Nérine de Bowden

Nérine de Bowden, Nerine bowdenii

Botanique

Nom latin  : Nerine bowdenii
Famille  : Amaryllidacées
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : fin de l'été
Couleur des fleurs  : rose
Type de plante : plante à bulbe
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 40 à 60 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -17°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : assez pauvre et drainant
Acidité du sol  : ph acide à neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : parterre, potée
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : semis, division

Nerine bowdenii, la nérine de Bowden est une plante à bulbe appartenant à la famille des Amaryllidacées. Elle est originaire des montagnes d’Afrique du sud, croissant en haute montagne parfois jusqu’à 3000 m. Cette origine montagnarde fait de cette nérine sans doute l’une des espèces les plus rustiques du genre. Elle est particulièrement facile à cultiver en potée et demande peu d’entretien. Sa culture en pleine terre est possible surtout en zone littoral où les hivers sont adoucis, en soignant l’exposition.

Description de la nérine de Bowden

Nerine bowdenii montre un bulbe allongé de 4-5 cm de diamètre, protégé par une chemise, et arborant un col de bases foliaires. Le bulbe développe d’épaisses racines qui dans de bonnes conditions persistent durant la saison de repos. Les feuilles sont rubanées, larges de 1.5 à 2 cm, vert vif.

Les hampes florales, de 40 à 60 cm, bien rigides, portent 5 à 12 grandes fleurs rose vif réunies en ombelles. Les fleurs, larges d’une dizaine de cm, montrent 6 tépales effilés et recourbés, légèrement ondulés sur les bords. Les longues étamines et le pistil, roses, ajoute encore du relief à cette ombelle de fleurs très aérées.

Les fleurs fécondées produisent des gousses de graines charnues.

Culture de la nérine de Bowden

La culture de Nerine bowdenii est très facile à partir du moment où l’on connait et respecte bien son cycle de croissance.

Cycle de croissance de la nérine de Bowden

Nerine bowdenii démarre sa saison de croissance par la floraison, en fin d’été ou début de l’automne. Durant la floraison qui peut durer 3 mois, les feuilles commencent à se développer. C’est donc une plante qui est en végétation tout l’hiver jusqu’au début de juillet ou le jaunissement des feuilles marque le début de la saison de repos.

Nerine bowdenii est rustique jusqu’à -17°C, moyennant un sol pas trop riche avec un drainage parfait et une exposition protégée: au sud ou au sud-ouest, devant un mur, ou dans un microclimat protecteur. Cependant sa floraison étant très tardive, en début d’hiver, elle peut éventuellement être détruite par le gel. Dans les régions où le gel ne dépasse pas les -7 °C, elle est capable de se naturaliser. En pleine terre, le haut du bulbe est enterré sous 10 cm de terre.

La nérine de Bowden réussit parfaitement aussi en pot, où elle apprécie d’être à l’étroit, le col affleurant la surface. Elle aime une exposition le plus ensoleillé possible et un sol assez pauvre et drainant comme un mélange de terreau, de tourbe et de sable grossier. Après avoir passé la belle saison dehors, le pot est ainsi rentré dans une pièce très lumineuse, serre froide, ou véranda, dès que les gelées mettent la floraison en danger.

Les arrosages sont copieux et réguliers toute la saison de croissance des feuilles, avec quelques apport d’engrais. Ils sont presque stoppés dès que les feuilles commencent à jaunir début juillet. Au milieu de la saison sèche, un arrosage fin juillet permet à la nérine de ne pas perdre toutes ses racines épaisses. Lorsque les boutons de fleurs émergent du col, les apports d’eau reprennent, mais modérément jusqu’à l’apparition des feuilles.

Nerine bowdenii n’aime pas être divisée ou rempotée. On ne la dérange que si c’est indispensable. La floraison peut se faire attendre plusieurs années à la suite d’une division.

Multiplier Nerine bowdenii

En dehors de la division qui peut avoir lieu tous les 5 ou 6 ans, mais qui est traumatisante, le semis est facile mais de longue haleine. Les plantes ne sont capables de fleurir qu’à partir de 6 ans de culture. Les graines, charnues, sont faites pour être semées immédiatement lorsque les fruits les libèrent, à peine enfoncées dans un sol maintenu humide.

Espèces et variétés de Nerine

24 espèces dans ce genre
Nerine sarniensis, le lis de gernesey, peu rustique
Nerine ondulata, la nérine ondulée
Nerine filifolia, aux fleurs encore plus aériennes et feuillage persistant
Nerine humilis, une petite espèce
Nérine bowdenii ‘Alba’, une variété aux fleurs blanches

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Un jardin tout en longueur Un jardin tout en longueur

Une demande de Nicolas Mulet J'ai un terrain qui est tout en longueur 20 m sur 80 m avec une légere pente. Notre proposition d'aménagement Platanus x acerifolia Cercis siliquastrum Sophora japonica...

Un jardin à mi-ombre Un jardin à mi-ombre

Une demande de Gilles Petit Je viens de créer un jardin d'ornement sur une des facades ( 4 fenêtres se partagent le mur à 1m20) de ma maison (Longueur de 8 mètres sur 1 à 2 m de largeur) , exposé...

Un carré de jardin Un carré de jardin

Une demande de Patrice BASSEZ J'ai un carré de jardin de 3.5*4.5m à aménager mais je ne sait quoi y mettre. Ce carré est relativement ombragé et il y a un moulin de 2m de hauteur en plein centre....

Vous aimerez...
Création d'un jardin

Création d'un jardin

Un jardin tout en longueur

Un jardin tout en longueur

Un jardin à mi-ombre

Un jardin à mi-ombre

Un carré de jardin

Un carré de jardin

Vos commentairesAjouter un commentaire