à tendance acide, soit par exemple, un terreau de bonne qualité.

Arrosages : la violette du Cap demande un sol toujours frais, mais jamais gorgé d’eau. Les arrosages à l’eau douce ou à l’eau de pluie ont lieu sur le bord du pot, sans mouille les feuilles, à chaque fois que la surface du substrat sèche un peu. Les surplus d’eau dans le cache-pot sont éliminés au bout d’une heure ou deux, le temps que toute la terre se soit imbibée.

Entre 5 et 15 °C, le streptocarpus x se met en repos végétatif.

Entretien de la violette du Cap

Le streptocarpus hybride apprécie d’être nourrie régulièrement d’engrais liquide, type engrais à tomate très dilué, mais le streptocarpus est sensible aux sels d’engrais qui s’accumulent dans le substrat : un arrosage sur deux doit être sans engrais, pour rincer les dépôts de minéraux.. Pour éviter la concentration des sels d’engrais dans le substrat, certains jardiniers préconisent un rempotage systématique tous les printemps, voire un rempotage au printemps et un autre en septembre.

Comment multiplier le streptocarpus hybride ?

Les streptocarpus hybrides se multiplient fidèlement et aisément par bouturage de feuilles ou de tiges. Les feuilles sont choisies bien vertes et pas trop âgées, coupées à leur base, et tronçonnées en 3 ou 4 morceaux. Les morceaux sont enterrés au deux tiers, tout droit, en faisant attention au haut et au bas de la feuille, pour que ce soit le bas de la feuille (côté où elle était attachée) qui soit enterré. Avec des boutures maintenues entre 20 et 25 °C et à l’étouffée, les racines apparaissent en 3 à 4 semaines ; un mois plus tard, les petites plantes sont là ; 3 mois après, elles sont capables de fleurir.

Espèces et variétés de Streptocarpus

155 espèces dans ce genre

  • Streptocarpus liliputana, aux fleurs très allongées
  • Streptocarpus saxorum, espèce facile parfois utilisée comme plante à balcon
  • Streptocarpus rexii, une espèce sans tige
  • Streptocarpus grandis, espèce à feuille unique qui mérite bien le nom d’oreille d’éléphant

Il existe une multitude de variétés

Lire aussi
Alocase zébré, Oreilles d'éléphant zébrées, Alocasia zebrina Alocase zébré, Oreilles d'éléphant zébrées, Alocasia zebrina

Alocasia zebrina est une plante herbacée tropicale endémique des Phillipines, largement cultivée en tant que plante d'appartement. Cultivée dans les meilleures conditions, cette plante d'intérieur,...

Primevère à feuilles dentelées, Primevère de l'Himalaya, Primula denticulata Primevère à feuilles dentelées, Primevère de l'Himalaya, Primula denticulata

La Primevère denticulée, Primula Denticulata, est également connue sous le nom de primevère de l'Himalaya. Comme son nom l'indique, elle fait partie des primevères asiatiques qui trouvent leurs...

Primevère des marais, Primevère de Vial, Primula vialii Primevère des marais, Primevère de Vial, Primula vialii

Voilà une plante qui se plaira tout particulièrement aux abords d'un bassin ou dans une zone humide du jardin. Rustique, la primevère de Vial se couvre en été de délicates[...]

Primevère candélabre orange, Primevère de Bulley, Primula bulleyana Primevère candélabre orange, Primevère de Bulley, Primula bulleyana

Primula bulleyana, la primevère de Bulley est une plante vivace de la famille des Primulacées. Le genre Primula comprend plusieurs centaines d'espèces de vivaces, dont beaucoup sont de véritables...

Vos commentairesAjouter un commentaire