Renonculacées / Ranunculaceae

Aconit de Carmichael, Aconit chinois, Casque de Jupiter, Aconitum carmichaelii

La famille des Renonculacées ou Ranunculaceae est une famille ancienne de plantes dicotylédones appartenant à l’ordre des ranunculales. Cette large famille de plantes à fleurs comprend de nombreuses plantes annuelles ou vivaces : des plantes herbacées, aquatiques ou grimpantes, mais aussi quelques ligneuses. Cette famille est bien connue des jardiniers, aussi bien cultivée comme plante ornementale, car ses fleurs sont souvent très belles qu’en tant que plante adventice.

Les plantes populaires : Renoncules, anémones, ancolies, clématites...

Place de la famille des Renonculacées et distribution

les Renonculacées, relativement primitives, sont situées proches des Magnoliacées (magnolia) et des Berbéridacées (berberis, épimedium). Paeonia et Glaucidium seraient des genres apparentés, mais en marge des Renonculacées. Les Papavéracées (pavots) montreraient également quelques caractéristiques communes. 

La famille Ranunculaceae est distribuée sur l’ensemble de la planète. Elle est cependant bien plus présente et diversifiée dans les climats tempérés froids. Ce sont les renoncules qui détiennent les records de plus hautes altitudes, dans les Alpes comme dans l’Himalaya.

Sur le territoire français, de nombreux genres sont présents en milieu naturel : Aconitum, Adonis, Anemone, Aquilegia, Caltha, Cerathocephala, Clematis, Delphinium, Ficaria, Hepatica, Helleborus, Pulsatilla, Thalictrum, Trollius, Ranunculus, etc

Caractères généraux des Ranunculaceae

Les Renonculacées sont parfois annuelles (Nigellus dasmacena, Adonis aestivalis…), mais le plus souvent vivaces. La plupart sont des plantes herbacées, basses et terrestres (Ranunculus, Clematis tenuifolia ou integrifolia, aquatiques (Ranunculus fluitans) ou grimpantes (Aconitum hemseleyanum), quelques-unes présentent des tiges lignifiées persistantes et sarmenteuses (Clematis montana, Clematis armandii) un genre est arbustif (Xanthorhiza).

Les Renonculacéees vivaces herbacées ont souvent des souches souterraines vigoureuses : fibreuses (clématites) à clairement rhizomateuses où parfois les rhizomes sont transformés en organe de réserves (Ranunculus asiaticus, Ranunculus bulbosum, Anemone  coronaria,  Ficacia…)

Elles présentent alors une croissance sympodiale : chaque année une nouvelle croissance adventive prend le relais. Ce sont des souvent plantes coriaces, très adaptées à leur milieu de vie et qui s’inscrivent dans la durée (Anémone des Bois, Clématite, renoncule de glacier, trolle) mais parfois aussi des plantes cosmopolites et pionnières, que l’on qualifie d’adventices des cultures comme la renoncule rampante.

Les feuilles sont en rosette ou alternes, opposées cependant dans le genre Clematis. Elles sont le plus souvent divisées ou palmatilobées (Pulsatilla, Aconit), mais parfois entières comme chez les Caltha, Ficaria, ou Myosorus. Les Renonculacées immergées ont des segments de feuilles filiformes.

Les inflorescences sont le plus souvent terminales. Les fleurs sont uniques (Anemone nemorosa) ou plus souvent groupées en racèmes (Clematis armandii,  Aconitum, Helleborus). Chez certaines espèces la fleur se niche dans un involucre de bractées (nigelle, anémone fausse-renoncule, pulsatille).

Les fleurs sont le plus souvent régulières (sauf Aconitum et Delphinium). Elles sont bisexuées et adaptées à la pollinisation par les insectes (sauf Thalictrum, fécondé par le vent]. Elles ne sont pas toujours autofécondes.

Les fleurs sont très décoratives avec un périanthe ou pétales et sépales se confondent souvent sous forme de tépales. Les segments de la fleur sont disposés en spirales : les tépales comme les étamines, de même que les carpelles s’ils sont nombreux. Le calice est rarement différencié de la corolle sauf chez les renoncules. Chez les Thalictrum, le périanthe est réduit au profit d’étamines voyantes.

Les fruits, des akènes, sont parfois soudés en capsules (Nigellus) ou deviennent une baie (Actaea). Chez certaines clématites et chez les pulsatilles, ils développent une longue soie plumeuse pour être dispersés par le vent. D’autres sont semés par les fourmis (Hellebores).

Les plantes appartenant à la famille des Renonculacées

Les renonculacées sont représentées par plus de 1800 espèces divisées en environ 60 genres.

La famille est divisée généralement en 2 sous-familles et 5 tribus :

Sous-famille des Helleborideae

  • Tribu des HELLEBOREAE, avec des fleurs régulières : Genres Clathodes, Helleborus, les hellébores, Caltha, le populage des marais, Eranthis, l’helleborine, Isopyrum, Aquilegia, les ancolies, Cimicifuga, les cierges d’argent, Trollius, les trolles, Xanthorhiza….

  • Tribu des DELPHINIEAE, plantes herbacées ou grimpantes, parfois rhizomateuses, aux fleurs irrégulières à symétrie bilatérale et éperon. Avec les Delphinium, les pieds d’alouettes et les Aconitum, les aconits.

Sous- famille des Ranuncoliodeae

  • Tribu des RANUNCULEAE : aux fleurs sans involucres, corolle avec des glandes nectarifères et des akènes secs. Comprends les Genres Ranunculus, les renoncules, Thalictrum, les pigamons, Adonis, les adonides, Callianthemum, la renoncule à feuille de rue, Myosurus, la queue de souris, Trauttvetteria….

  • Tribu des ANEMONEAE : fleur le plus souvent nichée dans un involucre, les sépales sont souvent pétaloïdes, les akènes sont secs. Comprend les genres Anemone, ex Anemone nemorosa, l’anémone des bois, Pulsatilla (ex Pulsatilla vugaris, la pulsatile), genre Hepatica (Hepatica nobilis, les hépatiques), genre Barneoudia, une étonnante renoncule chilienne en rosette.

  • Tribu des CLEMATIDEAE : sépales pétaloïdes, pétales absents ou en forme d’étamines. Plantes herbacées ou ligneuses, souvent grimpantes. Parfois les étamines sont pétaloïdes également. les akènes sont souvent plumeux (pas chez Clematis viticella, par exemple). Genres Clematis (environ 400 espèces) et Clematopsis.

Utilisation des Renonculacées

Si les Renonculaceae n’ont pas une grande importance économique pour l’homme, elles sont en revanche parmi les plantes préférées des jardiniers. De nombreuses espèces sont cultivées, hybridées, sélectionnées, d’autres, espèces sauvages très jolies, sont collectionnées. Les japonnais ont un engouement pour l’Adonis amurensis et ses cultivars, très présents chez les fleuristes, ils se passionnent également pour la sélection de cultivars d’hépatique, qui atteignent des prix exorbitants. Dans nos jardins, hellébores, anémones, renoncules, pulsatilles et clématites sont souvent de solides plantes très florifères. Certaines sont vendues parmi les plantes à bulbes, anémone de Caen, renoncules asiatiques ou l’helleborine, Eranthis hiemalis qui fleurit d’ailleurs au cœur de l’hiver. Même la renoncule rampante, trop envahissante lorsqu’elle est sauvage se domestique et devient désirable sous la forme ‘Flore Pleno’. De même, les variétés de ficaires ont leurs propres amateurs passionnés.

Nombre de Renonculacées contiennent des substances toxiques (parfois très toxiques, comme chez Aconit), mais qui sont également des composées utilisés en médecines. Ces molécules particulières les protègent de la prédation des herbivores, mais créent parfois aussi des antagonismes avec d’autres espèces de plantes ; certaines Renonuclacées forment ainsi de larges tapis avec le temps ou peu d’autres espèces se mêlent.

Nos fiches de culture

Aconitum

Actaea

Adonis

Anemone

Aquilegia

Caltha

Clematis

Delphinium

Eranthis

Helleborus

Hepatica

Nigella

Pulsatilla

Ranunculus

Thalictrum

Trollius

Lire aussi
Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Débuter un potager Débuter un potager

Des légumes fraîchement cueillis et regorgeant de saveur qui n’en a pas rêvé ? Sautez le pas en créant votre potager : plaisir des sens garanti ! Le choix de l’emplacement Plusieurs...