Anémone pulsatille, Pulsatille commune, Coquelourde

Anémone pulsatille, Pulsatille commune, Coquelourde, Pulsatilla vulgaris
Anémone pulsatille, Pulsatille commune, Coquelourde, Pulsatilla vulgaris

Botanique

Nom latin  : Pulsatilla vulgaris
Synonyme  : Anemone pulsatilla
Famille  : Renonculacées
Origine  : Europe
Période de floraison : avril, mai
Couleur des fleurs  : violette, blanche, rouge
Type de plante : plante sauvage et ornementale
Type de végétation : plante vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 à 40 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -24°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : argilo-calcaire
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : ornementale en massif, médicinale
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis

La pulsatille commune, Pulsatilla vulgaris, appartient à la famille des renonculacées. C’est une plante vivace poussant naturellement en Europe. En France, on la rencontre poussant sur les pelouses calcaires ensoleillées, souvent associées à des orchidées. Son genre Pulsatilla est proche des anémones, c’est pourquoi elle est encore appelée parfois anémone pulsatille.

La pulsatille comune est vendue couramment pour les jardins d’agrément, car ses fleurs sont délicates et son feuillage argenté est plein de charme. C’est une plante de climat frais qui supporte une certaine sécheresse en été.

Description de Pulsatilla vulgaris

L’hiver, l’anémone pulsatille est bien protégée sous terre, mais dès fin mars, un bourgeonnement neigeux marque le début de la croissance de la souche. Des tiges, argentées, tant elles sont tomenteuses, s’élèvent, portant chacune un gros bouton de fleur inclinés vers le bas. lorsque les corolle s’épanouissent, elles montrent 5 pétales entourant un coeur d’étamine jaunes. les fleurs, grandes jusqu’à 10 cm de large, s’élargissent et se redressent peu à peu. La floraison est durable, et lorsque les pétales tombent les tiges florales s’allongent encore jusqu’à 40 cm de hauteur, portant une sphère de graines plumeuses. Ces toupets de graines restent plusierus mois sur la plante, accrochant la lumière, puis se dispersent par le vent. Les feuilles très découpées et velues se développent peu après la floraison.

La plante bien nourrie dans un jardin peut s’étaler sur 60 cm, et son feuillage dense ne laisse pas les adventices pousser. Pulsatilla vulgaris croit sur une longue et épaisse racine pivotante verticale, servant de réserve. Son pivot peut descendre jusqu’à un mètre sous terre.

Variétés :

La plante est assez variable sur la couleur de la fleur, plus ou moins bleu à mauve et sur la quantité de poils sur le feuillage. Les variété rouges ou blanches sont assez courantes dans le commerce. La variété ‘Rote Glocke’ est une forme rouge vigoureuse, et ‘ Papageno’ des cultivars montrant des pétales plus nombreux et étroits. ‘Prestbury Strain’ est une forme blanche très double.

Culture de l’anémone pulsatille

La pulsatille commune est facile de culture. Plantée en plein soleil, elle est tolérante pour le sol, tant que celui-ci n’est pas acide. On l’installe de préférence en automne, en lui aménageant un grand trou de plantation, ajouté de terreau mélangé à votre terre de jardin. Une plantation printanière demande un arrosage plus suivi. Même si dans la nature, elle se développe sur terrain pauvre, dans le jardin, une terre plus riche amène des fleurs de plus grande taille. Une fois installée, votre anémone pulsatille préfère ne plus être dérangée, puisqu’elle développe une longue racine en profondeur. Du fait, la reprise d’une plante de petite taille est beaucoup plus facile.

Multiplier Pulsatilla vulgaris

Elle se reproduit par semis. Parfois sur de la terre nue, les semis sont spontanés autour de la plante mère. On reconnait déjà la plante, haute de quelques centimètres à son feuillage découpée. Si besoin Il faut déplacer la plante lorsque elle est encore petite. Le semis peut aussi être mené dans une caissette assez profonde, arrosée et laissé au soleil et au gel. Les graines germent facilement. Les plantules sont repiquées en place dès qu’elles ont 4 feuilles. Les plantes devenues adultes sont alors très vigoureuses car elles ont pu développer leur fameuse grosse racine en profondeur.

Espèces et variétés de Pulsatilla

30 espèces d’Eurasie ou d’Amérique du nord
Pulsatilla vernalis est une autre espèce européenne cultivée pour ses fleurs blanches, Pulsatilla alpina, une montagnarde, Pulsatilla bungeana, la plus naine, Pulsatilla montana, aux fleurs très bleues
Pulsatilla vulgaris ‘Alba’ montre des fleurs blanches et Pulsatilla vulgaris ‘Rubra’ des fleurs rouges

Lire aussi
La pulsatille La pulsatille

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente la pulsatille. La pulsatille (anémone pulsatille, coquerelle, Pulsatilla vulgaris) est une plante vivace qui se rapproche de l'anémone des...

L'anémone de fleuristes L'anémone de fleuristes

Nathalie ADAM de La Bulberaie nous présente l'anémone de fleuristes  Anemone coronaria est appelée plus communément l'Anémone des fleuristes. Il s'agit de l'anémone que l'on retrouve dans les...

Anémone de Grèce Anémone de Grèce

Nathalie ADAM de La Bulberaie nous présente l'anémone de Grèce L'anémone blanda est appelée couramment l'anémone de Grèce. Il existe différentes variétés, les unes aux fleurs blanches, d'autres...

Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Vos commentairesAjouter un commentaire