A LA UNE »
Histoires de Frêne

Fritillaire de Perse

Dans les jardins, la fritillaire de Perse est remarquable. Sa culture est satisfaisante, elle s’étoffe vigoureusement si l’on tient compte de ses impératifs de culture.

Fritillaire de Perse, Fritillaria persica

Botanique

N. scientifique Fritillaria persica
Famille Liliacées
Origine Turquie, Iran, Jordanie, Israël
Floraison avril à mai
Fleurs presque noire
Typeplante à bulbe
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur40 à 100 cm

Planter et cultiver

Rusticité rusique, jusqu'à -19°C
Exposition soleil à mi-ombre
Soltrès drainant, sablonneux
Acidité légèrement acide à basique
Humidité normal en hiver, sec en été
Utilisationmassif, rocaille, potée
Plantationété, automne
Multiplicationsemis, division
Fritillaire de Perse, Fritillaria persica

Fritillaria persica, la fritillaire de Perse est une plante bulbeuse appartenant à la famille des Liliacées ; ce genre est très proche des lis. Fritillaria persica est largement distribuée en Asie occidentale, issue de milieux relativement chauds et arides. Sa large distribution explique une importante variation au sein de l’espèce. Dans les jardins, la fritillaire de Perse est remarquable, au moins autant que la fritillaire impériale. Sa culture est très satisfaisante puisque la fritillaire de Perse s’étoffe vigoureusement si l’on tient compte de ses impératifs de culture.

Description de la fritillaire de Perse

Frittillaira persica est une plante bulbeuse. Son bulbe, large jusqu’à 8 cm de diamètre, est divisé en 2 demi-sphères, d’entre lesquelles émergent la ou les tiges. Les bourgeons de croissance sortent vigoureusement de terre en mars, développe une haute tige aux feuilles verticillées, entières et lancéolées, vert bleuté, qui se termine en une longue hampe florale rigide. Les fleurs, nombreuses et denses, retombent en clochettes pourpres à noirâtres, belles et sombres. La forme ‘Adiyaman’, très brune et dépassant parfois le mètre en hauteur, est certainement la plus spectaculaire, mais la variété la plus cultivée et vendue couramment, au coloris peut-être un peu moins sombre, est plus tolérante en culture.

Les fleurs attirent les insectes pollinisateurs. Un fruit cylindrique se développe en se dressant au niveau de chaque fleur. Mature, il libère un grand nombre de graines plates.

La fritillaire de perse entre en repos végétatif et disparait en été.

Cultiver la fritillaire de Perse

Fritillaria persica demande une situation ensoleillée, dans un sol particulièrement bien drainé. Si l’eau ne s’écoule pas rapidement du sol en hiver, elle disparait. Elle apprécie un sol sablonneux ou caillouteux, mélangé à du terreau bien décomposé. D’autre part, ce type sol permettra une surchauffe et une sécheresse en été durant le repos, conditions impératives pour permettre à la fritillaire de fleurir l’année suivante.

Les bulbes à peine protégés d’une fine chemise supportent mal d’être ôtés de la terre. Il vaut donc mieux acheter les bulbes le plus tôt possible à partir de mi-août jusqu’en septembre, et les planter dès que possible sous 10 à 15 cm de sol. La fritillaire de Perse peut également être achetée en vert au printemps.

Une fois que les conditions de culture lui conviennent, la fritillaire de Perse s’étoffe généreusement grâce à un apport d’engrais à la plantation, puis en fin de floraison. Si les fruits ne vous intéressent pas, les hampes peuvent être coupées dès la fin de floraison, mais en laissant les feuilles terminer leur saison.

Les clochettes sombres de la fritillaire de Perse sont mises en valeur par des floraisons crème (Eremurus, Clematis montana..), ou un feuillage argenté (épiaire laineuse, corbeille d’argent, absinthe..) . D’autres fleurs noires ou rouge sombre peuvent lui être associée : Geranium sphaeum ‘Black Form’, iris des jardins, Ancolie ‘Black Barlow’..

Multiplier la fritillaire de Perse

Divisions et transplantations auront lieu en été dès que les feuilles sont jaunies. Elles sont possibles jusqu’à mi-août, si vous savez encore les localiser précisément.

Les graines sont semées dès maturité en potée, puis laissées aux intempéries. Après une surchauffe en été et un hiver froid, elles germeront au printemps. La croissance est cependant assez lente, car il faut parfois plus de 5 années de culture pour obtenir une plante capable de fleurir.

Espèces et variétés de Fritillaria

Une centaine d’espèces dans le genre

  • Fritillaria mealeagris, la fritillaire pintade
  • Fritillaria imperialis, la fritillaire impériale
  • Fritillaria acmopetala, aux clochettes claires
  • Fritillaira ulva-vulpis, une espèce facile
  • Fritillaria michailovskyi, une charmante miniature
  • Fritillaria persica ‘Adiyaman’, très grand clone
  • Fritillaria persica ‘Ivory Tower’ aux fleurs blanches
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Lilas de Perse, Syringa x persica Lilas de Perse, Syringa x persica

Syringa x persica, le lilas de Perse, est une espèce arbustive appartenant à la famille des Oléacées. Parmi les lilas ornementaux des jardins, le lilas de Perse se distingue des[...]

Fritillaire pintade, Oeuf de vanneaux, Méléagre, Fritillaire damier, Coccigro, Fritillaria meleagris Fritillaire pintade, Oeuf de vanneaux, Méléagre, Fritillaire damier, Coccigro, Fritillaria meleagris

La fritillaire méléagre est originaire d'Europe. C'est une plante bulbeuse de la famille des liliacées, dont la fleur en forme de cloche égaye les pelouses humides. Bien qu'elle fût présente[...]

Véronique de Perse, Véronique commune, Boyau de chat, Veronica persica Véronique de Perse, Véronique commune, Boyau de chat, Veronica persica

La Véronique de Perse (Veronica persica) est une plante herbacée annuelle faisant partie de la famille des Plantaginacées. Elle est originaire du Sud-Ouest de l'Asie et s'est naturalisée peu à[...]

Fritillaire impériale, Couronne impériale, Fritillaria imperialis Fritillaire impériale, Couronne impériale, Fritillaria imperialis

En massifs, potées, bordures ou même en vastes tapis sur une pelouse, les fleurs colorées débordant d'originalité des fritillaires impériales feront toujours leur effet ! Fantaisie et légèreté La...

Vos commentairesAjouter un commentaire