Primevère de Vial, Primevère des marais

Primevère des marais, Primevère de Vial, Primula vialii

Botanique

Nom latin Primula vialii
Famille Primulacées
Origine Chine
Floraison de mai à juillet
Fleurs lilas
Typefleur
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteurde 20 à 50 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique
Exposition mi-ombre
Solsol ordinaire
Acidité neutre à acide
Humidité frais à humide
Utilisationbordure de massifs ou de bassin, rocaille, pot, jardinière
Plantationprintemps
Multiplicationdivisez la touffe après la floraison
Taillepas de taille
Sensibilité limaces, araignées rouges
Primevère des marais, Primevère de Vial, Primula vialii
» Proposer une photo

Voilà une plante qui se plaira tout particulièrement aux abords d'un bassin ou dans une zone humide du jardin. Rustique, la primevère de Vial se couvre en été de délicates fleurs couleur lilas s'ouvrant progressivement en épis. Portrait d'une plante trop souvent absente dans nos jardins.

Une plante discrète au charme ravageur

La primevère de Vial est une plante vivace originaire des régions montagneuses et humides de Chine, plus précisément du Sichuan et du Yunnan. Issue de la vaste famille des Primulacées qui comprend plus de 400 espèces, cette primevère possède un feuillage caduque. Les feuilles lancéolées d'un beau vert franc, disposées en rosettes sont couvertes de duvet. Elles peuvent atteindre 25 cm de longueur. En été, une tige dressée porte à son extrémité un épis de 10 à 15 cm de long composé de petites fleurs tubulaires bleu /mauve qui s'ouvrent progressivement de la base vers le haut créant un joli contraste de couleurs.

Conditions de culture

Pas de problème de rusticité pour cette très jolie primevère qui peut convenir à la majorité des jardins de nos régions. Installez-la dans un sol restant toujours frais voire marécageux à tendance plutôt acide. Cette plante se plaira particulièrement aux abords d'un point d'eau dont elle magnifiera les contours de sa délicate floraison en compagnie d'iris versicolor et de renoncules des marais pour créer un parterre coloré. La primevère de Vial préfère une exposition à la mi-ombre mais tolérera toutefois le plein soleil si la terre reste fraîche en permanence. Dans un sol plutôt sec, sa culture demandera un arrosage constant et l'ajout de tourbe et d'argile à la terre pour maintenir une bonne humidité. Un paillage aidera aussi à limiter l'évaporation.

En hiver la plante perd ses feuilles, il faudra alors les tailler et attendre le printemps suivant pour voir votre primevère réapparaître. Très rustique vous n'avez pas à craindre le gel ni la neige, ils ne détruiront pas les bourgeons de feuilles dormants à la base de la rosette.

Multiplication de la primevère des marais

Plusieurs méthodes permettent de multiplier la primevère de Vial :

  • le semis sous châssis froid en avril ;
  • la division des touffes entre octobre et mars ;
  • le bouturage de racine en hiver.

Le saviez-vous ?

Cette primevère est ainsi nommé en l'honneur d'un religieux, le père Paul Vial qui était missionnaire au Yunnan où cette espèce a été découverte par un autre religieux et botaniste, le père Delavay.

Espèces et variétés de Primula

Le genre comprend plus de 400 espèces
- Primula vialii, l'espèce type

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La primevère denticulée La primevère denticulée

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente la primevère denticulée Primevère denticulées ou primevère de l'himalaya La Primula denticulata est une primevère d'origine japonaise. Elle...

L'hibiscus des marais L'hibiscus des marais

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous donne quelques conseils de culture de l'hibiscus des marais Hibiscus moscheutos : une plante de marais L'Hibiscus moscheutos ou hibiscus des marais est...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Clojardinage (Parisienne)
    Sur cette primevère,la culture devrait être détaillée,car elle est très belle et beaucoup voudrait l'avoir dans son jardin
    Répondre à Clojardinage
    Le 28/05/2008 à 23:25