Sauge du Pérou, Sauge andine, Sauge noire

Sauge du Pérou, Sauge andine, Sauge noire, Salvia discolor
Sauge du Pérou, Sauge andine, Sauge noire, Salvia discolor

Botanique

Nom latin  : Salvia discolor
Origine  : Pérou
Période de floraison : juin à octobre
Couleur des fleurs  : aubergine presque noir
Type de plante : semi-grimpante ornementale
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 45 à 90 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -10°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : riche et drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massif, potée
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouture

Salvia discolor, la sauge andine, est une plante vivace de la famille des Labiacées. Originaire d’une petite station des Andes, cette sauge péruvienne est rare, elle croit dans les zones ouvertes, humides mais drainées. C’est une plante qui s’allonge au point d’être considérée comme une semi-grimpante.

Peu répandue en culture, la sauge andine est cependant très appréciée pour ses fleurs presque noires, contrastant sur un feuillage argenté. Cette sauge moyennement rustique est de croissance rapide, elle est ainsi parfois cultivée comme une annuelle.

Description de la sauge andine

Salvia discolor, montre des branches semi-lignifiées, portant de grandes feuilles opposées ovales de 12 cm de longueur environ. Les tiges et le revers des feuilles sont recouverts de feutrage argenté, tandis que le dessus des feuilles est vert. Les tiges de section carrée s’allongent en de hautes hampes florales aux longs entre-nœuds. Les fleurs naissent par deux, remarquables par le contraste de la corolle presque noire avec le calice vert argentée. Les fleurs sont composées de deux lèvres importantes de couleur aubergine, qui émergent d’un grand calice engainant. Les fleurs sont mellifères et attirent de nombreux insectes. Les hampes florales sont collantes : elles sécrètent une résine collante qui empêche les insectes de la dévorer. Feuillage et fleurs dégagent un délicieux parfum qui rappelle celui du cassis.

Culture de la sauge andine

Dans les régions trop froides, Salvia discolor doit être plutôt considérée comme une annuelle, ou alors être cultivée en pot et hivernée à l’abri du gel. Bien qu’elle puisse subir -10°C, l’humidité hivernale rend sa culture difficile à l’extérieur.

Salvia discolor demande un sol riche et drainant, avec des besoins en eau important, bien qu’elle survive à des sécheresses de durée limitée. Cultivée dans un pot rempli de terreau, la culture est facile, car les arrosages réguliers assureront la fraicheur du substrat en même temps qui est drainant. La plante est sortie en plein soleil à partir du mois de mai et rentrée à l’abri du froid à l’automne. L’exposition ensoleillée est importante, ainsi qu’une situation bien aérée pour que le duvet de ses feuilles puisse sécher rapidement. Attention, l’hiver en serre ou à l’intérieur, la plante est sujette aux attaques de cochenilles. Durant la période d’hiver, elle est beaucoup moins arrosée. Au printemps, elle doit être rabattue sévèrement.

Dans les régions plus clémentes, en zone océanique, la culture extérieure est possible. Mais il faut lui assurer une terre fraiche, souvent arrosée en été et moins humide en hiver. On peut pour cela la rabattre en automne et la couvrir, autant pour éviter le froid que l’humidité.

Multiplication de la sauge andine

Salvia discolor se bouture facilement aussi bien avec les tiges neuves au printemps, que les rameaux semi-aoutés en été, maintenue dans du terreau humide. Les boutures sont même capables de produire des racines, tout simplement maintenue dans un verre d’eau.

Les fleurs produisent aussi des graines que l’on peut récolter et semer fraiches, à l’abri du gel.

Espèces et variétés de Salvia

100 espèces environ dans ce genre arbustives ou sous-arbustives, persistantes ou caduques
Salvia microphylla, la sauge de Graham
Salvia nemorosa, l’une des plus rustiques
Salvia patens, la sauge gentiane
Salvia regla, sauge mexicaine utilisée en art topiaire
Salvia urica, belle espèce peu courante

Nos fiches
Lire aussi
Les bienfaits de la sauge officinale Les bienfaits de la sauge officinale

Depuis l'Antiquité cette plante indispensable au jardin, n'a cessé de prouver son efficacité. Le célèbre dicton « qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin » résume à lui seul...

La sauge gentiane, conseils de culture La sauge gentiane, conseils de culture

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous conseille sur la culture de la sauge gentiane La sauge patens ou plus populairement la sauge gentiane à cause de sa couleur est une sauge un peu...

Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Vos commentairesAjouter un commentaire