Scutellaire écarlate, Scutellaire du Costa Rica

Scutellaire écarlate, Scutellaire du Costa Rica, Scutellaria mociniana

Botanique

Nom latin  : Scutellaria mociniana
Origine  : Costa Rica
Période de floraison : presque toute l'année
Couleur des fleurs  : rouge et orange
Type de plante : plante tropicale, plante d'intérieur
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 60 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, 0 °C minimum
Exposition  : ombre
Type de sol : humifère
Acidité du sol  : très acide à peu acide
Humidité du sol  : toujours humide
Utilisation : intérieur, véranda, serre chaude ou tempérée, extérieur en été
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : bouture, semis

Scutellaria mociniana, la scutellaire écarlate ou scutellaire du Costa Rica est une plante vivace appartenant à la famille des Lamiacées, donc apparentée aux sauges. Originaire des forêts d’altitude du Costa Rica, Scrutellaria mociniana croît dans les vallées fluviales. Cette jolie plante exotique est pour nous une plante d’intérieur florifère, aisée à cultiver dans la maison, en véranda, en serre ou à l’extérieur durant l’été.

Description de la scutellaire écarlate

Scutellaria mociniana est une plante haute de 30 à 60 cm, bien ramifiée, arborant un très beau feuillage texturé vert sombre. La scutellaire écarlate a des tiges quadrangulaires et sillonnées et de grandes feuilles opposées. Son limbe à base presque cordiforme est ovale à lancéolé-acuminé ; bordé de quelques dents, il est porté par un pétiole velu violacé. Ces feuilles sont très joliment gaufrées.

Les inflorescences en épis sont denses et particulièrement remarquables : chaque fleur longue et tubulaire est dressée, rouge vif, soulignée par une lèvre orange. Chaque rameau produit son épi apical, et même parfois quelques épis secondaires.

Cultivée dehors en été, la scutellaire écarlate trouvera peut-être un pollinisateur efficace, mais sans certitude.

Comment cultiver la scutellaire écarlate ?

Scutellaria mociniana est une plante tropicale qu’il vaut mieux maintenir hors gel, bien qu’elle supporte quelques légères gelées à -1 °C. Elle est donc cultivée dans un pot contenant un terreau riche, un peu tourbeux. Elle demande à être abritée des rayons du soleil, mais maintenue tout de même en ombre claire. En fait, elle est facile à cultiver à l’intérieur toute l’année derrière une fenêtre voilée, ou sortie éventuellement dehors en été à l’ombre et en atmosphère humide.

Elle est arrosée très régulièrement de manière à maintenir sa terre toujours un peu humide, mais sans que l’eau ne stagne trop au fond du pot. Elle est arrosée à l’eau douce (non calcaire), mais peut être nourrie d’un engrais à fleurs dilué.

Cette plante verte fleurit abondamment et même éventuellement toute l’année si elle est maintenue en température au-dessus de 15 °C. Elle peut également accepter une période de repos plus au frais entre 0 et 10 °C lorsque la lumière en hiver dans la maison est insuffisante.

Lorsqu’un épi a terminé sa floraison, la tige défleurie est taillée juste au-dessus d’une belle paire de bourgeons : feuillage et fleurs se renouvellent ainsi.

Cette terre toujours maintenue humide s’use vite, la plante gagne donc à être rempotée chaque année entre avril et juillet.

Comment multiplier la scutellaire écarlate ?

Scutellaria mociciana se bouture facilement de mai à août. Les branches sont mises à tremper dans un verre d’eau jusqu’à ce qu’elles produisent de fortes racines, puis sont rempotées. Les boutures directement en terre à l’étouffée sont possibles aussi.

Les graines de Scutellaria mociniana germent, déposées en surface sur un pot de terreau bien humide et maintenu couvert d’un plastique, à plus de 20 °C.

Espèces et variétés de Scutellaria

350 espèces environ dans ce genre

  • Scutellaria galericulata,  une espèce indigène de France
  • Scutellaria alpina, la scutellaire des Alpes
  • Scutellaria baicalensis , scutellaire baicalensis, une jolie vivace pour le jardin
Lire aussi
Pézize écarlate, Coupe de l'elfe, Sarcoscypha coccinea Pézize écarlate, Coupe de l'elfe, Sarcoscypha coccinea

non différencié, forme de coupeEclatante au milieu des mousses vertes, la Pézize écarlate porte bien son nom d'espèce : coccinea,  signifiant rouge carmin. Et son nom de genre, Sarcoscypha, décrit...

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

Vos commentairesAjouter un commentaire