Pivoine de Chine, Pivoine blanche

Paeonia lactifolia la pivoine de Chine est l’espèce botanique dont sont issues de nombreuses pivoines des jardins herbacées. Si l’espèce type est une jolie rareté, de merveilleuses variétés sont disponibles, à la floraison exceptionnelle et de culture facile.

Pivoine de Chine, Pivoine blanche, Paeonia lactiflora

Botanique

N. scientifique Paeonia lactiflora
Synonymes Paeonia sinensis, Paeonia chinensis
Famille Paéoniacées
Origine horticole
Floraison printemps
Fleurs forme botanique souvent blanche, cultivars : blanc, rose, saumon, violet, rouge, crème..
Typeplante vivace
Végétationherbacée
Feuillage caduc
Hauteur0.60 à 0,90 m

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -35 °C
Exposition ensoleillée à mi-ombre
Soldrainant, profond et fertile
Acidité légèrement acide à basique
Humidité normal
Utilisationen isolé, en massif, fleuristerie
Plantationfin août à octobre
Multiplicationgreffe, division
Pivoine de Chine, Pivoine blanche, Paeonia lactiflora

Paeonia lactifolia, la pivoine herbacée de Chine, est une plante vivace appartenant à la famille des Paéoniacées. Elle est originaire d’Asie, présente au Japon, Corée, Mongolie et Russie entre 400 et 2500 m d’altitude. Elle vit en prairie ou en marge forestière. C’est une jolie espèce cultivée comme plante ornementale en Asie depuis au moins le 7e siècle. Et si l’espèce botanique est splendide, aux fleurs simples et harmonieuses, c’est sous ses formes améliorées et hybridées que nous la connaissons en Europe. Ce sont déjà des cultivars chinois qui furent introduits en Angleterre au 19e siècle, tandis que les premières hybridations modernes furent menées par des Français. 

La Paeonia lactiflora hybride est la pivoine horticole par excellence, la pivoine de jardin, celles qui existaient déjà dans les jardins de nos grand-mères et qui traversent les générations. Mais elle est actuellement aussi représenté par une quantité d’hybrides actuels qui apportent de la variété dans les formes et couleurs, et surtout qui ne s’écroulent pas. Les pivoines de Chine sont cultivées également pour la fleuristerie.

Pour autant, les puristes auront plaisir à rechercher et à cultiver la très rare forme sauvage au fleurs simples.

Description de la pivoine de Chine

Paeonia lactiflora est une plante rhizomateuse aux tiges caduques, qui s’élève d'environ 70 cm de hauteur. Elle produit des racines épaissies, large de 1,3 cm, qui s’atténuent à leur extrémité. 

Ses tiges se renouvellent chaque printemps, émergeant rapidement et élégamment de la souche à partir de mars/avril. Elle développe un feuillage rougeoyant qui se déploie rapidement en grandes feuilles, divisées en nombreuses folioles décurrentes à la base(jusqu’à 15), vert métallique, lancéolées à ovales, longues jusqu’à 16 cm.

Les boutons floraux sont en bout de tige, isolés ou plus souvent, par 3, terminaux et axillaires. La fleur mesure 8 à 13 cm de large, entourée de bractées lancéolées de taille inégale. La corolle simple comporte 9 à 13 pétales blancs ou roses, parfois blanc légèrement rosé. Elle dessine une très jolie fleur en forme d’anémone, au cœur large rempli d’étamines jaunes et d’un carpelle ayant 2 à 5 follicules, glabres ou plus rarement, duveteux.

Cette espèce attire nombre de pollinisateurs. Lorsqu’elle est fécondée, les follicules gonflent pour libérer leurs quelques graines vers la fin d’été : de grosses graines rondes, sombres et luisantes.

Culture de la pivoine lactiflora botanique

La culture de l’espèce type est plus délicate que celle des hybrides, elle est notamment plus exigeante sur ses conditions de culture. Elle demande une position ensoleillée, une terre drainante, peu importe la nature du sol, et pour fleurir correctement, un hiver suffisamment froid ; elle est d’ailleurs extrêmement rustique. La Paeonia lactiflora sauvage se reproduit fidèlement par semis. 

