Corne de cerf, Corne d’élan

Corne de cerf, Corne d’élan, Platycerium bifurcatum

Botanique

N. scientifique Platycerium bifurcatum
Synonyme Platycerium alcicorne
Famille Polypodiacées
Origine Australie, Java, Nouvelle-Guinée
Floraison plante sans fleur
Typefougère
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur60 cm à 120 cm

Planter et cultiver

Rusticité non rustique, -2°C
Exposition ombre à mi-ombre
Solhumifère
Acidité acide
Humidité normal à sec
Utilisationplante d’intérieur
Plantationprintemps, été
Multiplicationdivisions
Corne de cerf, Corne d’élan, Platycerium bifurcatum

Platycerium bifurcatum, la fougère corne de cerf, ou corne d’élan, est une fougère épiphyte de la famille des Polypodiacées. Cultivée en Europe comme une plante d’intérieur, cette fougère est originaire de régions tropicales ou subtropicales, distribuée à Java, en Australie, en Nouvelle-Guinée.. Cette remarquable plante croît accrochée sur les arbres, ou parfois dans les anfractuosités rocheuses. Etrange et fascinante, la fougère corne de cerf est assez facile à cultiver en intérieur.

Description de la fougère corne de cerf

Platycerium bifurcatum produit deux types de feuilles. Les unes sont grandes, parfois jusqu’à 50 cm de longueur, plutôt dressées, puis retombantes, étalées et profondément divisées en segments plats et duveteux rappelant la forme des cornes d’élan. Les autres sont pleines, plates et orientées vers le bas, elles épousent plus ou moins le support où pousse la fougère, de telle sorte qu’elles produisent un creux. Dans la nature, ce creux recueille les débris végétaux et les insectes morts, ils finissent par produire un terreau où les racines de la fougère se nourrissent.

Plante sans fleur, la fougère corne de cerf produit des spores pour se reproduire sexuellement. Les spores sont ces petits amas bruns qui se développent en été au revers des frondes. Avec le temps, elle peut également produire des rejets à la base de la souche.

En intérieur, Platycerium bifurcatum est durable et peut devenir large de 50 à 80 cm. Elle est cependant de croissance lente.

Culture des cornes de cerf

Platycerium bifurcatum se cultive dans la maison en lumière indirect. Elle apprécie un substrat léger : 2/3 de terreau de feuilles à moitié décomposées + 1/3 de tourbe. De mai à septembre, elle est arrosée très régulièrement de manière à conserver le terreau relativement humide. Elle supporte un peu la sécheresse, mais sans excès : il faut arroser dès que les feuilles se ramollissent. Un engrais à plante verte, très dilué, lui est apporté tous les 15 jours. Elle aime une atmosphère humide durant la croissance des frondes ; on le lui apporte par une brumisation quotidienne à l’eau douce. Les brumisations sont stoppées lorsque les sores apparaissent sous les feuilles.

En hiver, elle apprécie une température comprise entre 13 et 15 °C, et une lumière un peu plus intense. Les arrosages sont plus modérés, sans engrais.

En atmosphère suffisamment humide, la corne de cerf peut être cultivée attachée sur une branche. Dans un premier temps, elle est maintenue sur la branche avec un peu de substrat par un bas recyclé, ou un fil de fer, jusqu’à ce qu’elle produise les feuilles qui lui permettront se fixer sur le bois et de créer son propre conteneur à terreau.

Multiplier la corne de cerf

Les rejets encore petits peuvent être prélevés avec quelques racines au printemps.

Les spores peuvent être semé dans le même terreau que la plante mère, mais si possible stérilisé par chauffage au four, puis refroidi et trempé avec de l’eau douce bouillie. Le tout est mis dans un sac hermétiquement clos, à l’ombre. Les spores demandent du temps pour germer. Lorsque le prothalle, une sorte de petite plante intermédiaire plaquée au terreau se développe, le sol doit être à nouveau inondé régulièrement pour qu’il y ait fécondation dans l’eau entre le sol et le prothalle. De nouveaux Platycerium pourront alors se développer à partir de ce prothalle.

Espèces et variétés de bifurcatum

Le genre comprenant environ 30 espèces tropicales ou subtropicales.
Platycerium superbum, énorme fougère épiphyte aux feuilles moins découpées

Lire aussi
Sang séché et corne broyée, des engrais naturels Sang séché et corne broyée, des engrais naturels

Pour avoir un beau jardin, l'emploi d'engrais chimique n'est pas une fatalité. En traitement de fond ou pour donner un coup de fouet à la végétation, la corne broyée et[...]

Trompette-de-la-mort, Trompette-des-morts, Corne d'abondance, Craterellus cornucopioides Trompette-de-la-mort, Trompette-des-morts, Corne d'abondance, Craterellus cornucopioides

L'un des meilleurs, et des plus connus, champignon automnal, se dénomme curieusement « Trompette-de-la-mort ». Noirceur et période de pousse se prolongeant jusqu'à « la fête des morts » lui[...]

Le lucane cerf-volant Le lucane cerf-volant

Le Lucane cerf-volant est un insecte de l'ordre des coléoptères. Cet insecte volant a pour particularité chez les mâles de porter de grosses mandibules en forme de cornes de cerf[...]

Aloès arborescent, Aloe candelabre, Corne de bélier, Aloe arborescens Aloès arborescent, Aloe candelabre, Corne de bélier, Aloe arborescens

Aloe arborescens ou l'aloès arborescent fait partie de la grande famille des Aloacées qui compte plus de 300 espèces de vivaces persistantes dont le feuillage se présente sous la forme[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Diaaabouali (Liban )
    Ma plante corne de cerf est plantée ds 1 pot, faut-il la mettre ds 1 panier plutôt ?
    Répondre à Diaaabouali
    Le 19/12/2015 à 07:58