Combava, Limettier hérissé, Papeda de Maurice

Combava, Limettier hérissé, Papeda de Maurice, Citrus hystrix

Botanique

Nom latin  : Citrus hystrix
Famille  : Rutacées
Origine  : Iles indonésiennes
Période de floraison : étalée
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : agrume
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 3m

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, 4°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : riche en humus, bien drainé
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : frais
Utilisation : potée, en extérieur hors-gel
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : greffage, bouture, semis
Maladies et ravageurs : cochenilles, maladies cryptogamiques

Citrus hystrix, le combava, est un agrume sans doute originaire d’Indonésie. Du point de vu botanique, le combava fait partie des agrumes les plus anciens, le groupe des papedas. C’est un arbre tropical, très apprécié pour la cuisine exotique. De culture délicate, cet agrume est un grand frileux : en France, à part dans des régions et environnements très protégés du gel, le combava est une plante cultivée en pot pour la véranda, ou en terrasse l’été et hivernée hors-gel en hiver.

Description de Citrus hystrix

Le combava est un arbuste de petite taille, décoratif aux fleurs plutôt assez grandes, blanches rosées, parfumées. Ses feuilles sont facilement reconnaissables : les pétioles ailés sont aussi grands, voire plus développés que les limbes des feuilles. Les rameaux sont légèrement épineux. Les fleurs sortent principalement au printemps, et si elles sont fécondées, donnent un fruit qui ressemble à un citron, à l’épiderme verruqueux. Le fruit du combava devient jaune à maturité. Les feuilles et les fruits sont aromatiques, riches en huiles essentielles. Les feuilles ont une saveur piquante, fortement épicée.

Comment cultiver le limettier hérissé ?

Ce citrus d’origine tropicale craint le froid, aime la chaleur et le soleil. En dehors de quelques endroits très protégés en France, le combava sera cultivé dans un grand bac, afin de pouvoir le mettre à l’abri du gel.

Dans un grand pot percé, le drainage est assuré par un lit d’argile expansée de 10 cm minimum. Le combava y est installé dans un mélange pour agrume. Un arrosage permet de tasser le mélange autour des racines. Qu’il soit en véranda, serre ou placé en extérieur, la terre du combava ne doit jamais sécher complètement, ce qu’on évite plus facilement si le pot est de bonne taille. A l’inverse, le combava ne supporte pas d’avoir le pied dans l’eau. L’arrosage est donc régulier et important, tout en laissant s’écouler le surplus. La cadence d’arrosage dépend de la taille du pot et de la chaleur, mais il intervient au moins une fois par semaine.

De la floraison à la fructification, le combava est gourmand en nourriture, donc un apport d’engrais est requis tous les 15 jours à 3 semaines.

Pour sortir les plants de combava en extérieur, on attend au printemps que la température ne descende plus en dessous de 5°C. La plante est protégée du soleil par un voile les 2 premiers jours. Les limettiers hérissés demandent une exposition ensoleillée et abritée du vent. Ils sont rentrés sous abris, dès que la température descend trop à l’automne. On conseille une température hivernale de 10°C, bien qu’ils puissent supporter 4°C.

Utilisation du combava

Les fruits et les feuilles du combava sont utilisés en cuisine, dans des régions comme la Réunion, à Madagascar ou en Asie. Les feuilles ont un arôme piquant, qui rappelle la citronnelle. Les feuilles ne doivent pas trop bouillir afin de conserver leur gout. Les feuilles sont roulées puis coupées en fines lanières, qui sont introduites dans le plat au début, au milieu et en fin de cuisson.

Le combava relève des plats épicés tels que les excellents rougails de tomate. Le zest est parfois utilisé aussi. Son jus apporte une touche fraiche pour des boissons désaltérantes, mais le jus de combava garde toujours une certaine amertume.

L’huile essentielle de combava possède une action anti-inflammatoire.

Espèces et variétés de Citrus

De nombreuses espèces cultivées dans ce genre, dont le citron vert Citrus aurantifolia, et le citron jaune Citrus lemon

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Le jardin de Pamplemousses au coeur de l'île Maurice Le jardin de Pamplemousses au coeur de l'île Maurice

Sur l'île Maurice, un jardin extraordinaire connu sous le nom de Jardin de Pamplemousses fait le délice des visiteurs. Patiemment bâti par le botaniste Pierre Poivre au 18e siècle, ce jardin est...

Ile Maurice, une jardinière Party time Ile Maurice, une jardinière Party time

Composition de l'arrière-plan de cette jardinière : Lobelia erinus 'Laguna® Compact Blue With Eye' Diascia barbarae 'Flying® Colors Applebossom' Lobelia erinus 'Laguna® Compact Blue With Eye'...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Chhieu Lien Tan-Therrien (Gatineau, Qc ,Canada)
    Bonjour, j'ai fait des boutures de citrus Kaffir, j'aimerais savoir quand ces plantes vont produire des fleurs et des fruits et dans quelle condition. Merci
    Répondre à Chhieu Lien Tan-Therrien
    Le 11/04/2017 à 14:37