Les pivoines lactiflora horticoles

L’ensemble des Paeonia lactiflora horticoles montre une remarquable diversité de fleurs et de taille. Leur floraison spectaculaire dure une dizaine de jours. Ensuite, leur feuillage reste attrayant jusqu’en automne. Nombre d’entre elles sont parfumées.

Les fleurs, parfois très grosses, peuvent être pleines, semi-doubles ou simples ; tout est question de goût personnel ou de coup de cœur : 

Les fleurs simples

Les fleurs simples ressemblent à de grosses fleurs d’anémones, superbement mises ne valeur sur un feuillage vert soutenu. Plus sobres que les fleurs "froufroutantes", elles reviennent à la mode. 

  • Paeonia lactiflora 'Buckeye Belle', fleurs simples rouge vif
  • Paeonia lactiflora 'Jan Van Leeuwen', aux fleurs bien rondes et blanches

Les fleurs pleines

Les fleurs pleines ont toutes leurs étamines transformées, soit en pétales bien développés, ex Paeonia lactiflora ‘Joker’, nuancée de différents roses ou Paeonia lactiflora ‘Etched Salmon’, très double, mais assez plate et bien formée.

Soit en staminodes pétaloïdes, qui donnent un effet froufroutant au cœur de la fleur comme Paeonia lactiflora 'Angel Cheeks', rose layette.

Chez Paeonia lactiflora 'Bowl Of Beauty', les staminodes pétaloïdes sont jaune beurre et assez courts si bien que la corolle rose vif conserve une forme très soignée d’anémone, pas si éloignée des fleurs simples.

Certaines fleurs doubles peuvent être aussi larges qu’une assiette ! Et lorsqu’elles sont lourdes, elles tiennent parfois mal sur leur tige. Mais les hybrides modernes remédient à ce problème et n’ont généralement pas besoin d’être tuteurés. Il ne faut donc pas hésiter à investir dans ces hybrides modernes, même s’ils sont plus onéreux.

Les fleurs semi-doubles

Les fleurs semi-doubles de pivoines lactiflora portent des pétales assez nombreux, mais leurs pièces sexuelles, étamines et pistil sont encore visibles, marquant le centre de la fleur. Ces grosses fleurs semblent alors moins désordonnées que les fleurs très doubles.

  • Paeonia lactiflora 'Coral Sunset', à la corolle bien ronde saumon
  • Pivoine lactiflora 'Nippon Beauty', rose foncé

Leur hauteur varie entre 60 cm et 120 cm, le plus souvent aux alentours de 90 cm. Une plante haute avec de grosses fleurs lourdes aura parfois besoin d’être tuteurée, c’est pourquoi on évite d’enrichir trop le sol.

Il existe une série plus compacte de ces pivoines lactiflora, elles sont petites, idéales en rocaille, pour les petits jardins, ou simplement dans vos massifs, mais plus en avant. Par exemple, les pivoines de patio : Patio Peonies™ dont la variété Oslo, par exemple, ne fait au plus que 60 cm de hauteur.

Culture et plantation d’une pivoine lactiflora

Pour être sûr d’obtenir la variété désirée, il est préférable d’acheter sa pivoine en jardinerie en pot en cours de floraison ou à la bonne saison chez des pépiniéristes spécialisés, sérieux sur leur étiquetage et qui garantissent leur plante, en pot ou encore mieux, en racines nues entre août et octobre.

La pivoine lactiflora hybride est vraiment une plante très solide, coriace, qui accepte de nombreuses conditions de cultures sans faiblir. Elle vit de nombreuses années et peut devenir centenaire. Elle nécessite cependant une exposition ensoleillée, ou au moins mi-ombre.

La pivoine lactiflora n’a pas forcément besoin d‘une terre très riche, et ses racines épaisses évitent qu’elle ne souffre trop de la sécheresse. 

Cependant, pour bien fleurir, elle a besoin d’un hiver marqué.

On estime qu’une pivoine met quelques années à s’installer avant de donner toute sa mesure.

Ce qu’il faut surtout, c’est bien soigner sa plantation :

Quand planter la pivoine lactiflora en pleine terre ?

La pivoine se transplante de préférence fin août jusqu’à mi-septembre. Elle a ainsi le temps de produire de belles racines neuves avant l’hiver. Fin septembre et en octobre, c’est encore possible, mais déjà moins efficace pour elle. Avant la plantation, vous devez couper toutes les tiges feuillées au-dessus de la souche.

