Sauge à feuilles de serpolet, Sauge  de Graham violette

Sauge à feuilles de serpolet, Sauge  de Graham violette, Salvia serpyllifolia

Excellente plante de rocaille ou de massif,  cette « sauge de Graham » pourpre ou encore la sauge à feuilles de serpolet est compacte et très colorée.

Botanique

Nom latin  : Salvia serpyllifolia
Origine  : Mexique
Période de floraison : mai jusqu'aux gelées
Couleur des fleurs  : violet
Type de plante : arbustive
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 à 60 cm 

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, jusqu'à -11 °C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement alcalin
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : massif, potée, haie basse
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouture

Généralités

Salvia serpyllifolia,  la sauge à feuilles de serpolet est une plante  vivace semi-arbustive appartenant à la  famille des Lamiacées, au même titre que les lamiers ou la mélitte. Salvia serpyllifolia est originaire des montagnes mexicaines, parfois présente en altitude assez élevée. Elle fut décrite en 1900, mais appartenant au groupe complexe des sauges de Graham, elle fut longtemps considérée comme une sous-espèce de Salvia microphylla avant de se retrouver dans un taxon distinct. Excellente plante de rocaille ou de massif,  cette « sauge de Graham » pourpre est compacte et très colorée.

Description de la sauge à feuilles de serpolet

Salvia serpyllifolia est un sous-arbrisseau, haut de 30 à 60 cm, et s’élargissant de 40 à 80 cm. Cette sauge  forme une masse de petites branches fines  à partir d’une souche ligneuse. Ses feuilles sont opposées, petites, plutôt  étroites et allongées, entières, vertes et luisantes,  faisant penser à celles du thym serpolet. Elles sont assez peu aromatiques.

Les branches s’allongent en hampe florale, capable de fleurir longuement tout l’été. Les fleurs sont verticillées sur de fines tiges sombres. Tiges florales et calices sont quasiment noirs. Les fleurs, bien que petites, de moins de 2 cm,  ont une teinte violet pourpre, proche de la couleur « betterave rouge », particulièrement  lumineuse. Elles sont bilabiées, à deux lèvres, dont l’une en casque recouvre les pièces sexuelles, tandis que l’autre, étalée, attire les insectes pollinisateurs. La sauge à feuilles de serpolet est mellifère. La floraison s’étale le long de l’été jusqu’au froid, mais peut se tarir s’il fait trop sec.

Appartenant au complexe « sauge de Graham », ou sauge à petites feuilles (microphylla), la sauge à feuilles de serpolet peut être croisée facilement  avec d’autres espèces proches.

Comment cultiver la sauge à feuilles de serpolet ?

Salvia serpyllifolia se plante au printemps. Sa rusticité se limite vers les -11 °C, et elle apprécie une situation chaude et protégée des vents glacés ; dans les régions où sa rusticité est mise à l’épreuve, elle aura donc besoin de toute une belle saison de croissance  pour être installée  au mieux lors de son premier hiver.

Salvia serpyllifola a besoin d’un sol drainant, qui ne retient pas les excès d’eau en hiver, de moyennement acide à moyennement basique, ainsi que d’une exposition ensoleillée à mi-ombre. Ce premier été, elle sera arrosée toutes les semaines lorsqu’il fait sec afin d’avantager son enracinement. Une fois bien implantée, elle devient très résistante à la sécheresse, même si celle-ci limite sa floraison. Si Salvia serpyllifolia cesse de fleurir en été et que son feuillage devient terne, ce sont les signes qu’elle lutte contre la sécheresse. L’arroser alors permet de la faire refleurir.

Tailler la sauge serpyllifolia

Chaque printemps, vers le mois d’avril,  les tiges de Salvia serpyllifolia  sont taillées assez sévèrement ne laissant qu’une souche de 15 à 20 cm de hauteur : cette sauge se recèpe sans problèmes, cela permet de la maintenir compacte et touffue.

Comment multiplier Salvia serpyllifolia ?

Par semis : au printemps dans une terre drainante, mais maintenue humide jusqu’à la germination ; les graines germent dans les 3 mois à 20 ° C.

Par bouturage : les tailles de printemps tout comme des boutures semi-mures d’été ensuite, reprennent facilement  dans une terre humidifiée. En été et dans les régions aux hivers doux,  les boutures directement faites en pleine terre sont possibles  avec des arrosages suivis.

Espèces et variétés de Salvia

100 espèces environ dans ce genre, arbustives, persistantes ou caduques

  • Salvia discolor, aux fleurs très foncées
  • Salvia patens, la sauge des prés
  • Salvia nemorosa, une vivace facile
  • Salvia regla, la sauge rouge des montagnes
  • Salvia greggii, sauge d’automne
  • Salvia uliginosa, la sauge uligineuse
  • Salvia mycrophylla, sauge à petites feuilles
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Les bienfaits de la sauge officinale Les bienfaits de la sauge officinale

Depuis l'Antiquité cette plante indispensable au jardin, n'a cessé de prouver son efficacité. Le célèbre dicton « qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin » résume à lui seul...

La sauge gentiane, conseils de culture La sauge gentiane, conseils de culture

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous conseille sur la culture de la sauge gentiane. La sauge gentiane : une sauge bulbeuse La sauge Salvia patens est plus populairement appelée la sauge...

Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'ai jamais posé ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs feuilles ? Tour d'horizon...

Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main

Voici un truc extrêmement simple qui mérite d'être un peu développé. A l'automne venu, les feuilles mortes ont vite envahit les pelouses et les terrasses. Vous utilisez surement un râteau pour les...

Vos commentairesAjouter un commentaire