Primevère de Forrest

Primevère de Forrest, Primula forrestii
Primevère de Forrest, Primula forrestii

Botanique

Nom latin  : Primula forrestii
Synonymes  : Primula bullata var. forrestii, Primula bullata var. rufa
Famille  : Primulacées
Origine  : Asie
Période de floraison : avril-mai
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : vivace
Type de végétation : persistant
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 15 à 20 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, jusqu'à -19 °C
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : rocaille, serre alpine
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Primula forrestii, la primevère de Forrest, est une petite plante vivace florifère appartenant à la famille des Primulacées. Le genre Primula est passionnant et diversifié avec plus de 400 espèces existantes. Primula forrestii est originaire d’Asie, du Nord-est du Yunnan ; elle croit à haute altitude, sur les falaises calcaires. Peu courante en culture, elle fait partie des espèces pour collectionneur, à considérer comme une plante de rocaille. Une fois qu’elle a trouvé les conditions adéquates, elle peut vivre longtemps.

Description de la primevère de Forrest

Primula forrestii forme une souche compacte formée de tiges rhizomateuses presque aussi dures que le bois. Chaque extrémité de rhizome porte une rosette de feuilles. En hiver, les feuilles restantes de l’année antérieure sont petites, et recouvertes densément de poils. Les nouvelles feuilles de l’année sont, elles, beaucoup plus largement développées. Elles sont ovales à oblongues, longuement pétiolées et dentelées.

Les fleurs apparaissent d’avril à mai. Elles sont portées en ombelle de 7 à 20 fleurs à 15 cm de hauteur. Les corolles sont tubulaires et profondes, s’ouvrant en 5 lobes fissurés. La fleur de 2 à 3 cm de large est jaune vif à gorge orangée. Les fleurs sont hérérostyles, c’est-à-dire que les pièces sexuelles sont placées de manière à éviter l’autopollinisation.

Comment cultiver Primula forrestii ?

Primula forrestii est très rustique, mais sensible à l’humidité hivernale. Elle doit être cultivée à mi-ombre, dans un sol très drainant : par exemple du compost où on ajoute 30 % de gravier fin. En surface 2-3 cm de gravier pur protègeront le collet de la plante des excès d’humidité.

La primevère de Forrest est adaptée aux sols calcaires. Elle connait dans son habitat naturel des hivers secs (où il gèle beaucoup). C’est pourquoi elle peut être maintenue en pot et conservée dans une serre froide, ou dans le jardin de rocaille, mais protégée de la pluie quand les hivers sont humides.

Au printemps, dès que ça bourgeonne au centre des rosettes, généralement quand le gel cesse, elle sera arrosée sans excès, jusqu’en été. La fin d’été peut être un peu plus humide, puisque c’est une période de fortes pluies dans le nord-est du Yunnan. Elle se montre cependant résistante aux périodes de sècheresse, une fois bien implantée dans la rocaille.

Si l’on multiplie cette belle espèce par semis, les nombreuses plantules permettent de la planter dans plusieurs endroits du jardin, drainants et mi-ombre, de tester différentes conditions de culture, et ainsi de trouver celles qui en feront une plante de longue durée.

Malgré les fleurs hétérostyles, on peut probablement les autopolliniser à l’aide d’un pinceau afin d’en obtenir des graines.

Comment semer Primula forrestii ?

Comme il est préférable de ne pas perturber une plante bien installée, le semis est le meilleur moyen de reproduire Primula forrestii. La levée n’est pas compliquée : les graines semées sous châssis froid au printemps demandent environ 3 mois pour germer. Les graines sont déposées en surface sur une couche de sable au-dessus du sol proprement dit. Les plantules sont alors minuscules et c’est ensuite que c’est plus délicat, notamment pour gérer l’humidité du substrat. Comme pour les plantes adultes, une couche de gravier autour du collet permet de les maintenir plus facilement.

Espèces et variétés de Primula

Environ 400 espèces dans ce genre :

  • Primula veris, Primula vulgaris et Primula elatior, 3 espèces françaises
  • Primula rosea, aux fleurs rose fuchsia
  • Primula bulleyana et Primula japonica, des primevères candélabres pour sol frais
  • Primula auricula, la primevère oreille d’ours
  • Primula sieboldii, la primevère de Siebold
  • Primula capitata, aux fleurs bleu sombre
Nos fiches
Lire aussi
La primevère denticulée La primevère denticulée

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente la primevère denticulée Primevère denticulées ou primevère de l'himalaya La Primula denticulata est une primevère d'origine japonaise. Elle...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

Vos commentairesAjouter un commentaire