Qu’en est-il des pivoines achetées fleuries en pot ?

Dès l’achat (en avril/mai) elles sont mises en terre, mais encore dans leur pot , en attendant d’être repiquées en pleine terre début septembre sans perturber leurs racines. Enterrer ce pot de pivoine en attendant le bon moment pour la transplantation évite la surchauffe des racines.

À part peut-être avec les pivoines de patio, il n’y a pas d’intérêt à conserver des pivoines en pot, çà ne fleurit pas ou peu ; elles ont besoin d’espace et de profondeur.

Préparer le sol  

Le sol est ameubli et affiné sur au moins 40 cm de profondeur. S’il est lourd et en bloc, il faut préparer un mélange de terre plus fine, à base de terreau bien décomposé et sans engrais et de terre moins humide (qu’on a prélevé un peu avant et fait un peu sécher) et affinée.

Soigner la position du plant en hauteur et éviter les poches d’air

  • Poser la pivoine sur un mont de terre souple et aérée, puis appuyer  doucement sur le plant.
  • Les bourgeons, ou yeux doivent être presque à la surface ou maximum sous 5 cm de terre. La hauteur des bourgeons est très importante : ils doivent affleurer la surface.
  • En même temps, il ne doit pas rester de poches d’air sous les racines de la pivoine. 

Une fois que la plante est bien positionnée, le reste de la terre affinée est mis en place sur le pourtour des racines et de la motte.

Arroser abondamment : un arrosoir complet finit de mettre la terre en place.

Une fois votre nouvelle pivoine bien transplantée, marquez l’emplacement pour éviter de retaper dedans au printemps.

La pivoine lactiflora s’installe pour des années, et préfère ne pas être perturbée.

Entretien : il faut couper les fleurs fanées sur les formes horticoles et couper les vieilles tiges de l’année quand elles ne sont plus jolies en automne.

Comment multiplier la pivoine lactiflora ?

Les pieds très larges peuvent être divisés en plusieurs éclats de mi-août à fin septembre. Il n’est pas rare que divisée, elle ait besoin de plusieurs printemps avant de savoir refleurir ; cette division doit rester exceptionnelle.

Les pivoines botaniques peuvent être multipliées par semis. Après plantation, la graine demande alors environ 1 à 2 années pour germer, et environ 5 ans pour fleurir une première fois.

Espèces et variétés de Paeonia

35 espèces arbustives ou herbacées

  • Paeonia officinalis, une herbacée européenne
  • Paeonia mascula, pivoine mâle ou coralline
  • Paeonia delavayi, une pivoine arbustive
  • Paeonia ludlowii, grande pivoine arbustive aux magnifiques feuilles
  • Paeonia daurica, espèce aux larges feuilles et remarquable fleurs d’anémone.
  • Paeonia mlokosewitschii, aux belles fleurs simples rondes et jaunes
  • Paeonia tenuifolia, pivoine aux étonnantes feuilles de fougère couronnées de fleurs rouges
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Pivoine de Chine, Pivoine herbacée, Paeonia Pivoine de Chine, Pivoine herbacée, Paeonia

Il existe deux grands groupes de pivoine : les pivoines herbacées dont le feuillage apparaît au printemps, et les pivoines arbustives à tronc ligneux qui peuvent atteindre 2 m de[...]

Pivoine arbustive, Pivoine en arbre, Paeonia x suffruticosa Pivoine arbustive, Pivoine en arbre, Paeonia x suffruticosa

La pivoine arbustive est une pivoine dont les branches lignifiées aux feuilles caduques subsistent en hiver, contrairement aux pivoines herbacées, où les tiges disparaissent chaque hiver et qui...

Pivoine Itoh, Paeonia x itoh Pivoine Itoh, Paeonia x itoh

La pivoine itoh, Paeonia x Itoh, est une pivoine horticole, hybride entre les pivoines arbustives et les pivoines herbacées. Elle appartient à la famille des Paeoniacées. Ces hybrides...

Pivoine officinale, Paeonia officinalis Pivoine officinale, Paeonia officinalis

Paeonia officinalis est une jolie pivoine herbacée indigène de France, autrefois cultivée comme plante médicinale dans les jardins, on la trouve plus facilement en cultivars à fleurs doubles :...

Vos commentairesAjouter un commentaire