Hydrangéa de l'Himalaya

Hydrangéa de l'Himalaya, Hydrangea heteromalla 'Snowcap'
Hydrangéa de l'Himalaya, Hydrangea heteromalla 'Snowcap'

Botanique

Nom latin  : Hydrangea heteromalla
Synonymes  : Hydrangea bretschneideri
Famille  : Hydrangeacées
Origine  : Asie, Himalaya
Période de floraison : juillet, août
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : arbuste d'ornement
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 2 à 5 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -27 °C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : humifère et drainant
Acidité du sol  : fortement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : frais à normal
Utilisation : fond de massif, lisière
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : bouture, marcottage

Hydrangea heteromalla, l’hydrangéa de l’Himalaya, est un arbuste appartenant à la famille des Hydrangéacées, il est donc apparenté aux hortensias. Il est originaire de l’Himalaya, présent au Népal, par exemple, mais aussi jusqu’au nord de l’Inde. Il croit en milieu forestier ouvert ou sur les pentes montagneuses jusqu’à 2000 m. C’est une espèce très solide, facile à contenter. Peu courant en culture, ce bel hydrangéa pourrait être confondu avec une viorne lorsqu’il est fleuri. Il est attrayant pour son feuillage aussi bien que ses fleurs.

Description de l’hydrangéa de l’Himalaya

Hydrangea heteromalla est un arbuste assez grand ; dans sa contrée d’origine, il atteint 6 à 10 m de hauteur. En culture, malgré sa croissance lente, il s’élèvera de 2 à 5 m pour presque autant de large. Il produit de multiples branches basales, ramifiées, portant des feuilles opposées et caduques. Ses feuilles sont ovales et acuminées, longues de 10 à 15 cm, portées par un pétiole de 3 à 4 cm rouge vif. Le limbe est vert sombre, un peu poilu, mais bien nervuré, d’une belle texture ; son revers est feutré, beaucoup plus clair. Ce feuillage tend à se colorer plus ou moins de rouge durant l’été avant de s’enflammer en automne.

Les fleurs de l’hydrangéa de l’Himalaya sont réunies en panicules plat, large de 15 à 25 cm. elles s’épanouissent aux environs de juin. Les fleurs fertiles centrales sont minuscules, mais densément regroupées, roses à crème, tandis qu’une couronne de fleurs stériles séduisent les insectes avec leurs 4 sépales blancs crémeux bien développés. Les inflorescences durent des semaines tandis que les fleurs stériles virent lentement au rose, puis pendent, signe que la pollinisation est terminée. Les graines sont fines et ailées, de l’ordre du millimètre.

Comment cultiver Hydrangea heteromalla ?

Hydrangéa heteromalla a besoin d’une exposition ensoleillée au moins une bonne partie de la journée. Il peut croitre en ombre très claire, mais au détriment de la floraison. Très coriace, une fois bien enraciné, il supporte les fortes chaleurs aussi bien que les grands froids, il est rustique jusqu’à -27 °C. Il apprécie tout sol meuble et assez riche en matière organique, qui ne devient asphyxiant en hiver, donc un minimum drainant. En revanche, il supporte mal que la terre se dessèche en été.

Il est planté au jardin en automne ou au printemps, dans une large et profonde jauge ou se mélange la terre de jardin et du terreau. Un paillage de plusieurs centimètres de débris végétaux pourra améliorer la rétention d’eau du sol en été. Le premier été, des arrosages sont utiles quand il fait sec, pour favoriser l’allongement des nouvelles racines.

L’hydrangéa de l’Himalaya, bien que considéré comme un hydrangéa de montagne, proche d’Hydrangea paniculata, ne peut être taillé ou recépé comme ce dernier. Il le supporterait assez mal et ne fleurirait pas. Il vaut mieux bien penser à l’espace qu’il lui faut dès sa plantation. Sa croissance est lente, et on peut considérer qu’il atteindra environ 2 m à 10 ans.

Multiplication d’Hydrangea heteromalla

Les boutures sont possibles en été, avec du bois mi-mûr, à l’étouffée et sur chaleur de fond, avec éventuellement l’aide d’hormones d’enracinement.

Les graines germent dans les trois mois maintenues bien humides et à 20 ° C.

Espèces et variétés de Hydrangea

75 à 80 espèces dans ce genre

  • Hydrangea paniculata, un hydrangéa de montagne
  • Hydrangea petiolaris et Hydrangea seemannii des espèces grimpantes
  • Hydrangea involucrata, un hydrangéa velus
  • Hydrangea serrata, l’hydrangea japonais
  • Hydrangea aspera, hydrangea rugueux
Nos fiches
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

La fleur se décomposent en différentes parties : Anthère : partie terminale de l'étamine contenant le pollen Bractée : élément à la base du pédoncule ou de la fleur Calice : l'ensemble des sépales...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire