Othonne à feuilles de Giroflée, Queue de castor

Othonne à feuilles de Giroflée, Queue de castor, Othonna cheirifolia
Othonne à feuilles de Giroflée, Queue de castor, Othonna cheirifolia

Botanique

Nom latin  : Othonna cheirifolia
Synonymes  : Othonnopsis cheirifolia, Hertia cheirifolia
Origine  : Afrique du Nord
Période de floraison : mars à juillet
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante méditerranéenne, sous arbrisseau
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 40 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, jusqu'à -12 °C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : tolérant
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : parterre, potée, rocaille, talus, jardin sec
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis, bouture

Othonna cheirifolia, l’othonne à feuilles de giroflée ou queue de castor est un sous-arbrisseau, une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. Il est décrit également sous 2 autres noms latins synonymes : Hertia cheirfolia (utilisé dans sa région d’origine) et Othonnopsis cheirifolia. Cette jolie plante est originaire du nord de l’Afrique, notamment présente en Algérie et en Tunisie. Elle fait une excellente plante méditerranéenne, mais aussi une vivace intéressante adaptée aux jardins secs ou aux potées dans les autres régions.

Description de l’othonne à feuilles de giroflées

Othonna cheirifolia est une plante aux tiges dressées, courtes et ramifiées, haute d’environ 30 à 40 cm et s’élargissant sur 60 cm environ. Ses tiges se lignifiant peu à peu, elle forme une sorte de petit buisson bas et compact. Son feuillage gris bleuté est persistant  et dense. Ses feuilles sont en forme de spatule, elles sont larges de 2 cm, longues de 8 à 12 cm, au limbe plat et épais, presque succulent. Bien qu’alternes, ces feuilles sont élégamment disposées dans le même sens sur la tige. Elles se resserrent ou s’écartent, régulant ainsi leur exposition au soleil.

Les nombreuses et minuscules petites fleurs composent un capitule comme celui des marguerites, jaune vif, large de 4 cm. Chaque capitule est porté au-dessus du feuillage. Ces fleurs sont butinées par les insectes et produisent des akènes (graines).

Comment utiliser et cultiver l’othonne à feuille de giroflée ?

Othonna cheiririfolia est une plante xérophyte, très résistante à la sécheresse une fois bien enracinée. Bien que supportant quelques gelées ponctuelles jusqu’à -12 °C, voire au-delà, elle supporte mal les hivers froids et humides aux températures variables. C’est pourquoi elle est considérée comme une plante méditerranéenne. En revanche, un printemps convenablement arrosé lui permet de bien se développer.

L’othonne queue de castor croît en sol drainant, à tendance minérale : graveleux, sablonneux, caillouteux, de pauvre à moyennement riche. Cette plante vivace se plait également en sol drainé par une pente ou en pot. Elle demande une exposition très ensoleillée. Othonna cheirifolia est plantée en automne en région méditerranéenne ou en début de printemps, dans les zones moins douces. Elle fleurit de mars à juillet, et parfois aussi en hiver. La culture en pot dans les climats froids et humides permet de la maintenir à l’abri des pluies et du froid en hiver. Le mieux est de tester sa rusticité dans votre climat avec quelques boutures bien enracinées, mais de conserver une plante souche à l’abri pour plus de sureté.

Les têtes défleuries peut-être être coupées au fur et à mesure, mais on peut en garder également quelques-unes pour en récolter les graines. La plante peut être taillée si besoin, rafraichie ou débarrassée des branches qui ont souffert de l’hiver.

Comment multiplier Othonna cheirifolia ?

Au printemps, les fines graines sont déposées en surface d’un substrat de type terre à cactées (1/3 sable ou gravier, 1/3 terre franche de jardin, 1/3 terreau) et maintenu humide. Elles germent à partir de 22 °C en 1 à 3 mois.

Les boutures de tiges lignifiées sont possibles à partir du mi-printemps. Les boutures de tiges non lignifiées se font faites à l’étouffée.

Espèces et variétés de Othonna

150 espèces dans ce genre, la plupart d’origine africaine

Lire aussi
Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'ai jamais posé ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs feuilles ? Tour d'horizon...

Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main

Voici un truc extrêmement simple qui mérite d'être un peu développé. A l'automne venu, les feuilles mortes ont vite envahit les pelouses et les terrasses. Vous utilisez surement un râteau pour les...

Les plantes à feuilles flottantes Les plantes à feuilles flottantes

Qui ne connait pas le nénuphar, digne représentante de ces plantes de bassin aux feuilles flottantes. Les plantes dites "à feuilles flottantes" possèdent des feuilles posées à la surface de l'eau...

La giroflée de printemps La giroflée de printemps

Marcel DELHOMMEAU de la péplinière FUCHSIA-DELHOMMEAU nous parle des giroflées de printemps Les giroflées présentées nous rappelle les jardins de nos grands-mères avec leur odeur particulière....

Vos commentairesAjouter un commentaire