Mycène à poils tortueux

La Mycène à poils tortueux dresse ses petits sporophores dans les forêts sombres et humides ou ce champignon se couvre de fines gouttelettes de rosée sur son pied et chapeau, le dotant d'une texture veloutée et cristalline.

Mycène à poils tortueux, Hemimycena tortuosa
Mycène à poils tortueux, Hemimycena tortuosa

Botanique

N. scientifique Hemimycena tortuosa
Synonymes Helotium tortuosum, Mycena tortuosa
Famille Mycénacées
Chapeau blanc, 5 à 10 mm de diamètre
Hyménium lames blanches
Spores sporée blanche
Anneau absent
Pied blanc, pruineux, fin, 4 cm de hauteur
Chair blanche, fine
Volve absente
Odeur insignifiante

Habitat et usages

Répartition France, Europe
Périodetoute l'année
Habitatforestier, sur bois de feuillus ou de conifères
Confusions possiblesHemimycena cephalotricha, Hemimycena mauretanica
Toxicitéaucune
Intérêt culinairesans particularité
Usagesnon référencés
Mycène à poils tortueux, Hemimycena tortuosa

La Mycène à poils tortueux dresse ses petits sporophores dans les forêts sombres et humides. Ce champignon Basidiomycète de la famille des Mycénacées se couvre de fines gouttelettes de rosée sur son pied et chapeau, le dotant d'une texture veloutée et cristalline. Effet esthétique réussi pour Hemimycena tortuosa, visible toute l'année pour les mycologues curieux.

Description de la Mycène à poils tortueux

Le chapeau de la ou le Mycène à poils tortueux, l'usage hésite, possède un chapeau pruineux, très poudré et finement velouté sous la loupe. Ce chapeau blanc à ocre clair mesure entre 5 et 10 mm de diamètre, il est hémisphérique puis s’aplatit avec l'âge. Les lames blanches, concolores au chapeau sont serrées mais cependant bien distinctes. Cette Mycène présente une marge souvent régulière, pourtant elle peut parfois être ondulée et irrégulière. Le pied de Hemimycena tortuosa est très fin, d'environ 1 mm de diamètre, pouvant tout de même atteindre les 4 cm de hauteur, il se trouve quelquefois excentré ou subnul. Il est blanc et fortement pruineux, la base du pied présente des poils blancs, une caractéristique qui lui accorde, comme le chapeau, une certaine rétention des gouttes de rosée. La chair est blanche, fine et transparente. La saveur est douce et l'odeur est nulle.

Le mycélium, partie végétative cachée, se répand dans le bois en décomposition, en fins filaments blancs.

Détermination de Hemimycena tortuosa

Il est facile de confondre Hemimycena tortuosa avec d'autres espèces du genre Hemimycena. Notamment avec Hemimycena cephalotricha et Hemimycena mauretanica. Ces trois espèces sont très semblables, elles retiennent toutes des gouttelettes sur leur pied. Cependant Hemimycena cephalotricha est plus rare que la Mycène à poils tortueux. Pour différencier ces trois espèces il sera nécessaire de les comparer microscopiquement.

Milieu de vie

La Mycène à poils tortueux apprécie particulièrement le bois mouillé de feuillus ou de conifères, il est aussi possible de la voir pousser sur les écorces de bois d'arbres vivants. Elle affectionne les milieux humides, facilitant ainsi cette condensation de gouttelettes de rosée. C'est un petit champignon que l'on retrouve assez fréquemment dans nos forêts tout au long de l'année. Souvent grégaire on trouve cette espèce en groupes de plusieurs individus, plus ou moins proches.

Hemimycena tortuosa est un champignon saprophyte, son mycélium se nourrit de débris organiques de feuillus.

Toxicité ou intérêt culinaire

Aucun intérêt culinaire, considéré comme non comestible étant donné sa petite taille et la minceur de sa chair.

Espèces et variétés de Hemimycena

Au sein des Mycénacées il existe environ une trentaines d'espèces du genre Hemimycena :

  • Hemimycena candida : Mycène des consoudes, chapeau blanc, pousse sur touffes de consoudes fanées
  • Hemimycena lactea : Mycène blanc de lait, chapeau blanc, pousse sur aiguilles de pins
  • Hemimycena mairei : Mycène de Maire, chapeau blanc à ocracé, pousse dans l'herbe des pelouses
  • Hemimycena ignobilis : chapeau blanc, pousse sur sol nu, champignon rare
  • Hemimycena delectabilis : chapeau blanc, pousse sur débris ligneux, glands, morceaux de tiges ligneuses, forte odeur d'eau de javel

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Saule de Pékin tortueux, Salix matsudana 'Tortuosa' Saule de Pékin tortueux, Salix matsudana 'Tortuosa'

Salix mastudana 'Tortuosa', le saule tortueux, est un bel arbre d'ornement de la famille de Salicacées. Cet arbre d'assez petit développement est issue de l'espèce Salix mastudana, qui est...

Mycène en aiguille, Mycène rouge orange, Mycena acicula Mycène en aiguille, Mycène rouge orange, Mycena acicula

Ce minuscule champignon communément nommé Mycène en aiguille ou Mycène rouge orange, se remarque non par sa taille mais par sa couleur orange vive.

La mue des poils chez le chat La mue des poils chez le chat

Votre chat perd ses poils, ceci est un phénomène normal surtout lors des changements de saisons. Votre petit félin s'adapte tout simplement au climat surtout s'il est amené à sortir[...]

Des chiens sans poils Des chiens sans poils

Les amateurs d'originalité vont adorer ces chiens dépourvus de poils ! Ils attirent à coup-sûr le regard et ont l'avantage de ne demander aucun entretien au niveau de leur fourrure puisqu'elle[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire